Source ID:578b504c-c874-4983-a6c5-6305db30392d; App Source:alfamedia

La famille avant tout à Ivry-sur-le-Lac

Les propriétaires ont choisi de bâtir trois tourelles,... (Photo fournie par Engel & Völkers)

Agrandir

Les propriétaires ont choisi de bâtir trois tourelles, une pour chacune de leurs filles. Le revêtement est composé de pierres de sept couleurs différentes et de cèdre rouge.

Photo fournie par Engel & Völkers

«Nous sommes des gens de famille.» C'est ainsi que nous ont accueillis Ginette et Edmond quand nous sommes allés les visiter au lac Manitou, à Ivry-sur-le-Lac. «Vous voyez les trois tourelles? Il y en a une pour chacune de nos filles», souligne Edmond. «Et on a huit petits-enfants, précise son épouse. Trois garçons et cinq filles, de 10 à 16 ans. En tout, nous sommes 15, et c'est ici que nous nous réunissons!»

Ginette et Edmond viennent de célébrer 50 ans de mariage. La vie familiale est manifestement au centre de leur vie. Ils ont fait construire cette maison de campagne à Ivry-sur-le-Lac, minuscule village de 411 habitants encerclé par Sainte-Agathe-des-Monts, Val-des-Lacs et Lantier, pour recevoir les enfants, les conjoints et les petits-enfants.

La maison des heureux grands-parents, elle, n'a rien de minuscule. Répartie sur cinq paliers, elle compte cinq chambres pour accueillir tout ce beau monde qui vient souligner les événements importants de l'année: Noël, anniversaires, Action de grâce...

Et, comme si ce n'était pas assez, en 2012, les propriétaires ont fait construire une seconde propriété sur le terrain, cette fois directement au bord du lac, avec deux chambres, une cuisine, un salon et tout ce qu'il faut pour recevoir en grand. Le lac, tout en longueur, est entouré de montagnes. Derrière les arbres se cachent d'autres imposantes résidences. Le décor tout autour est enchanteur.

Edmond est un hôte loquace. L'entrepreneur qui a toujours travaillé avec sa femme est intarissable sur son coin de paradis. Chaque espace de la maison qu'il nous fait visiter a droit à son anecdote familiale. «Vous voyez le canapé sous la bay-window? Je l'appelle le coin de mémèring. Pendant qu'on joue au billard, les filles jasent.» Le coin en question est propice aux confidences et aux fous rires. Il y a un petit salon réchauffé par un poêle à combustion lente d'un joli rouge vif.

On n'est pas ici dans une propriété épurée; la résidence de Ginette et d'Edmond abonde en éléments glanés chez les antiquaires ou les artisans. Le bois y est également omniprésent, du sol au plafond. «On aime le look chaleureux, ne me parlez pas des maisons sans âme!», nous dit Ginette.

Pendant que nous prenons des notes sur la table du coin-repas, elle nous montre où s'assoient les petits-enfants quand ils préparent les festins des réunions familiales. «Tout le monde travaille ensemble, c'est pour cela que la cuisine est grande.» Même s'ils sont absents lors de notre visite, on sent leur présence. Dans la salle de jeux, par exemple, où se trouvent la table de ping-pong et une télé, Edmond nous montre une grande tenture qui cache une petite estrade. «C'est pour les spectacles des enfants.» Au sous-sol, au bout d'un corridor, adjacente aux chambres des trois familles, une porte qui rappelle les anciennes églises est barricadée par un verrou antique. Edmond sort une clé ancienne et nous invite à entrer. C'est le cellier, mais les enfants affirment que c'est la porte d'Esmeralda. Edmond leur a fait croire qu'un être (peut-être) maléfique se cache derrière.

On voit ici les quatre niveaux de la... (Photo fournie par Engel & Völkers) - image 2.0

Agrandir

On voit ici les quatre niveaux de la maison, du rez-de-jardin au haut de la tourelle de la chambre principale. Le lac Manitou est derrière.

Photo fournie par Engel & Völkers

«Et ils vous croient?

- Bien oui!»

La maison a pris plus de trois ans à construire. Pourquoi Ivry-sur-le-Lac? «Chaque année, nous louions des chalets dans les environs pendant les Fêtes, l'été, à Pâques même. En 1999, on s'est mis à chercher un endroit pour construire notre propre maison et quelqu'un nous a suggéré le lac Manitou.»

Le terrain avait été fortement endommagé par le verglas de 1998. Les arbres malmenés gisaient un peu partout. Mais Ginette et Edmond savaient que ce serait l'endroit idéal pour construire leur maison: la vue sur le lac et les montagnes les avait convaincus. Ils ont fait appel à l'architecte Louise Bourré qui les a accompagnés tout au long de leur projet.

Le couple a beaucoup investi dans cette maison. Les éléments marquants sont décrits avec passion par Edmond. Les boiseries de l'escalier, par exemple, fabriquées par deux artisans de Val-David. L'escalier en colimaçon de la chambre principale menant à la tourelle qui a exigé l'apport de trois ingénieurs. «Je voulais que ce soit très solide!» Puis, il y a ces détails qui accrochent l'oeil. Comme le splendide mur de fenêtres de la salle à manger rehaussé par des sculptures taillées dans le bois. La soixantaine de fenêtres en bois de la maison sont toutes aussi raffinées.

L'extérieur n'est pas en reste. Les murs, habillés de pierres de sept couleurs choisies soigneusement par Edmond, offrent une belle assise pour la toiture en pignon et ses trois tourelles. Le bois en cèdre rouge de l'Ouest est le même que celui qui recouvre le sol des intérieurs. Un rappel intéressant.

Pourquoi quitter cette demeure qui a rendu ses occupants si heureux? Pour avoir la liberté de voyager davantage. Avec, vous l'aurez deviné, la famille.

L'immense foyer en pierres est au centre de... (Photo fournie par Engel & Völkers) - image 3.0

Agrandir

L'immense foyer en pierres est au centre de la maison. Lors de notre visite, le couple s'apprêtait à remplacer la grande plante verte par le traditionnel arbre de Noël.

Photo fournie par Engel & Völkers

La propriété en bref

Prix demandé: 2 950 000 $

Année de construction: 2003

Pièces: 2 résidences totalisant 20 pièces; 7 chambres, 5 salles de bains, 1 salle d'eau, 1 foyer au bois, 1 poêle au bois. Terrasses avec écran.

Superficie du terrain: 80 586 pi2, et 215 pieds linéaires sur l'eau (maison d'invités)

Évaluation municipale: 1 903 600 $

Impôt foncier: 8155 $

Taxe scolaire: 2058 $

Courtiers: Félix Jasmin (514 886-6620) et David O'Malley (819 560-2000), Engel & Völkers

Consultez la fiche de la propriété: https://www.centris.ca/fr/maison~a-vendre~ivry-sur-le-lac/22571857?view=Summary




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer