Tous ceux qui opteront pour une thermopompe homologuée Energy Star au cours des prochains mois pourront recevoir une aide financière de 650 $. Qu’ils s’inscrivent aux programmes Chauffez vert, Rénoclimat ou Novoclimat, la somme accordée sera la même.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Ce n’était pas le cas lorsque Transition énergétique Québec a initialement élaboré son plan de relance des industries de la construction et de la rénovation écoénergétiques. Le programme Rénoclimat était plus généreux, offrant 300 $ de plus que les deux autres, à l’achat d’une thermopompe homologuée Energy Star. L’adhésion à ce programme entraîne des visites avant et après les travaux, pour effectuer l’évaluation énergétique de son habitation (tests d’infiltrométrie à l’appui).

Roch Charron, qui habite à Gatineau, n’est pas contre l’idée d’obtenir le bilan énergétique de sa maison. Il l’aurait fait faire. Sauf que sa thermopompe s’étant brisée à la fin de mai, il n’était pas prêt à attendre deux mois pour la remplacer.

« Services ecoPlus, mandataire du programme pour l’Outaouais, m’informe qu’en raison de l’arrêt des visites à domicile durant deux mois, la liste d’attente se rend maintenant au mois d’août, a-t-il déploré par courriel. Je recevrai la thermopompe homologuée Energy Star le 10 juin et je n’ai pas l’intention de passer les prochaines canicules sans air conditionné pour pouvoir profiter du programme. C’est dommage. »

PHOTO GETTY IMAGES

Tous ceux qui opteront pour une thermopompe homologuée Energy Star au cours des prochains mois pourront recevoir une aide financière de 650 $, qu’ils s’inscrivent aux programmes Chauffez vert, Rénoclimat ou Novoclimat.

Il n’était pas le seul à être déçu. En voulant encourager l’achat de thermopompes Energy Star par l’entremise du programme Rénoclimat, qui effectue un travail de sensibilisation, Transition énergétique Québec a suscité un engouement qui n’avait pas été anticipé. Les demandes d’adhésion ont explosé, causant d’importants délais et du mécontentement. Des modifications ont été apportées sans tarder.

Pour nous ajuster à la forte demande liée aux mesures exceptionnelles mises en place, nous avons revu les montants accordés pour les thermopompes pour qu’ils soient équivalents. L’idée est de stimuler le programme Chauffez vert et de permettre aux citoyens d’obtenir un remboursement sans avoir à attendre la visite d’un conseiller en efficacité énergétique.

Annie Guertin, responsable des communications à Transition énergétique Québec

La société d’État fait d’une pierre, deux coups, puisqu’en dirigeant des participants vers le programme Chauffez vert, elle anticipe que des rendez-vous pris dans le cadre du programme Rénoclimat seront annulés et que de nouveaux rendez-vous pourront être pris.

« Cela favorisera ceux qui font faire d’autres travaux, dont l’installation de fenêtres, indique Mme Guertin. Nous estimons que les thermopompes représentent une part importante de la participation actuelle. L’effet sera positif dans les deux programmes. »

Transition énergétique Québec utilise les excédents liés à la suspension des activités au cours des derniers mois (arrêt des visites et des chantiers) pour les investir dans la bonification de ses programmes, afin de stimuler la reprise économique, précise Mme Guertin.

Roch Charron profite déjà de sa nouvelle thermopompe homologuée Energy Star. Son fils Sasha, leur saint-bernard Emma et lui pourront affronter la prochaine canicule en tout confort. Comme il s’agit d’un modèle efficace à basse température, le propriétaire aura droit à 1000 $ supplémentaires, s’il s’inscrit au programme Chauffez vert et qu’il envoie les pièces justificatives en ligne. Il recevra en tout 1650 $, s’il le fait avant le 31 décembre !

(Re)lisez notre article « Petit coup de pouce à la réno et à la construction vertes »