Source ID:; App Source:

Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans

  • La maison, recouverte de bardeaux et de clins de cèdre, et surmontée d'un toit champignon en bardeaux d'asphalte. Au fond de la cour, un garage s'ajoute à l'abri d'auto et à l'allée pavée en demi-cercle. Le terrain est entièrement paysagé avec des points d'eau et une piscine. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Plein écran

    La maison, recouverte de bardeaux et de clins de cèdre, et surmontée d'un toit champignon en bardeaux d'asphalte. Au fond de la cour, un garage s'ajoute à l'abri d'auto et à l'allée pavée en demi-cercle. Le terrain est entièrement paysagé avec des points d'eau et une piscine.

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

  • 1 / 5
  • Dès l'entrée, un salon avec un plancher en carreaux de marbre où trône l'un des nombreux foyers au gaz. Des spots ont été encastrés dans les caissons du plafond pour le soir, car le jour, la pièce bénéficie de la lumière apportée par plusieurs fenêtres. Dans le cinéma adjacent, des vitraux en ogive trouvés aux États-Unis. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Plein écran

    Dès l'entrée, un salon avec un plancher en carreaux de marbre où trône l'un des nombreux foyers au gaz. Des spots ont été encastrés dans les caissons du plafond pour le soir, car le jour, la pièce bénéficie de la lumière apportée par plusieurs fenêtres. Dans le cinéma adjacent, des vitraux en ogive trouvés aux États-Unis.

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

  • 2 / 5
  • Tous les vitraux de la collection du propriétaire sont mis en valeur au plafond par rétro-éclairage. Du verre gravé, récupéré de l'édifice où se trouve son bureau, a été traité pour en faire des surfaces réfléchissantes qui sont incorporées au mur entièrement recouvert de miroir fumé. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Plein écran

    Tous les vitraux de la collection du propriétaire sont mis en valeur au plafond par rétro-éclairage. Du verre gravé, récupéré de l'édifice où se trouve son bureau, a été traité pour en faire des surfaces réfléchissantes qui sont incorporées au mur entièrement recouvert de miroir fumé.

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

  • 3 / 5
  • La chambre à coucher joue la carte de la simplicité. Le parquet en ipé est bien mis en valeur; l'éclairage est efficace et discret. Le rangement est réduit à sa plus simple expression: plusieurs panneaux coulissants en verre teinté cachent toute la garde-robe. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Plein écran

    La chambre à coucher joue la carte de la simplicité. Le parquet en ipé est bien mis en valeur; l'éclairage est efficace et discret. Le rangement est réduit à sa plus simple expression: plusieurs panneaux coulissants en verre teinté cachent toute la garde-robe.

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

  • 4 / 5
  • Aucun espace n'est laissé en plan: bassin avec jet deau, coin repas dallé, piscine sinueuse, barbecue toujours à l'abri, arbres matures. Avec le clapotis de l'eau et l'abondante végétation, on a l'impression d'être à la campagne. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Plein écran

    Aucun espace n'est laissé en plan: bassin avec jet deau, coin repas dallé, piscine sinueuse, barbecue toujours à l'abri, arbres matures. Avec le clapotis de l'eau et l'abondante végétation, on a l'impression d'être à la campagne.

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

  • 5 / 5
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Nous sommes à Cartierville, ainsi nommé en l'honneur de l'un des Pères de la Confédération, George-Étienne Cartier. C'est le pays du réputé hôpital du Sacré-Coeur de Montréal et du mythique Parc Belmont, l'équivalent de La Ronde au siècle dernier. La maison que nous visitons date de 1921, mais peut-être avant; nul ne le sait, car les archives la concernant ont brûlé. Ainsi, on ne connaît pas le nom de son architecte ni son emplacement exact, car les soeurs de la Providence, installées jadis tout à côté, prétendent que le bâtiment a été déplacé!

Cette résidence de campagne aurait d'abord été érigée plus près de la rivière des Prairies, à l'emplacement du cimetière de la congrégation. Elle a été construite pour l'industriel et banquier Gaspard DeSerres, conseiller législatif, et père d'Omer, le célèbre fondateur de la quincaillerie éponyme, devenue une chaîne de magasins de matériel d'artiste et de loisir.

On dit de la maison qu'elle a un style victorien rococo! Apposition improbable d'adjectifs, mais qui décrit quand même un genre unique ayant beaucoup de charme. C'est justement sous le coup de l'émotion que Denis et Laura Limosani trouvent, puis achètent cette propriété. «C'était un désastre», décrit Laura, qui en voyait cependant le potentiel. Elle s'imaginait bien ce que son jeune mari pourrait en faire après l'avoir vu rénover leur logement de la rue Saint-Denis, au tout début de leur mariage.

Ces travaux, faits par Denis entre 21 et 23 ans, ont permis de conserver des vitraux devenus inutilisés. Sa mère trouve alors son fils bien téméraire de se lancer dans une telle aventure, à un si jeune âge. Commence alors une mise à niveau qui va s'étendre sur une période de 36 ans. La maison dégage des «vibrations positives», selon Laura. Le sous-sol a l'air d'un «donjon» au début, explique-t-elle, mais elle se sentait «en sécurité».

La maison disposait à l'origine d'une galerie couverte qui la ceinturait complètement. Une partie a été enlevée pour agrandir la cuisine sur le côté, et à l'arrière pour donner plus d'espace à la cour dans laquelle on a creusé une piscine. Un abri d'auto, conçu dans le style du bâtiment principal, a été ajouté en remplacement d'un autre sur le devant du terrain. À l'intérieur, le couple a créé une sorte de suite à l'étage où il passe le plus clair de son temps. Leur chambre possède sa propre salle de bains, qui a été ajoutée au-dessus de la galerie.

Mais ce qui frappe, c'est le petit solarium avec un charme fou qui fait office de coin déjeuner! Afin de le rendre complètement fonctionnel, on a créé du rangement pour la vaisselle, installé un petit frigo et un four à micro-ondes, et un peu plus loin, un mini-lave-vaisselle!

Denis et Laura possèdent une entreprise de conception et d'importation de vêtements pour hommes: il dessine, elle compte; un de leurs deux fils prendra bientôt la relève. Ils ont un pied-à-terre en Floride parce qu'ils n'aiment pas trop le froid, de même qu'un condo à l'île Paton. L'heure de la rationalisation a sonné: il faut vendre cette résidence trop grande et exigeante. Il sera sans doute un peu douloureux de laisser derrière autant de souvenirs, évoque Laura la gorge nouée, sans oser continuer.

La propriété en bref

>Prix demandé: 1 149 000$

>Année de construction: 1921

>Pièces: 10, dont 4 chambres, 3 salles de bains et sous-sol + garage

>Comprend: électroménagers, laveuse-sécheuse, téléviseurs de la cuisine et de la chambre, lustres, table de billard

>Évaluation municipale: 661 400$

>Impôt foncier: 5446$

>Taxescolaire: 1146$

Courtier: Carlo Paolucci, 514 802-4004, Sotheby's International Realty Québec




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans
    La maison, recouverte de bardeaux et de clins de cèdre, et surmontée d'un toit champignon en bardeaux d'asphalte. Au fond de la cour, un garage s'ajoute à l'abri d'auto et à l'allée pavée en demi-cercle. Le terrain est entièrement paysagé avec des points d'eau et une piscine. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

    La maison, recouverte de bardeaux et de clins de cèdre, et surmontée d'un toit champignon en bardeaux d'asphalte. Au fond de la cour, un garage s'ajoute à l'abri d'auto et à l'allée pavée en demi-cercle. Le terrain est entièrement paysagé avec des points d'eau et une piscine.

  • Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans
    Dès l'entrée, un salon avec un plancher en carreaux de marbre où trône l'un des nombreux foyers au gaz. Des spots ont été encastrés dans les caissons du plafond pour le soir, car le jour, la pièce bénéficie de la lumière apportée par plusieurs fenêtres. Dans le cinéma adjacent, des vitraux en ogive trouvés aux États-Unis. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

    Dès l'entrée, un salon avec un plancher en carreaux de marbre où trône l'un des nombreux foyers au gaz. Des spots ont été encastrés dans les caissons du plafond pour le soir, car le jour, la pièce bénéficie de la lumière apportée par plusieurs fenêtres. Dans le cinéma adjacent, des vitraux en ogive trouvés aux États-Unis.

  • Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans
    Tous les vitraux de la collection du propriétaire sont mis en valeur au plafond par rétro-éclairage. Du verre gravé, récupéré de l'édifice où se trouve son bureau, a été traité pour en faire des surfaces réfléchissantes qui sont incorporées au mur entièrement recouvert de miroir fumé. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

    Tous les vitraux de la collection du propriétaire sont mis en valeur au plafond par rétro-éclairage. Du verre gravé, récupéré de l'édifice où se trouve son bureau, a été traité pour en faire des surfaces réfléchissantes qui sont incorporées au mur entièrement recouvert de miroir fumé.

  • Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans
    La chambre à coucher joue la carte de la simplicité. Le parquet en ipé est bien mis en valeur; l'éclairage est efficace et discret. Le rangement est réduit à sa plus simple expression: plusieurs panneaux coulissants en verre teinté cachent toute la garde-robe. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

    La chambre à coucher joue la carte de la simplicité. Le parquet en ipé est bien mis en valeur; l'éclairage est efficace et discret. Le rangement est réduit à sa plus simple expression: plusieurs panneaux coulissants en verre teinté cachent toute la garde-robe.

  • Cartierville: un coup de coeur depuis près de 40 ans
    Aucun espace n'est laissé en plan: bassin avec jet deau, coin repas dallé, piscine sinueuse, barbecue toujours à l'abri, arbres matures. Avec le clapotis de l'eau et l'abondante végétation, on a l'impression d'être à la campagne. (Photo fournie par Sothebys International Realty Québec)

    Photo fournie par Sothebys International Realty Québec

    Aucun espace n'est laissé en plan: bassin avec jet deau, coin repas dallé, piscine sinueuse, barbecue toujours à l'abri, arbres matures. Avec le clapotis de l'eau et l'abondante végétation, on a l'impression d'être à la campagne.