Source ID:537800; App Source:cedromItem

Un quartier plus habité et plus vert

Le quadrilatère formé des rues Saint-Marc, Sainte-Catherine, Saint-Mathieu... (Photo François Roy, Archives La Presse)

Agrandir

Le quadrilatère formé des rues Saint-Marc, Sainte-Catherine, Saint-Mathieu et du boulevard de Maisonneuve Ouest s'avère beaucoup plus vert grâce au projet expérimental Quartier 21 Peter-McGill, Mon îlot vert en Ville.

Photo François Roy, Archives La Presse

Le plan d'action de l'arrondissement de Ville-Marie, pour stimuler la relance du quartier situé entre les stations de métro Atwater et Guy-Concordia, commence à porter ses fruits.

Délimité par les rues Sherbrooke, Atwater, Saint-Antoine et Bishop, le secteur s'appelle, depuis 2011, le Quartier des grands jardins, en référence aux vastes jardins des institutions qui s'y sont établies au cours des 300 dernières années, comme les domaines des Franciscains, des Petites soeurs des pauvres et des Soeurs grises de Montréal (devenu la propriété de l'Université Concordia).

En déclin depuis une vingtaine d'années, le quartier a beaucoup souffert du déménagement des activités de l'ancien Forum au Centre Bell, en 1996. Pour renverser la vapeur et guider sa revitalisation, l'arrondissement a établi un Programme particulier d'urbanisme (PPU), avec l'appui de plusieurs organismes du milieu. La fondatrice du Centre canadien d'architecture, Phyllis Lambert, s'est d'ailleurs beaucoup impliquée pour forcer une réflexion sur le développement du secteur.

Pour favoriser la densification résidentielle près de la station de métro Atwater, la hauteur permise des immeubles, rue Sainte-Catherine Ouest, est ainsi passée de 25 à 44 m (environ 15 étages) entre les rues Lambert-Closse et du Fort.

«Pour créer une atmosphère plaisante pour les piétons, les édifices doivent avoir une base de trois ou quatre étages, de la même hauteur que les immeubles environnants, précise Sylvain Villeneuve, chef de la division de l'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie. En retrait, la tour d'habitation peut atteindre jusqu'à une dizaine d'étages et il doit y avoir des commerces au rez-de-chaussée.»

Afin d'améliorer les milieux de vie, le PPU prévoit aussi une augmentation des espaces verts. Le réaménagement du square Cabot et de ses environs est en cours. Le parc sera bientôt fermé et rouvrira à l'été ou l'automne 2015, précise M. Villeneuve.

Le quadrilatère formé des rues Saint-Marc, Sainte-Catherine, Saint-Mathieu et du boulevard de Maisonneuve Ouest s'avère par ailleurs beaucoup plus vert grâce au projet expérimental Quartier 21 Peter-McGill, Mon îlot vert en Ville, visant à réduire les îlots de chaleur.

Une série d'aménagements, financée par le Fonds vert de l'Institut national de santé publique du Québec, a été réalisée par l'arrondissement de Ville-Marie, en étroite collaboration avec l'éco-quartier Peter-McGill, la Commission scolaire de Montréal et le CSSS de la Montagne. La participation de 2000 bénévoles ainsi que des résidants et commerçants du secteur doit aussi être soulignée.

Toutes ces initiatives, rappelle M. Villeneuve, contribuent à atteindre l'objectif que s'est fixé l'arrondissement de Ville-Marie: avoir un centre-ville habité et animé.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer