Avec la belle saison viennent mille et un petits ajustements à faire autour de la maison. Tout l’été, nous vous accompagnons pas à pas dans vos travaux. Cette semaine, on entretient le fer d’un balcon ou d’un escalier extérieur.

Stéphanie Lévesque Stéphanie Lévesque
collaboration spéciale

La tâche 

La tâche n’est pas si simple, mais elle en vaut la peine. Le fer forgé a une valeur patrimoniale importante, mais il a un petit vice : quand il n’est pas protégé, il a tendance à rouiller. Mal entretenu, il peut même aller jusqu’à se décomposer.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

1. Vérifiez l’état de l’escalier et repérez les zones attaquées par la rouille.

Bon à savoir

L’oxygène est le principal responsable de l’apparition de la rouille. Et quand l’air est humide, ou encore lorsqu’il y a présence de sel, la réaction chimique s’accélère. Pour protéger le fer, vous devez le rendre étanche à l’air et à l’eau avec l’application d’un vernis, d’une peinture ou d’un émail. 

Le matériel 

• Rectifieuse électrique à tête rotative 

• Abrasif à gros grains 

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

2. Sablez la surface atteinte avec une rectifieuse électrique à tête rotative. Utilisez des abrasifs à gros grains (60). Vous pouvez aussi utiliser des brosses. Grattez bien toute la rouille jusqu’à ce que la surface soit brute. Nettoyez les saletés et la poussière avec de l’acétone.

• Brosse à poils rigides 

• Nettoyant (acétone)

• Apprêt à métal 

• Peinture à métal pour l’extérieur

• Pinceau et rouleau à peinture à métal pour l’extérieur

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

3. Vous devez protéger dans la journée même les surfaces mises au jour pour éviter que le processus de rouille ne se réinstalle. Travaillez par petites sections.

Pourquoi le faire ?

Les composants de votre escalier ou du garde-corps en fer doivent être sains et solides. Vous devez éviter que des pièces d’assemblage se cassent ou se dévissent. Ou encore que les différentes pièces s’affaissent ou que la rouille fasse céder des parties de l’escalier. Il est aussi important de considérer l’aspect architectural du bâtiment et sa valeur esthétique. Un escalier de fer forgé d’origine peut avoir une durée de vie utile de plus de 100 ans s’il est bien entretenu.

Les complications possibles

Si vous n’avez pas d’outil électrique, vous ne pourrez pas retirer la rouille correctement. Des travaux de surface uniquement ne sont pas recommandés.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

4. L’application d’un apprêt et d’une peinture à métal protégera les pièces de l’escalier. Appliquez un minimum de deux couches. Dans les zones difficiles d’accès, vous pouvez utiliser de la peinture en aérosol.

Attention à la présence de poils, de charpies ou d’autres résidus de pinceau ou de rouleau de mauvaise qualité.

Si la couche de rouille est trop épaisse, que la matière s’effrite, un travail de consolidation ou de soudure peut être nécessaire.

Le ciment peut aussi entraîner la corrosion de la base de l’escalier et affaiblir la structure. 

Si vous constatez un affaiblissement de la structure, faites appel à une entreprise spécialisée.