1. Ancienne usine Domfer

Publié le 20 nov. 2010
Danielle Bonneau LA PRESSE

>Vaste terrain de forme triangulaire bordé par le boulevard Newman, l'avenue Irwin et la rue Allard.

>Potentiel: environ 1000 logements

>Promoteurs: Armco Capital et Karami Investissements

>Design urbain: Daniel Arbour&Associés, membre du Groupe IBI

L'usine Domfer, qui a fermé en 2007, occupait un terrain particulièrement bien situé, de biais avec le Carrefour Angrignon, en face d'un mégacentre commercial SmartCenters. Les promoteurs ont acheté le terrain en 2008. Ils ont fait faire un plan du futur quartier pour établir son potentiel de construction. Une nouvelle rue pourrait ainsi être créée et les immeubles donnant sur l'avenue Irwin et la rue Allard auraient 3, 4, 6 ou 8 étages. Le long du boulevard Newman, les bâtiments atteindraient jusqu'à 12, 13, 15 et 16 étages. Les promoteurs décideront sous peu s'ils s'associeront avec un ou plusieurs constructeurs ou s'ils vendront le terrain, en tout ou en partie.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Ancienne usine Domfer

2. Opus Condominiums

>7000, rue Allard

>234 appartements en copropriété, construits en trois phases

>Promoteur et constructeur: Les Développements Dubelle Dorel Friedman Architecte

>Prix: de 110 000$ à 325 000$ (taxes incluses)

>Superficie: de 450 à 1250 pieds carrés

>Le bureau des ventes ouvrira en décembre.

>La construction devrait débuter au printemps.

Un immeuble en forme de T, de six étages, sera construit sur le terrain encore occupé par le fabricant Greif Bros, qui quittera en janvier. La section la plus longue sera bâtie en premier et deux ailes s'ajouteront par la suite, de chaque côté. La première phase, qui comptera 114 unités, comprendra un hall d'entrée de deux étages de hauteur, quatre ascenseurs, une salle d'exercice, une salle de réception et une terrasse sur le toit. Les premiers copropriétaires emménageront au printemps 2012. Le promoteur veut encourager les locataires du secteur à accéder à la propriété. Comme au Portail du canal, dans le Sud-Ouest, il offre son propre programme de crédit d'achat, dont les conditions de financement diffèrent de celles du programme Accès Condos de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM). Le promoteur réduit le prix de vente des unités de 10% et cette réduction est remboursable à la revente de l'appartement dans un maximum de 10 ans. Les copropriétaires doivent alors aussi verser 10% du gain de capital obtenu à la revente. Ils peuvent rembourser la réduction de 10% à l'intérieur de trois ans, sans aucune obligation future.

Illustration fournie par Les Développements Dubelle

Opus Condominiums

3. Alta Condominiums

>1900, boulevard Angrignon (à l'intersection du boulevard Newman)

>Environ 370 appartements répartis dans trois immeubles de 12 étages

>Promoteur et constructeur: Les Constructions G. Melatti Rak&Rak Architectes

>Superficie: de 700 à 1800 pieds carrés

>Prix: de 229 000$ à 875 000$ (taxes incluses)

>Le bureau des ventes ouvrira au début du mois de janvier, mais le promoteur a commencé à prendre des réservations.

>La construction débutera aussi en janvier.

Les Constructions G. Melatti, entreprise familiale très active à LaSalle depuis plus de 40 ans, s'apprête à construire les premières tours d'habitation en copropriété à LaSalle. Un défi qu'elle voulait relever depuis longtemps! Elle mise sur la proximité de la station de métro Angrignon, du parc et du Carrefour Angrignon et d'un mégacentre commercial pour attirer une clientèle variée. Aussi offre-t-elle un vaste choix d'unités, allant du studio à l'appartement-terrasse de type penthouse réparti sur deux paliers. Le premier immeuble comptera 90 appartements. Les unités surplombant les boulevards Newman et Angrignon auront de grandes fenêtres pour profiter des vues superbes sur le centre-ville et le mont Royal. Une salle d'exercice, un sauna ainsi qu'une salle de réception seront aménagés au rez-de-chaussée. Le stationnement souterrain sera réparti sur deux niveaux. Les copropriétaires devraient emménager au printemps 2012.

Illustration fournie par Les Constructions G. Melatti.

