Claudie Dubreuil, 26 ans, a eu recours à l'agence Tremblay L'Écuyer Architectes pour concevoir une maison de 1280 pi2, réalisée à l'aide de quatre conteneurs (deux par niveau).

Mis à jour le 14 nov. 2013
Danielle Bonneau LA PRESSE

Où? En pleine nature, à Sainte-Adèle.

En tout: La Maison conteneur de deux niveaux est la première réalisée par Les Collections Dubreuil. Les autres seront faites sur mesure, au goût des clients. Un modèle plus abordable de plain-pied est sur la planche à dessin.

Description: Claudie Dubreuil, qui a grandi dans le milieu de la construction, n'a pas voulu suivre exactement les traces de son père et de son grand-père quand elle a fondé son entreprise, en 2009. En quête de défi, elle a construit sa première maison en visant la certification écologique LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Quatre ans plus tard, elle répond aux besoins de jeunes acheteurs du secteur Saint-Augustin, à Mirabel, mais elle veut aussi laisser libre cours à sa créativité et se distinguer. Soucieuse de l'environnement, elle a donc choisi de donner une nouvelle vie à des conteneurs maritimes. La jeune femme de 26 ans a eu recours à l'agence Tremblay L'Écuyer Architectes pour concevoir une maison de 1280 pi2, réalisée à l'aide de quatre conteneurs (deux par niveau). Pour obtenir une plus grande solidité, ces derniers ont été tournés à l'envers. Le plancher des conteneurs est devenu le plafond du rez-de-chaussée et de l'étage et cinq pouces de béton ont été coulés à chacun des niveaux (même au sous-sol) pour former des planchers chauffants.

Longs et étroits, les conteneurs mesurent 8 pi de large, 40 pi de long et environ 9 pi de haut. Les murs mitoyens des deux conteneurs côte à côte ont été enlevés pour ouvrir l'espace. La tôle, récupérée, recouvre dorénavant les murs intérieurs du sous-sol, donnant l'impression de se trouver, là aussi, dans un conteneur.

C'est par l'extérieur que la maison a été isolée. Ce faisant, le cachet des murs intérieurs a été conservé et l'espace n'a pas été réduit. L'uréthane giclé, appliqué partout, a été recouvert de pruche.

Ainsi, de la rue, les conteneurs ne sont pas visibles. Il faut pénétrer à l'intérieur pour voir les murs ondulés de métal, peints en blanc, mis en valeur par les autres matériaux recyclés, dénichés à différents endroits. Dans le salon, par exemple, le mur de brique récupérée et le bois de grange (omniprésent), juxtaposés aux trouvailles dans les ventes-débarras et les meubles de la collection Souche (chez Maison Corbeil), contribuent à rendre le décor chaleureux.

Pour qui? Une clientèle qui apprécie l'architecture contemporaine et qui est à la recherche d'une maison au style unique.

Combien? À compter de 350 000$, terrain inclus (à Sainte-Adèle), taxes en sus.

Dans le voisinage: le parc linéaire Le P'tit Train du Nord, la rivière du Nord, le parc de la rivière Doncaster, le centre-ville de Sainte-Adèle, l'autoroute 15 et la route 117.

On aime: Claudie Dubreuil sort des sentiers battus. La Maison conteneur est originale et est un bel exemple de récupération astucieuse.

On aime moins: Vous avez envie d'une maison des Collections Dubreuil ailleurs qu'à Sainte-Adèle? C'est possible si vous possédez un terrain dans la couronne nord de Montréal ou dans les Laurentides, mais pas dans les Cantons-de-l'Est ou ailleurs. Assurez-vous aussi d'abord d'obtenir le consentement de la municipalité.

Info: collectionsdubreuil.com

La Maison conteneur peut être visitée sur rendez-vous.