Source ID:; App Source:

De sous-sol à clinique

L'éclairage fait partie des défis de l'aménagement d'une... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil)

Agrandir

L'éclairage fait partie des défis de l'aménagement d'une clinique dans un sous-sol. Il faut le plus de fenêtres possible pour laisser la lumière s'infiltrer.

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Sauzède-Bilodeau
Le Soleil
L'entrée a été pensée en fonction des patientes... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

L'entrée a été pensée en fonction des patientes enceintes ou trimbalant un poupon: elle est espacée.

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

Pour rapprocher son travail de chez lui, le docteur Bernard Plante a repensé les dimensions de sa résidence. En creusant une entrée et en ajoutant un grand garage, l'architecte de l'obstétricien, Jacques Plante, a modifié l'allure de la maison, en plus de remporter le prix Rénovation et agrandissement des Mérites d'architecture de la Ville de Québec.

Depuis qu'il a aménagé son bureau chez lui, Bernard Plante a plus de temps. Pour ses patients, ses enfants, ses loisirs, bref, le travail à la maison lui va à merveille. Mais pour faire le saut, il lui a fallu repenser son espace, sa résidence de Sainte-Foy. «Ma maison était carrée et haute, explique le propriétaire. J'ai donc agrandi la maison avec l'entrée de la clinique et un garage.» Ce qui lui a valu le prix remis en décembre dernier.

La clinique de l'obstétricien commence donc par une entrée extérieure faite de pierres beige rosé et grisâtres d'une dimension de 10 par 11 pieds. C'est cette partie qui a été ajoutée pour aménager un bureau à la maison. Tout a été pensé en fonction des patientes bedonnantes ou trimbalant un poupon: les escaliers sont donc suffisamment larges pour qu'une poussette puisse se stationner en cours de route. Vitré et haut de plafond, le hall laisse les rayons s'infiltrer et refléter sur des murs orange brûlé. Pour se déchausser, le propriétaire a installé un imposant banc de bois foncé qui fait face à un parapluie de visages. «J'ai acheté un porte-photos pour pouvoir mettre la photo des enfants que j'ausculte... Bien, une partie des patients.» Puisque le médecin a plus de 1100 dossiers de bouts de chou sous son aile.

Salle réconfortante

Si les salles d'attente des hôpitaux donnent mal au ventre, celle de M. Plante est plutôt réconfortante. Le tout se fait dans une pièce éclairée par trois fenêtres, des lampes encastrées et des piccolos décorés de fleurs. «Cet aménagement est d'une dimension de 30 par 14 pieds. Ça aussi fait partie de l'agrandissement», précise M. Plante. Un des défis dans l'aménagement d'un sous-sol, surtout s'il accueille beaucoup de patients, est de trouver assez de sources de lumière, puis de la diffuser convenablement. C'est pourquoi le médecin a opté pour des murs clairs. L'allure de la salle d'attente se poursuit dans le cabinet. Le plafond est insonorisé grâce à plusieurs couches de gypse et des tuiles qui calfeutrent le bruit.

Comme un petit bocal bleuté, la salle de bain a gardé le caractère design qu'on a intégré ici et là. Sous nos pieds, le propriétaire a posé un carrelage trompe-l'oeil: du plancher flottant à l'image de l'ardoise, du PVC. «Avez-vous froid aux pieds? demande le docteur. C'est justement parce que c'est ni de la céramique, ni de l'ardoise. Je ne veux pas que les femmes aient les pieds froids...»

Comme l'espace du sous-sol a été envahi par le bureau du Dr Plante, il a fallu contourner ou camoufler les éléments d'alimentation de la maison. C'est pourquoi le chauffage au gaz grand modèle a été remplacé par un modèle plus compact et que le système de climatisation est enjolivé d'une photo. Ni vu ni connu.

Le sous-sol occupé en grande partie, il a fallu à M. Plante déplacer ce qui s'y trouvait, son atelier. Dans l'agrandissement de la résidence, on y a ajouté un garage assez grand pour tout ranger: la scie circulaire, les outils, les vélos, les multiples gadgets nécessaires aux travaux de réparation. Cette pièce importante pour le côté manuel de monsieur, mesure 31 pieds par 12 pieds, bref, un espace nécéssaire, clame le bricoleur. «C'est mon coin», clame M. Plante. Ce projet fait également partie de la récompense offerte par la Ville.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer