Source ID:; App Source:

Une église transformée en maison... de A à Z

Érigée en 1864, cette église de Fulford dans... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Érigée en 1864, cette église de Fulford dans les Cantons-de-l'Est fut transformée en résidence en 1986.

Photo Alain Roberge, La Presse

Valérie Vézina (collaboration spéciale)
Vue du séjour et de son plafond de... (Photo Alain Roberge, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Vue du séjour et de son plafond de la mezzanine.

Photo Alain Roberge, La Presse

Ils voulaient conserver le toit cathédrale et les fenêtres en ogive. Pour le reste, alléluia! Érigée en 1864, cette église de Fulford dans les Cantons-de-l'Est fut transformée en résidence en 1986. Elle est à vendre.

 Architecte. Sa collaboration était essentielle pour réaliser cette transformation d'envergure. Son nom: Richard Poirier.

 Bureau. L'une des plus petites pièces de cette maison singulière est aussi l'une des plus chaleureuses, avec sa fenêtre en ogive et ses trois mètres de carré.

 Clocher. À sa place, un petit coin intime a été aménagé au premier étage, dans la chambre principale. Pour les ablutions, il y a la baignoire sur pattes non loin.

Daims. Ils errent parfois sur ce terrain situé à Fulford, près de Bromont.

 Étang. À l'arrière de cette propriété se trouve un étang.

 Fenêtres. Toutes ou presque sont en ogive, pareillement pour les portes.

 Gîte touristique étoilé. Les propriétaires ont hébergé des touristes à la fin des années 90. Le deuxième et dernier étage abrite chambre, douche, cabinet de toilette, boudoir. Un escalier de service en colimaçon descend dans le séjour principal. Un foyer en briques fait face à l'ancien autel.

 Henri VIII d'Angleterre. Il rompit avec Rome et le pape au XVIe siècle. De là vient l'Église anglicane.

 Île. Minuscule. Au milieu de l'étang!

 Juste en dessous du rez-de-chaussée se trouve un vide sanitaire.

 Kilowattheures requis pour chauffer les églises au Québec? Cette habitation coûte à elle seule 7000$ par année en électricité, mazout et bois de chauffage.

Le foyer central bloque complètement la vue qu'on aurait, depuis l'entrée, sur le séjour - imposant avec son plafond cathédrale.

 Néons: ils produisent un éclairage blanc dans la cuisine (orientée au nord). Avec ses électros modernes, celle-ci jure avec les autres pièces, abondamment pourvues d'antiquités.

 Officiellement, l'annexe construite en 1996 est un logis. Officieusement, elle sert de hangar. Deux étages multiplient sa superficie de 11 mètres sur 7 (24 pieds sur 36).

 Plafond d'origine en cèdre dans l'ancien lieu de culte. Planchers en pin. Et moquette mur à mur au dernier étage.

 Quatorze heures: c'est l'heure tardive jusqu'à laquelle traînaient de bonnes âmes le dimanche lorsqu'elles étaient de passage au gîte. Cela déplaisait aux hôtes... qui ont fermé le B&B après quelques années.

 Rangement sous l'escalier principal, dans les chambres, près de l'entrée et dans l'annexe.

 Symétrie. À noter: le nombre égal d'armoires de part et d'autre de la cuisinière, du réfrigérateur. Elles sont en érable.

 Terrain boisé de trois acres.

 United Church of Canada de l'autre côté du chemin Davis. Celle-là accueille encore des fidèles.

 Vitraux. Il y en a quelques-uns du côté ouest.

 www.lieuxdeculte.qc.ca répertorie 2751 églises sur les quelque 3000 que compte tout le Québec.

 Xénophiles, monsieur et madame (voir «G»).

 Y a-t-il quelqu'un là-haut?

 Zèle... parce qu'il faut être un peu zélé pour acheter une église!

LA PROPRIÉTÉ EN BREF

 > Prix demandé : 675 000 $

> Évaluation municipale : 273 000 $

> Superficie habitable : 4 600 pi2

> Impôt foncier : 2388 $

> Taxes scolaires : 956 $

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer