La Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM) vient d'annoncer la construction de 400 appartements à l'ombre du pont Jacques-Cartier, dans le «le faubourg à la mélasse».

Simon Diotte COLLABORATION SPéCIALE, LA PRESSE

La Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM) vient d'annoncer la construction de 400 appartements à l'ombre du pont Jacques-Cartier, dans le «le faubourg à la mélasse».

Ancien bastion industriel des Canadiens français à Montréal, le faubourg à la mélasse connaît depuis des décennies des heures difficiles: chômage, bâtiments délabrés et terrains vagues. Dans le but de revitaliser le quartier, ce nouveau complexe, baptisé le Square Cartier, doit servir de fer de lance pour la renaissance du secteur.

La SHDM s'est associée à Constructions Beau-Design pour réaliser cet ambitieux chantier, qui comprendra deux phases. La première, actuellement en construction et dont la livraison est prévue à l'automne, occupe un terrain du côté est de la rue Parthenais. La deuxième phase sera située du côté ouest, entre l'avenue de Lorimier, le boulevard de Maisonneuve et la rue Sainte-Catherine.

Actuellement en vente, la phase I comprend un imposant édifice de cinq étages en béton armé qui abritera 160 logements d'une superficie de 572 à 1466 pieds carrés : studios, appartements d'une à trois chambres à coucher, logements sur deux niveaux ainsi que 27 appartements-terrasses. Le prix des unités varie de 107 100 à 297 900 $, pour un coût moyen au pied carré de 192 $, une aubaine dans le centre-ville. Même si le promoteur est une société paramunicipale, l'architecture du Square Cartier n'a rien à voir avec le style HLM.

Le bâtiment affiche des lignes résolument modernes, avec fenestration généreuse. «On est toujours exigeant sur le plan du design. On cherche toujours à pousser plus loin notre réflexion sur l'habitation», dit Louis Bélanger, coordonnateur à la SHDM. À l'intérieur, plafond de béton apparent, panneau coulissant pour diviser chambre et salon, comptoir à déjeuner, douche vitrée et bain podium sauront séduire les acheteurs les plus exigeants.

Dans une optique de développement durable, on n'y offre que 0,6 place de stationnement par logement, encourageant les résidants à prendre le transport en commun. Quant à la phase II du projet, elle sera érigée sur le terrain de l'ancienne usine UDT, qui sera démolie incessamment. On y construira cinq bâtiments entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard de Maisonneuve, pour une livraison en 2009.

Le maire de l'arrondissement de Ville-Marie, Benoît Laliberté, ainsi que le conseiller municipal du secteur, Sammy Forcillo, sont convaincus que le dernier-né de la SHDM sera le chaînon manquant permettant la relance du quartier Sainte-Marie - le nom actuel du faubourg à la mélasse. Il s'agit aussi, selon Cosmo Maciocia, responsable de l'habitation au comité exécutif, d'un projet qui servira à retenir les Montréalais dans l'île. «Montréal continue toujours à perdre des résidants au profit de la banlieue», déplore-t-il.

Actuellement, les promoteurs s'aventurent à l'est du pont Jacques-Cartier avec prudence. «Sans le support de la SHDM, qui garantit la vente de tous les appartements, il aurait été trop risqué de lancer un projet d'une telle envergure dans le secteur», avoue Guy Chadillon, PDG de Constructions Beau-Design et propriétaire du terrain.

Subventions et crédit d'achat

En plus de profiter de prix très compétitifs, les acheteurs au Square Cartier bénéficient d'un crédit d'achat de 10 % du prix de vente, applicable à la mise de fonds, en vertu du programme Accès Condos de la SHDM. Cette méthode permet de diminuer le montant de l'emprunt hypothécaire, facilitant l'accession à la propriété.

Au moment de la revente de la propriété, les acheteurs devront rembourser ce crédit d'achat, de même que 10 % de la plus-value réalisée lors de la transaction. Pour être admissible à ce programme, il faut acheter avec l'intention d'habiter la propriété, signer l'entente sur la garantie hypothécaire et ne pas être déjà propriétaire d'une unité d'habitation Accès Condos.

Les acheteurs peuvent combiner cette offre au programme de subventions de la Ville de Montréal, qui accorde un montant de 6500 $ (pour un ménage sans enfant) ou de 7500 $ (pour un ménage avec enfant) à l'acquisition d'une propriété neuve de moins de 165 000 $ (jusqu'à 200 000 $ pour un ménage avec enfant).