Quand Zillow.com a lancé ses Zestimations gratuites, l'an dernier, son site a été inondé de centaines de milliers de demandes. Il faut dire que les attentes étaient élevées envers le nouveau système d'évaluation automatisé qui permet de connaître, tout à fait gratuitement, la valeur marchande de 67 millions de résidences aux États-Unis.

Stéphanie Grammond
Stéphanie Grammond LA PRESSE

Quand Zillow.com a lancé ses Zestimations gratuites, l'an dernier, son site a été inondé de centaines de milliers de demandes. Il faut dire que les attentes étaient élevées envers le nouveau système d'évaluation automatisé qui permet de connaître, tout à fait gratuitement, la valeur marchande de 67 millions de résidences aux États-Unis.

C'est que le fondateur de Zillow.com, Richard Barton, a déjà révolutionné l'industrie des agences de voyages en lançant le site Expedia, qu'il a vendu 3,3 milliards de dollars américains en 2003. De quoi faire frissonner les évaluateurs traditionnels, qui se sont empressés de mettre en doute le degré d'exactitude des Zestimations.

Selon une enquête du Wall Steet Journal, qui a comparé le prix d'un millier de transactions réelles avec les estimations de Zillow, les résultats sont souvent très justes. À peine quelques points de pourcentage de différence. Mais une fois sur 10, l'estimation est catastrophique: plus que 25 % de différence. Même s'il faut prendre les évaluations de modèles automatisés (AVM) avec des pincettes, on peut s'en servir comme un point de départ. Malheureusement, Zillow n'a pas encore traversé la frontière. Par contre, le site de vente sans intermédiaire DuProprio.com (www.duproprio.com) a lancé, il y a un mois, un outil baptisé Modelo.

Parmi plus de 10 000 maisons vendues sur son site depuis 2004, le système trouve les cinq qui se comparent le mieux à la vôtre. Le logiciel tient compte d'une série de critères comme le secteur, le type de maison, son âge, sa superficie, la dimension du terrain, etc. Il actualise le prix de vente, en fonction de la hausse du marché depuis chacune des transactions. Puis, il fait une moyenne.

Toutefois, le logiciel ne considère pas l'environnement (la maison est en face d'un parc ou à côté du métro, le condo offre une vue spectaculaire sur le fleuve, etc.) et les éléments extérieurs (garage, cabanon, piscine, etc.). Mais on peut consulter les fiches de chacune des transactions pour vérifier jusqu'à quel point les maisons sont comparables. «C'est un bon point de départ pour fixer le prix. Ça permet d'éliminer l'émotion. Les gens qui habitent dans leur maison depuis 20 ans ont l'impression que c'est la plus belle», dit Frédéric Auger, directeur des communications chez DuProprio.com.

Le service Modelo est inclus dans le forfait de vente (environ 400 $). Mais il n'est pas offert dans les régions où l'échantillon n'est pas assez large. M. Auger affirme que la marge d'erreur n'est que de 5 %. Il existe un autre site Internet (www.homevaluationscanada.com) qui permet d'évaluer le prix de presque toutes les maisons au Canada. Il en coûte 29,95 $. L'évaluation est produite instantanément. On vous dit à l'avance quel sera le degré de fiabilité de l'évaluation. Par exemple, s'il est bon, la marge d'erreur de l'évaluation est de 5 % (42 % du temps) à 15 % (86 % du temps). Le système ne tient pas compte de certains éléments, comme les piscines.

D'autres références

Pour avoir une idée de la valeur marchande de votre maison, vous pouvez consulter le registre d'évaluation (www.registrefoncier.gouv.qc.ca) ou encore visiter le Carrefour immobilier (www.lecarrefourimmobilier.com), qui répertorie les transactions immobilières survenues dans la grande région métropolitaines entre 1991 et 2005.

Certaines autres régions sont couvertes depuis moins de temps. C'est parfait pour assouvir votre curiosité et connaître le prix de vente de la maison de votre voisin! Mais l'outil ne permet pas de faire une recherche par quartier : il faut absolument avoir l'adresse précise d'une maison vendue récemment. Et puis il faut se méfier : le système fournit uniquement le prix, sans détails sur la transaction (la maison a peut-être été vendue à prix d'aubaine à un membre de la famille) ni sur la maison (la cuisine et les salles de bains étaient peut-être à refaire).

Vous pouvez aussi consulter le site du Service interagences (www.sia.ca) qui répertorie toutes les maisons en vente, par tous les courtiers à travers le Canada. Mais soyez prudent : les maisons ne sont pas nécessairement comparables à la vôtre. La maison du voisin est peut-être rénovée de fond en comble. En outre, il s'agit de prix affichés, et non de prix de vente. Ils ne comprennent pas la commission que le vendeur remettra à son agent. Quand on vend soi-même, l'acheteur s'attend à ce qu'on lui refile une partie de l'économie.