Source ID:; App Source:

Un mur usiné allergique aux courants d'air

L'un des concepteurs du mur usiné Idégo présente... (Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Agrandir

L'un des concepteurs du mur usiné Idégo présente un échantillon de son mur, en coupe, qui permet de constater qu'aucune infiltration d'air ne peut pénétrer l'ossature en lignes cassées.

Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

Gilles Angers
Le Soleil

Deux jeunes entrepreneurs en construction créent un mur modulaire usiné, blindé contre les infiltrations et les sorties d'air qu'on appelle ponts thermiques. C'est Idégo, de la société lévisienne Fabrix.

 Dany Lemay est président de Pro Construction International de Breakeyville, Éric Thiboutot d'ET Construction de Mascouche. Ils sont tous les deux charpentiers-menuisiers, anciens maîtres installateurs de revêtements extérieurs en acier, aluminium et vinyle. Et amis d'enfance.

 «Sur les chantiers, nous étions les derniers à passer. Et étions bouleversés de voir tant de ponts thermiques sur des maisons pourtant neuves. C'est ce qui nous a conduits à concevoir notre mur», raconte Éric Thiboutot. Ce, avec l'aide d'ingénieurs et d'architectes. Sans compter le soutien et la confiance de la SCHL, se félicite-t-il.

 Du dehors au dedans, le mur est composé d'un pare-air (Tyvek) fixé à un parement de bois (5/8 po) en copeaux orientés, matériau maintenant considéré comme stable et structurant. Puis d'une lame de polystyrène expansé «vert» de 5 1/2 po d'épais.

 Aux 24 po s'élèvent deux 2 X 4 structuraux qui sont latéralement en contact, mais près de leur extrémité, formant de la sorte une ligne cassée. L'angle de l'un contenant 2 1/2 po l'isole pour barrer tout passage d'air qui viendrait des parages de l'autre. Et inversement.

 Ensuite, un robuste papier 80 % aluminium sert de pare- vapeur et réfléchit le rayonnement qui vient de l'intérieur. Puis, des fourrures verticales sont disposées. Enfin, des lattes horizontales pour la fixation des panneaux de gypse.

 «Finalement, il y a suffisamment de place dans la chambre ainsi créée par le lattage pour disposer fils, prises et interrupteurs sans briser le système isolant«, explique M. Thiboutot.

 Souplesse

 Les murs, pour la souplesse de leur configuration, se conjuguent en unités de 4' X 8', de 2' X 8', de 1' X 8' et de 6'' X 8 '.

 Ils sont fabriqués sur mesure à Saint-Romuald à partir de plans fournis par les entreprises de construction ou les architectes. Les ouvertures pour portes et fenêtres sont prévues.

 Sur les chantiers, les composants sont réunis sur le sol, puis imbriqués solidement les uns dans les autres. Ensuite, les murs sont dressés en un tournemain jusqu'à une hauteur possible de quatre étages. Car chaque module est porteur.

 Et le prix ? demande Le Soleil à M. Thiboutot. «Pas plus élevé qu'un mur à charpente claire fait sur le chantier. Avec, en plus, une qualité d'assemblage irréprochable», plaide-t-il.

 Et le rendement thermique ? R29,5, soit plus que le minimum (R20) requis pour Novoclimat, se hâte-t-il de répondre.

 Renseignements : info@fabrixcanada.com ou 418 839-9919.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer