Source ID:; App Source:

Aménager avant d'emménager

François Bouthillier est enchanté du cottage jumelé qu'il... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

François Bouthillier est enchanté du cottage jumelé qu'il vient d'acheter dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Pour le mettre à son goût, il suivra les conseils de l'architecte Guy Demers.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

François Bouthillier est enchanté du cottage jumelé qu'il vient tout juste d'acheter dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Il sent qu'il s'y plaira avec ses deux enfants, Myriam et Simon, dont il a la garde partagée. Avant d'emménager, il désire toutefois mettre la maison à son goût.

 Construite en 1965, celle-ci a toujours été habitée par la même famille. Elle nécessite d'importants de travaux de rénovation. Mais elle a beaucoup de potentiel, estime le nouveau propriétaire.

 Au rez-de-chaussée, il veut rénover entièrement la cuisine et l'ouvrir sur la salle à manger. Il songe à installer une porte-fenêtre dans la cuisine pour éclairer davantage la pièce. Il aimerait aussi avoir un îlot.

 La penderie, collée sur la cuisine, lui semble par ailleurs loin de l'entrée. Il se demande s'il devrait la déplacer. Il a aussi l'intention de rénover le cabinet de toilette, dont les sanitaires roses n'ont jamais été changés.

 L'architecte Guy Demers lui soumet quatre propositions. Voici les deux qui plaisent le plus à François.

 Dans les deux cas, l'architecte réaménage l'entrée. «Il y a beaucoup d'espace perdu», constate-t-il.

 Dans les deux options, par ailleurs, c'est dans la salle à manger que la porte-fenêtre est installée. La cuisine gagne un grand plan de travail, à côté de l'évier, en remplaçant la porte et la fenêtre par une très grande fenêtre et en déplaçant le réfrigérateur.

 «Cela a plein de sens, s'exclame le propriétaire. Et je gagne beaucoup de luminosité!»

 Dans la spacieuse cuisine, par ailleurs, une tablette surplombe de quelques centimètres le plan de travail qui longe le mur mitoyen. Épices et petits appareils électriques y seront rangés, dégageant la surface de travail. Les armoires du haut et du bas seront donc quelque peu éloignées du mur. «Vous aurez tout l'espace voulu pour travailler», explique l'architecte.

 Dans la première proposition, la penderie est déplacée tout près de l'entrée. Spacieuse, elle préserve l'intimité de la famille, car elle cache le salon de la vue.

 La cuisine est ouverte sur la salle à manger. Elle est dotée d'un îlot de bonne dimension. Le réfrigérateur, installé en face du vaste garde-manger, ferme un peu l'espace.

 «La circulation se fait facilement», fait remarquer Guy Demers.

Dans la seconde proposition, l'architecte ferme complètement l'accès à la cuisine en installant une très grande penderie face à l'entrée.

 «Il y a beaucoup d'espace pour les manteaux, constate François avec satisfaction. Je pourrais mettre de belles portes.»

 Le cabinet de toilette est isolé du reste de la maison, procurant davantage d'intimité à ceux qui l'utilisent. Les premières marches de l'escalier menant au sous-sol sont quant à elles déplacées. L'escalier, presque droit, donne dorénavant directement dans la cuisine.

 «Ce sera très pratique lorsque vous arriverez par le garage avec les sacs d'épicerie», explique Guy Demers.

 La cuisine devient intime. Grâce à l'espace récupéré, l'îlot, de même que le garde-manger, sont immenses.

 «L'îlot est assez grand pour y mettre un évier, apprécie François. J'aime aussi que l'accès au jardin soit aussi direct. Il suffira d'agrandir le balcon. L'été, on fait souvent des barbecues. Ce sera très bien!»

 Lorsqu'il sera à l'étage et qu'il voudra se rendre dans la cuisine, il devra toutefois contourner la penderie, déplore-t-il. Il hésite donc entre les deux propositions.

 Le coût? Dans les deux cas, la cuisine est rénovée, une porte-fenêtre est installée dans la salle à manger et une grande fenêtre illumine la cuisine. De plus, la penderie est déplacée. La modification apportée à l'escalier, dans la seconde proposition, n'augmentera pas la facture de façon significative. Selon Guy Demers, les deux propositions coûteront sensiblement la même chose: entre 30 000$ et 35 000$. La rénovation du cabinet de toilette est en sus.

 OBJECTIFS

 - Mettre la maison à son goût avant d'emménager

- Au rez-de-chaussée:

- Rénover entièrement la cuisine

- Installer une porte-fenêtre

- Déplacer la penderie près de l'entrée

 BUDGET

 - Entre 30 000$ et 35 000$

  PLAN DE L'EXISTANT: Au rez-de-chaussée, François veut rénover entièrement la cuisine et l'ouvrir sur la salle à manger. Il songe à installer une porte-fenêtre. La penderie, collée sur la cuisine, lui semble loin de l'entrée.

 PROPOSITION 1: La cuisine, ouverte sur la salle à manger, est dotée d'un îlot. Elle gagne un grand plan de travail, à côté de l'évier, en remplaçant la porte et la fenêtre par une très grande fenêtre et en déplaçant le réfrigérateur. Celui-ci, installé en face du vaste garde-manger, ferme un peu l'espace. La penderie est déplacée tout près de l'entrée, cachant le salon de la vue.

 PROPOSITION 2: L'accès à la cuisine est complètement fermé en installant une très grande penderie face à l'entrée. La cuisine devient plus intime. L'îlot et le garde-manger sont immenses. Les premières marches de l'escalier menant au sous-sol sont déplacées. L'escalier, presque droit, donne dorénavant directement dans la cuisine. Le cabinet de toilette est isolé du reste de la maison.

 _________________________

Vous voulez changer de maison sans déménager? L'architecte Guy Demers se rend chez des lecteurs de La Presse et les aide à résoudre leurs problèmes d'aménagement. Nous publions ses propositions en espérant qu'elles sauront vous inspirer à votre tour. Vous pouvez contacter Guy Demers par courriel à gdemers@lapresse.ca, en lui laissant votre numéro de téléphone. Il ne vous rappellera que si vous êtes sélectionné.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer