Source ID:; App Source:

Réduire la consommation des plinthes et des radiateurs

Dossiers >

Chauffage et économie d'énergie

Habitation

Chauffage et économie d'énergie

Avec l'arrivée de la saison froide, plusieurs propriétaires cherchent de nouveaux moyens d'économiser de l'énergie. En voici quelques-uns. »

Yves Perrier (collaboration spéciale)
La Presse

On entend souvent dire que les plinthes électriques ont une efficacité en chauffage de 100% et que les radiateurs à eau chaude font économiser parce qu'ils chauffent les murs plutôt que l'air de la maison. Ces affirmations sont vraies mais on peut tout de même réduire les pertes de chaleur associées à ces deux systèmes de chauffage en isolant mieux les murs où ils sont disposés et en choisissant mieux les thermostats qui les contrôlent.

 >> Pour d'autres conseils, consultez notre dossier sur le chauffage.

 Le problème des murs froids

La perte de chaleur par un mur est proportionnelle à la différence de température entre sa surface intérieure et sa surface extérieure. Plus la température de la surface intérieure est élevée plus celle-ci perdra de chaleur vers l'extérieur.

La température de surface d'un mur situé derrière une plinthe électrique ou derrière un radiateur à eau chaude peut monter à 50 degrés Celsius alors qu'ailleurs la température voisine les 20 degrés C. Lorsque les murs sont peu isolés, les pertes occasionnées par cette surchauffe peuvent représenter de 5 à 15% des coûts de chauffage d'une maison. Il est donc recommandé d'en augmenter la valeur isolante et d'ajouter une feuille d'aluminium qui réfléchit les ondes de chaleur vers l'intérieur.

Derrière les radiateurs

Les radiateurs à eau chaude datent généralement de 50 ans et plus. À cette époque, les murs étaient rarement isolés. Les pertes de chaleur sont alors très importantes derrière les radiateurs. Lorsque ceux-ci sont recouverts d'une boîte métallique décorative, il est possible de glisser un isolant souple derrière le radiateur. Dans ce cas, le produit idéal est un rouleau de bulles de polyéthylène recouvert de chaque côté d'une feuille d'aluminium. Cet isolant a une épaisseur d'à peine un quart de pouce mais il aura deux effets bénéfiques sur les pertes de chaleur en ajoutant une couche isolante et en réfléchissant le rayonnement infrarouge.

Si votre radiateur n'est pas muni d'une boîte décorative il est encore plus efficace de placer derrière le radiateur un panneau isolant rigide d'isocyanurate d'un demi-pouce d'épaisseur recouvert d'une feuille d'aluminium. Vous pouvez ensuite réaliser une boîte décorative autour du radiateur pour cacher l'isolant. Veillez à ajourer le devant de la boîte décorative pour permettre une bonne ventilation des radiateurs.

Le cas des plinthes électriques

Isoler l'arrière des plinthes électriques est beaucoup plus difficile et plus coûteux car il faut démolir le plâtre existant. Lorsque c'est possible, vous pouvez tout simplement enlever les plinthes situées sur un mur extérieur pour les repositionner sur un mur intérieur situé à proximité. De cette façon, l'arrière de la plinthe chauffera un mur intérieur et réduira les pertes au minimum.

Si pour des raisons d'aménagement intérieur le déplacement est impossible, il faudra enlever une partie du plâtre situé derrière la plinthe pour bien isoler le mur à cet endroit. L'ajout d'un isolant avec une feuille d'aluminium est aussi recommandé dans le mur. Cependant, pour que l'aluminium réfléchisse les rayons infrarouges il doit avoir un espace d'air variant de 1/2 à 3/4 de pouce devant sa face lustrée (entre l'aluminium et le plâtre), sinon il sera inefficace.

Le choix des thermostats électroniques

Si vos murs sont peu isolés, le remplacement d'un vieux thermostat mécanique par un thermostat électronique à pulsion proportionnelle peut vous faire économiser de 5 à 10% de vos coûts de chauffage.

Il ne s'agit pas d'un simple thermostat électronique mais d'un thermostat qui dose automatiquement la température de la plinthe en fonction de l'écart entre la température de l'air et la température choisie. Cette approche proportionnelle fait fonctionner la plinthe à 25%, 50%, 75% ou 100% de sa capacité. La majeure partie du temps, la plinthe fonctionne à seulement 25 ou 50% de sa capacité maximale, gardant les murs à basse température et réduisant les pertes de chaleur. Le fait de chauffer à basse température évite aussi d'assécher l'air de la maison près des plinthes.

Les thermostats à pulsion proportionnelle sont munis d'un indicateur visuel sous forme d'échelle graduée indiquant le pourcentage utilisé. Ils sont donc faciles à reconnaître chez les marchands.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer