Des innovations de la marque canadienne iQ, des produits de Bentley Organic, et une gamme Eco Clean qui s'agrandit: les produits ménagers virent au vert.

RELAXNEWS

La tendance «vie en vert» va au-delà des efforts pour conduire un peu moins et pour recycler: elle commence chez soi. Pour répondre aux besoins de consommateurs qui sont de plus en plus sensibilisés aux problèmes environnementaux, les fabricants de produits ménagers sortent des produits avec un emballage minimal, utilisant des ingrédients représentant des alternatives écologiques aux produits ménagers traditionnels.

Le dernier exemple en date provient d'une start-up canadienne nommée Planet People qui a développé une gamme de produits de nettoyage baptisée iQ. Sa dernière trouvaille est une petite cartouche de concentré végétal non toxique qui peut être dissout dans un vaporisateur rempli d'eau du robinet pour en faire une solution nettoyante. La cartouche REFill, sortie en juillet, n'est pour l'instant disponible que dans certaines boutiques aux Etats-Unis et au Canada, et est vendue à environ 2,69$ (2,10€). L'idée est de remplacer les produits ménagers traditionnels dont les contenants s'accumulent dans les décharges, pour réduire les déchets.

La marque danoise Eco Clean a sorti une gamme de produits aux Etats-Unis en juin, et la marque britannique Bentley Organic, qui se targue d'avoir créé les premier produits d'entretien 100% naturels sur le marché, a ressorti sa gamme de cinq produits en mars. Les produits Bentley Organic sont disponibles sur le supermarché en ligne Ocado entre 4,50 et 7,62$ (3,50 et 5,95€).

Rien qu'aux Etats-Unis, on estime à un milliard le nombre de bouteilles de produits d'entretien qui sont jetées chaque année, et il faut 3,78 litres de pétrole non-raffiné pour produire 29 vaporisateurs destinés à ne pas être réutilisés. Sans parler des monticules d'ordures dans les décharges, de nombreux produits nettoyants comme l'eau de javel sont toxiques pour les poissons et les produits qui contiennent des composés organiques volatils (COV) produisent des gaz à effets de serre qui nuisent à la couche d'ozone.

Plusieurs organes gouvernementaux et environnementaux comme World Watch et la Commission européenne encouragent l'utilisation de produits nettoyants communs comme le vinaigre et le bicarbonate de soude comme alternatives aux produits toxiques. La Commission européenne a également produit une liste de labels européens verts et propose les liens vers les sites européens qui s'attaquent aux problèmes de l'impact environnemental des produits ménagers, pour chaque pays.

Il est également possible d'acheter des produits d'entretien qui respectent l'environnement sur Amazon.

Sites:

https://www.worldwatch.org/node/1484

https://ec.europa.eu/environment/ecolabel/brochures/consumers/en/cleaning.pdf

www.iqclean.com

www.bentleyorganic.com

www.facebook.com/EcoCleanGlobal