Alta Condominiums

4. Tours Angrignon (phase III)

>1500, boulevard Angrignon

>100 appartements locatifs pour retraités actifs

>23 suites pour personnes en perte d'autonomie

>Promoteur: Réseau Sélection

>Constructeur: Conception Habitat 2000 lemay associés (architecture, design)

Les deux premiers édifices, qui comptent chacun 16 étages, ont été inaugurés en 2004 et 2005. Se dressant à côté de la station de métro Angrignon, ce furent les toutes premières tours de l'arrondissement. La phase III, de 12 étages, est le premier projet à se concrétiser dans le Quartier Angrignon. Sa construction a débuté en juin 2010. Le complexe immobilier gagne, par ailleurs, une vaste structure, qui reliera les trois immeubles, et où se trouvera le hall d'entrée principal. Grâce à elle, environ 15 000 pieds additionnels, dédiés aux loisirs, seront à la disposition des résidants. Une immense terrasse de 15 000 pieds carrés, avec des jardins, des potagers, une fontaine, et des espaces pour jouer à la pétanque, sera aménagée sur le toit. Les deux premières phases affichent complet, tandis que 60% des appartements de la troisième phase sont loués. Les futurs locataires devraient commencer à emménager le 1er juillet prochain.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Tours Angrignon

5. Carrefour Angrignon

>Le long du boulevard Newman

>Propriétaire du Carrefour Angrignon et du Mégacentre voisin: Groupe de Sociétés Westcliff

Westcliff envisage la possibilité de construire en densité en périphérie du Carrefour Angrignon, le long du boulevard Newman, où se trouvent actuellement de grands espaces de stationnement. Mais rien n'est prévu à court terme. Le promoteur immobilier doit d'abord déterminer si ce serait compatible avec les opérations commerciales en cours et l'ensemble des conditions contractuelles qui la lient aux commerçants, afin de respecter les normes de stationnement. «Nous partageons la vision de LaSalle et le changement proposé pour l'artère, précise Marc Montpetit, directeur régional chez Westcliff. Le concept d'éco-densité est de plus en plus important. Un environnement de qualité se créera et il se construira de plus en plus de logements. Ce qui attirera des ménages avec des revenus plus élevés. C'est un plus pour le pôle commercial.»

Photo: Robert Skinner, La Presse

Carrefour Angrignon

6. Bois des Caryers

>Vaste terrain, en bordure du bois des Caryers, tout près du parc Angrignon

>Plus de 600 cottages - jumelés et en rangée - et logements en copropriété, répartis sur un ou deux niveaux

>Promoteurs: Allan Schachter et P. Navarro

>Constructeur: Loulex Construction Dorel Friedman Architecte

>Les travaux ont débuté en juillet.

Les grues s'activent sur le terrain occupé de 1948 à 2003 par Arshinoff&Co. S'intégrant dans un secteur résidentiel, le nouveau quartier longera l'ancienne emprise de la voie ferrée du CP, qui devrait devenir un lien vert. Au cours des cinq premières phases, 130 cottages jumelés et en rangée, ainsi que 68 logements en copropriété superposés, répartis sur deux niveaux, seront construits. Ces derniers, qui s'apparenteront à deux cottages superposés, jumelés, seront aménagés à l'intérieur de 17 immeubles. Des appartements en copropriété, d'une superficie variant entre 850 et 1550 pieds carrés, devraient par ailleurs être mis en vente sous peu. Quatre édifices de six étages, dotés d'une structure de béton et comptant chacun 85 appartements, sont prévus. La construction du premier d'entre eux devrait débuter au printemps 2011. Un complexe sportif, qui comprendra une piscine intérieure, des terrains de tennis, une salle d'exercice et un golf virtuel, sera aménagé au centre des quatre immeubles, à l'usage exclusif des copropriétaires. Il y aura aussi une piscine extérieure.

7. Place LaSalle

>Quadrilatère formé des boulevards Champlain et Bishop Power, ainsi que des rues George et Gagné

>Potentiel d'une centaine d'appartements en copropriété

>Promoteur: Strathallen Capital Corporation Pitsas Architectes

Le centre commercial, construit dans les années cinquante et agrandi dans les années quatre-vingt, sera entièrement transformé. La superficie commerciale sera réduite en éliminant les commerces situés d'un côté du corridor, qui deviendra la façade des nouveaux commerces. Ce faisant, les magasins jouiront d'une plus grande visibilité et seront accessibles de l'extérieur. D'autres établissements indépendants les uns des autres s'ajoutent le long du boulevard Champlain. Un Pharmaprix et un restaurant McDonald's sont actuellement en construction. Les besoins en stationnement n'étant plus les mêmes, des immeubles en copropriété pourraient être construits à l'arrière, le long des rues George et Gagné. Le promoteur est encore en pourparlers avec l'arrondissement. La construction résidentielle se fera une fois la métamorphose commerciale complétée.

