Pour faire la fête, rassemblez un juke-box, une table de billard, un spa, deux bars et une terrasse surplombant un lac. Ajoutez la proximité des centres de ski et quelques jeunes adultes. Avec une formule comme celle-là, une famille pourrait bien reluquer cette maison de quatre chambres présentement sur le marché immobilier.

Valérie Vézina (collaboration spéciale) LA PRESSE

Pour faire la fête, rassemblez un juke-box, une table de billard, un spa, deux bars et une terrasse surplombant un lac. Ajoutez la proximité des centres de ski et quelques jeunes adultes. Avec une formule comme celle-là, une famille pourrait bien reluquer cette maison de quatre chambres présentement sur le marché immobilier.

 C'est à Morin-Heights, où la population de villégiateurs dépasse, mais à peine, le nombre de résidants permanents.

 >> Visitez la maison en photos.

 D'abord, la situation. Un quai privé de 18 mètres permet d'aller jouer dans l'eau du lac Théodore avec ou sans joujou motorisé. Ce lac des Laurentides est relié à deux autres (Sainte-Marie et Saint-Joseph), offrant de neuf à onze kilomètres de voies navigables selon Danielle Jeanson, l'agent vendeur. La profondeur n'excède nulle part 15 à 30 mètres, «idéal pour la pêche car on y retrouve plusieurs espèces de poissons», dit-elle.

 Du quai, il faut monter un escalier vertigineux - 66 marches, quelques paliers - pour atteindre une immense terrasse. Elle offre une vue panoramique sur le lac et l'autre rive. Elle offre aussi une banquette courant sur deux côtés pouvant asseoir quelque 70 personnes, qu'on imagine fraternisant ici sous les étoiles du nord, réchauffées par le chauffe-terrasse là-bas.

 Seule cette terrasse aurait suffi. Il y en a deux. La terrasse supérieure se trouve au même étage que les pièces de séjour. On peut donc y accéder par un escalier extérieur ou en ouvrant les deux portes jardin du salon.

 Le hamac comme le juke-box ne sont pas inclus, mais les rideaux, l'aspirateur central et tous les électroménagers (dont une laveuse et une sécheuse à chargement frontal Bosch) le sont.

 Cette construction date de 2004.

 L'intérieur n'est pas aussi attrayant que l'extérieur. Question de goûts? Parmi les petits «plus», mentionnons le toit cathédrale, le foyer en pierre, de grandes fenêtres qui multiplient les vues sur le lac et une mezzanine pouvant servir de boudoir ou de chambre d'appoint. Décevante toutefois, la cuisine de 12,5 mètres carrés qu'on aurait espérée plus grande dans une demeure manifestement conçue pour accueillir beaucoup de visite

 Une pièce sert de dortoir à l'étage inférieur. La salle de bains attenante est très récente. Elle comporte une douche vitrée, un plancher en ardoise et une vasque au lieu de l'habituel lavabo. Le mur de briques et un deuxième foyer, au gaz celui-là, ajoutent une touche de chaleur à la salle familiale à côté. Cette pièce fait environ 72 mètres carrés: assez grande pour recevoir une table de billard, elle donne accès à la terrasse inférieure. Bref, c'est un sous-sol qui n'en a pas l'air: l'on y jouit d'une belle vue sur le lac et d'une superficie hors-norme les beaux jours de l'année (vu la terrasse).

 La chambre principale se trouve au rez-de-chaussée. Bien pensé, son walk-in fait le trait d'union avec la salle de bains, avec des portes coulissantes de part et d'autre.

 Tous les planchers de céramique sont chauffants, y compris celui du hall d'entrée. Il y a aussi de la céramique au mur de «la salle de bains des enfants», à l'étage.

 Le deuxième propriétaire a fait installer des caméras pour les surveiller en train de jouer dehors. C'est lui qui a complété le terrassement: pierres, pelouse, etc. Et plein de pentes prononcées pouvant poser problème; une partie de la terrasse n'étant pas clôturée, il faut faire attention ou l'on met les pieds, par exemple.

 Le terrain totalise 50 968 pieds carrés, avec 115 pieds de façade sur le lac.

 Le prix demandé est 875 000$. Les taxes s'élèvent à plus ou moins 6000$ par année.

 Une allée fraîchement goudronnée mène à la maison. Ou au chalet, selon les moyens. Les visiteurs disposent déjà de plusieurs espaces pour garer leurs véhicules près du garage double ou plus haut, au niveau du chemin du Lac-Théodore.

 LA MAISON EN BREF

Construction: 2004

Pièces : 9

Salles de bains: 3

Salle d'eau: 1

Évaluation municipale : 608 000$