La superficie de nos intérieurs permet rarement de consacrer une pièce à un bureau et une autre à une chambre d’invités. La solution ? Utiliser un seul espace réunissant les deux zones. Voici, en cinq étapes, les conseils des designers Tania Scardellato et Sophie Tremblay.

Emmanuelle Mozayan-Verschaeve Emmanuelle Mozayan-Verschaeve
Collaboration spéciale

Une planification adéquate

La première chose à faire est de déterminer la fonction principale de la pièce. Si elle sert de bureau à temps plein, on met l’accent sur le confort de la zone de travail et on prend les mesures après avoir répondu aux questions suivantes : faut-il une grande surface de travail ? Va-t-on installer un gros ordinateur ? Doit-on prévoir beaucoup de rangements ?

Sinon, on peut se contenter d’un espace plus restreint pour travailler et installer un vrai lit plutôt qu’un modèle transformable, à condition qu’il n’occupe pas toute la surface.

Idéalement, on divise le coin repos et le coin travail en jumelant les rangements connexes à chaque tâche.

Un bon truc : coller du ruban adhésif sur le plancher pour simuler l’encombrement des meubles.

D’autre part, on pense à s’assurer qu’il y a suffisamment de prises de courant à proximité du bureau et qu’il y en a au moins une à côté de la zone repos pour brancher une lampe de chevet.

PHOTO FOURNIE PAR TOC DESIGN

À la fois bureau, salon et chambre, cet aménagement est bien adapté pour recevoir même pendant
une période assez longue. Réalisation Tania Scardelatto, TOC design.

Des meubles bien pensés

On choisit le mobilier en fonction des proportions de la pièce, et comme ce type d’endroit est généralement réduit, on privilégie des meubles petits mais efficaces, c’est-à-dire à double, voire triple fonction : lit mural encadré d’armoires, canapé-lit équipé d’un coffre de rangement, lit de repos habillé de coussins formant un dossier, table de travail étroite faisant office de coiffeuse, classeurs servant de piètement à un comptoir formant un bureau.

On peut aussi organiser un coin bureau dans une garde-robe en intégrant la table de travail au centre et des rangements sur les côtés.

Faire appel à un menuisier qui réalisera un aménagement sur mesure peut s’avérer une solution intéressante pour maximiser l’espace. Il ne faut pas hésiter à demander des soumissions, car les tarifs varient beaucoup.

PHOTO FOURNIE PAR TOC DESIGN

Le coin bureau est encadré des mêmes rangements que ceux qui surplombent le canapé-lit (IKEA). Réalisation Tania Scardelatto, TOC design.

Des rangements efficaces

Ce lieu est propice aux rangements qui montent jusqu’au plafond. Les armoires hautes peuvent servir à stocker des objets que l’on utilise rarement, comme des archives, côté bureau, et de la literie, côté chambre.

On favorise les armoires fermées parce qu’elles donnent un look net et apaisant, appréciable dans une petite pièce, et on agence l’intérieur en fonction des besoins : tiroirs, étagères, dossiers suspendus… l’organisation est importante pour maximiser le volume de rangement.

Nul besoin de prévoir un grand placard pour les hôtes ; une penderie avec quelques cintres, des tablettes ou bien un ou deux tiroirs suffisent habituellement.

PHOTO FOURNIE PAR TOC DESIGN

Cette pièce est assez grande pour accueillir un vrai lit sans nuire au confort du coin travail (bureau et chaise Structube). Les visiteurs peuvent même regarder la télé dissimulée dans le meuble gris installé au bout du lit (réalisé sur mesure par TOC Design). Réalisation Tania Scardelatto, TOC design.

Éclairer, tamiser et assombrir !

Comme pour la plupart des pièces, différents points de lumière sont essentiels afin de couvrir trois fonctions.

La première assure l’éclairage général par des encastrés, un lustre ou un plafonnier ; la deuxième illumine plus précisément le bureau ou le lit (lampes de travail et de chevet) ; la troisième sert de lumière d’ambiance (baguette DEL fixée sous une étagère, lampe de table).

L’habillage de fenêtre contribue quant à lui au confort et à l’atmosphère de l’espace. L’option économique consiste à accrocher deux jolis rideaux de chaque côté de la fenêtre et un store à enrouleur que l’on tire pour plonger la pièce dans la pénombre.

Si on cherche un fini contemporain plus haut de gamme et hyper efficace, on opte pour un store alterné équipé d’un blackout. Dans ce cas, nul besoin d’ajouter les rideaux.

PHOTO FOURNIE PAR TOC DESIGN

Les rangements s’organisent en L de façon logique : l’armoire noire (IKEA) face au lit et les meubles blancs (IKEA), consacrés au bureau, dans le renfoncement. Réalisation Tania Scardelatto, TOC design.

Un décor homogène

S’il vaut mieux distinguer la section chambre de la zone de travail quand on prévoit l’aménagement de la pièce, il faut toutefois créer un décor uniforme afin que l’espace semble plus vaste.

Une base de tons pâles et neutres est recommandée pour procurer un sentiment de légèreté et de tranquillité. Les teintes fortes sont réservées aux accessoires.

On évite également de surcharger la pièce d’objets, hormis quelques livres et magazines pour les invités. Ils apprécieront aussi d’avoir un miroir fixé sur la porte d’entrée ou d’armoire.

En plus, il peut donner un effet de grandeur. Enfin, on prévoit l’imprévu en s’équipant de deux jolis paniers à utiliser avant l’arrivée des visiteurs.

Le premier sert de fourre-tout à tout ce qui traîne sur le bureau pour faire le vide ; le second contient une couverture supplémentaire, un peignoir, des chaussons, du savon, etc.

On le garde prêt dans un placard et il suffit de le mettre sur le lit au dernier moment pour accueillir les convives.

Consultez le site de Toc Design : http://tocdesign.ca/

Consultez le site de ST Design : http://st-design.ca/

Consultez le site de La Place : https://www.la-place.ca/