Rarement au bon moment, tous les petits appareils électriques de la maison finissent par rendre l'âme. Si le recyclage du papier, des conserves et du plastique va de soi, il est bien embêtant de se débarrasser intelligemment d'un batteur à oeufs ou d'un téléviseur.

Mis à jour le 19 sept. 2007
Isabelle Audet
Isabelle Audet LA PRESSE

Rarement au bon moment, tous les petits appareils électriques de la maison finissent par rendre l'âme. Si le recyclage du papier, des conserves et du plastique va de soi, il est bien embêtant de se débarrasser intelligemment d'un batteur à oeufs ou d'un téléviseur.

 Le site internet de Recyc-Québec dirige cependant le public vers plusieurs adresses pour y déposer, la conscience tranquille, ces appareils désuets. Dans l'onglet «Répertoire», les internautes indiquent de quel objet ils veulent se défaire et la région qu'ils habitent. Ils obtiennent alors les coordonnées de plusieurs entreprises qui verront à en tirer le meilleur.

 «Quand c'est possible, les entreprises de récupération et de recyclage réparent les objets qu'ils reçoivent, explique Sophie Langlois, responsable des relations publiques pour Recyc-Québec. Sinon, elles les défont en morceaux pour les recycler. Plusieurs pièces métalliques de ces appareils valent cher.»

 Info : www.recyc-quebec.gouv.qc.ca