Illustration fournie par Bois des Caryers

Bois des Caryers

8. Projet Wanklyn

>Quadrilatère formé des rues Wanklyn, Jean-Milot et des Aublats, à l'ouest de la route 138.

>Potentiel d'environ 700 unités en copropriété, de différentes typologies

>Propriétaire du terrain: Le Fonds immobilier de solidarité FTQ. Ce dernier est à la recherche d'un partenaire, en tant que promoteur du projet.

>Design urbain: Daniel Arbour&Associés, membre du Groupe IBI

Deux entreprises industrielles occupaient autrefois l'immense terrain de 507,400 pieds carrés. Une des deux usines désaffectées a déjà été démolie. Le projet, qui en est encore à une étape préliminaire, devrait être soumis à une consultation publique. Le futur quartier serait entouré d'arbres. Au centre, un petit parc serait aménagé. Il serait particulièrement bien situé, à proximité de la gare LaSalle et de l'ancienne emprise de la voie ferrée du CP, qui devrait devenir un lien vert et traverser l'arrondissement pour relier la gare à la station de métro Angrignon.

Illustration fournie par le Fonds immobilier de solidarité FTQ

Projet Wanklyn

9. Le 9281

>9281, rue Airlie (à l'intersection de la 90e Avenue)

>Entre 30 et 40 appartements en copropriété

>Promoteur et constructeur: Nuovo Construction

Le promoteur a acheté le terrain vague il y a cinq ans et est en pourparlers avec l'arrondissement pour construire un immeuble de trois étages au niveau de la rue. Il y aurait un quatrième étage, en retrait, composé de mezzanines. Les unités auraient une ou deux chambres et seraient relativement abordables, pour plaire à des acheteurs qui accèdent à la propriété. Le promoteur se réjouit que le secteur soit revitalisé et il mise sur la proximité de parcs et du fleuve Saint-Laurent, longé par une piste cyclable.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Le 9281

10. Condos urbains U30

>9125, rue Airlie (près de la 80e Avenue)

>30 appartements en copropriété

>Promoteur et constructeur: Les Placements Alto

>Un Architecture

>Superficie: de 1090 à 1442 pieds carrés.

>Prix: d'environ 210 000$ à environ 278 500$ (taxes en sus, une place de stationnement intérieur incluse).

>La construction devrait commencer en mars.

Le complexe sera construit à l'emplacement d'un ancien édifice commercial qui sera démoli sous peu, entre une garderie et un duplex. Il comptera trois étages au niveau de la rue et sera surmonté de six mezzanines, en retrait. L'édifice sera en forme de U afin d'aménager une cour intérieure. Les futurs copropriétaires auront une vue sur le jardin et jouiront ainsi d'une plus grande quiétude. Ceux qui occuperont l'étage supérieur pourront voir le fleuve Saint-Laurent. Une terrasse, par ailleurs, sera aménagée sur le toit. Les stationnements seront souterrains. Les futurs copropriétaires devraient emménager en août prochain.

Illustration fournie par Les Placements Alto

Condos urbains U30

11. Jardins Mercier

>600, 76e Avenue (à l'intersection de la rue Airlie)

>15 appartements en copropriété

>Promoteur et constructeur: Melval Stéphane Miron Architecte

>Sept des unités sont vendues et six d'entre elles sont occupées.

>Prix des appartements disponibles: de 259 000$ à 299 000$ (garage intérieur et taxes incluses).

>Superficie: de 894 à 1281 pieds carrés

Le complexe immobilier de trois étages, qui est pratiquement terminé, se dresse à la place d'un ancien restaurant Harvey's. Il annonce le renouveau du secteur. Mike Melatti, le président de Melval, est le fils aîné de Gino Melatti senior, un constructeur très actif à LaSalle depuis plus de 40 ans. Il croit au quartier, particulièrement bien situé, à proximité du boulevard de la Vérendrye, du canal de l'Aqueduc (bordé d'une piste cyclable) et du fleuve.

Photo: André Pichette, La Presse

Jardins Mercier