Source ID:; App Source:

Changer d'air dans le Vieux-Rosemont

Claudie Pfeifer a choisi Rosemont, entre autres pour...

Agrandir

Claudie Pfeifer a choisi Rosemont, entre autres pour le Parc Maisonneuve où elle fait de la raquette durant l'hiver.

Valérie Vézina
Collaboration spéciale, La Presse

Jadis, on sentait les odeurs de tannerie et d'abattoir en entrant à Rosemont par ?le tunnel?, angle Iberville et Saint-Joseph. Le quartier a évidemment bien changé depuis les années 20... Pour faciliter la vie aux familles et les attirer encore plus nombreuses (elles étaient 32 025 en 2001), l'arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie est en train de se doter d'une politique familiale.

Mais déjà, les résidants du troisième arrondissement le plus populeux de Montréal, petits et grands, peuvent profiter de différents lieux d'intérêt comme l'Insectarium, 13 jardins communautaires et une cinquantaine de parcs. Le plus vaste couvre la superficie de plus de 80 terrains de football. C'est le parc Maisonneuve. Lieu de rassemblements populaire et de plaisirs solitaires, c'est le coin préféré de Claudie Pfeifer. Cette adepte du conditionnement physique a démarré son entreprise de remise en forme avec ballons (le Centre Emballons-nous), en plein coeur du Plateau. Elle a même habité angle Laurier et Papineau. Elle nous raconte pourquoi elle a déménagé «de l'autre côté de la track».

Q - Pourquoi avez-vous quitté le Plateau?

R - J'ai eu le goût de me rapprocher du parc Maisonneuve, là où je fais mes exercices et mon jogging. L'été, j'adore y marcher pieds nus. L'hiver, je peux faire une heure, une heure et demie de ski de fond. Je voulais plus de tranquillité et de lumière, c'est essentiel à mon équilibre. Je voulais surtout plus d'espace pour «souffler». Je suis tombée en amour avec cet appartement lumineux à 10 minutes de marche du parc. C'est au deuxième étage, mais il n'y a aucun voisin immédiat à ce niveau et les plafonds sont hauts, ce qui me donne plus de lumière que dans mon ancien appartement en longueur. À l'arrière, il y a un jardin qui appartient à la propriétaire. L'été parfois, je l'arrose, je prends une laitue. Il nous arrive de faire du pesto ensemble. On s'entraide. Il y a une convivialité qui est très importante pour moi, et que j'ai trouvée un peu par hasard ici.

Q - Pourquoi aimez-vous le Vieux-Rosemont?

R - J'aime bien fréquenter la rue Masson, qui est à deux coins de rue, pour faire mes courses. Je vais parfois prendre le petit-déjeuner au Réveil Matin. J'adore aller avec mon ordinateur portable au Café Lézard, un resto confortable qui sert de la nourriture de qualité, des soupes maison; il y a des livres qui traînent, de la musique que j'aime. Deux succursales de ma banque sont facilement accessibles de chez moi. J'ai accès à l'autobus 67 qui passe fréquemment. Par contre, je trouve que les autobus sur les lignes transversales ne passent pas assez souvent...

Q - C'est votre principal moyen de transport?

R - Je me déplace à pied 80 % du temps, sinon en autobus. Je n'ai plus de voiture pour des raisons d'économie et d'environnement, mais aussi pour ma propre santé. Je marche une demi-heure pour me rendre à mon bureau, ça me fait beaucoup de bien, en plus de me faire découvrir de beaux endroits comme la rue des Érables et le parc Molson.

Q - Quels sont les inconvénients d'habiter ici?

R - Le quartier est mal desservi par le métro. La piscine extérieure est souvent bondée l'été. Je trouve aussi que le quartier est homogène - j'aime la diversité culturelle. [...] Cela pourrait changer avec l'arrivée d'une épicerie polonaise dans le quartier. Je suis née en France, j'ai grandi en Autriche, alors la boulangerie et la charcuterie polonaises, c'est très proche de mon enfance.

Les atouts:

À 10 minutes de marche de chez elle, Claudie Pfeifer trouve : · le parc Maisonneuve ; · un centre de conditionnement physique ; · les commerces de la rue Masson qu'elle aime bien comme le Café Lézard (équitable et bio), La boulange (qui vend du café équitable) et la vieille quincaillerie A. Lalonde ; · l'épicerie Gariépy & Fils Fins Gourmets ; · une fruiterie ; · une épicerie polonaise ; · une pharmacie ; · deux banques ; · trois stationnements Communauto; · la ligne d'autobus 67 qui l'emmène aux stations de métro Saint-Michel et Joliette.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer