Source ID:; App Source:

Experts: qui choisir pour les rénos?

Architecte, designer ou décorateur pour les rénos? La... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Architecte, designer ou décorateur pour les rénos? La réponse compte car chacun a son rôle et son champ d'expertise.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Allard
Le Soleil

Pour concevoir, rénover, décorer, les experts de la maison n'attendent qu'à être sollicités. Mais, selon les tâches à effectuer et les sommes que vous souhaitez débourser, qui choisir? Un architecte, un designer ou un décorateur? Quelques repères.

 Les architectes

 Pour planifier, construire sa maison et la rénover, l'architecte est l'expert désigné. Il peut guider son client du début à la fin du projet en conciliant les contraintes de l'emplacement, les besoins du client, les exigences de sécurité, la limite budgétaire. Il réduit les coûts reliés aux espaces superflus ou mal distribués, choisit le type de construction le plus approprié au budget, intègre les exigences de sécurité prescrites par les lois et règlements et coordonne les consultants rattachés au projet. Embaucher un architecte est aussi un gage d'originalité : «C'est du surmesure, résume Éric Pelletier, du cabinet d'architecte Croft Pelletier. C'est certain qu'il y a une plus-value sur la maison.»

 Sans oublier qu'en plus de cumuler quatre ans de formation universitaire et trois ans de stages spécialisés, les architectes ont une responsabilité légale à l'endroit de leur client et du public. C'est-à-dire que tous leurs travaux sont garantis et protégés par une police d'assurance professionnelle obligatoire.

 Mais tout cela, évidemment, a un coût. L'Association des architectes en pratique privée conseille à leurs membres de fixer leurs honoraires à 10 % du coût de construction (pour un mandat complet, incluant la surveillance). Selon les recherches effectuées par Le Soleil, il semble que dans le résidentiel la norme soit observée par la plupart des architectes. Ce que confirme l'architecte senior Jacques Plante, chargé de cours à l'École d'architecture de l'Université Laval. Bien entendu, plus les architectes sont réputés, plus ils risquent de facturer plus - et parfois beaucoup plus - que leurs confrères. À l'inverse, des architectes moins réputés peuvent exiger une rémunération sous les 10 %. Mais ils sont plus rares, puisque cela ne se révèle pas très rentable.

 Designers d'intérieur

 Les designers d'intérieur, eux, se spécialisent dans le réaménagement de votre maison. Détenteurs d'un DEC technique ou d'un bac, ils peuvent vous conseiller dans la réalisation de travaux : agrandissement, rénovation, divisions. Depuis que la Loi sur les architectes a été modifiée, ils ont le droit de retoucher l'architecture de votre maison. "À partir des besoins du propriétaire, le designer d'intérieur possède les compétences pour réaménager l'espace en tenant compte des principes d'ergonomie, de fonctionnalité et de bien-être", résumait récemment à La Presse Jean Therrien, professeur adjoint au programme de design d'intérieur à la faculté d'aménagement de l'Université de Montréal. «Par rapport aux architectes, les designers ont plus de respect pour l'intérieur de la maison comme le mobilier, par exemple», note pour sa part Jacques Demers, designer chez Déco Découverte, sur le boulevard Lebourgneuf.

 Mais attention, certaines personnes se disent designer d'intérieur sans l'être, souligne André Lapointe, président de l'Association professionnelle des designers d'intérieur du Québec (APDIQ). Mais impossible de les poursuivre, car le Québec est la seule province canadienne où le métier de designer d'intérieur n'est pas réservé, note ce dernier. L'obtention d'un titre réservé auprès du gouvernement québécois et, ensuite, d'une législation sur la pratique constitue d'ailleurs l'objectif de ce regroupement.

 En moyenne, on les paie entre 80 et 100 $ de l'heure pour une consultation et entre 40 et 75 $ de l'heure pour la planification (croquis) et le suivi des travaux, confirme M. Lapointe. Ce dernier note toutefois que comme il n'y a pas de régulation, les prix peuvent beaucoup varier, allant jusqu'à environ 175 $ de l'heure pour une consultation et 100 $ de l'heure pour un suivi chez les designers les plus réputés.

 Les décorateurs

 Comme leur titre l'indique, les décorateurs s'occupent de la décoration. Ils vous aident par exemple à choisir la couleur des murs, le papier peint, les tissus, les boiseries, teintures, l'habillage des fenêtres, les recouvrements de sol, énumère Nadia Perreaut, de Déco Prestige, à Saint-Jean-Chrysostome. Certains ont reçu une formation professionnelle (DEP). D'autres ont simplement du goût. Si plusieurs travaillent à leur compte, de plus en plus travaillent pour des grandes chaînes spécialisées en rénovation et en décoration.

 Leur façon de procéder se ressemble. Pour la plupart des femmes, les décoratrices se rendent à votre domicile, discutent de vos exigences et vous proposent un croquis. Les plus expérimentées peuvent aussi vous proposer leurs services de designer. «Quand on a la touche et les idées, pourquoi pas ?», dit Mme Perreault.

 Selon les recherches effectuées par Le Soleil, le prix des décorateurs privés varie entre 30 et 60 $ de l'heure. Mais dans certains magasins, comme chez Linen Chest, le service de décoration est gratuit à domicile (en autant que cela concerne des articles vendus par la chaîne). Des détaillants de peinture ou des grands magasins de rénovation proposent aussi des services de décoration à des prix variables. Chez Rona à Lévis, par exemple, il en coûte 50 $ de l'heure pour la visite d'un décorateur.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer