Comment réduire la quantité de matière utilisée dans la fabrication des cuisines sans faire de compromis sur la fonctionnalité ni sur l’esthétique ? Pour Louis-Philippe Pratte, designer industriel et fondateur de l’entreprise de mobilier À hauteur d’homme (Hh), cette question a été le point de départ d’un projet qui a mené à la création de Skin, un tout nouveau système sur mesure sans caisson pour repenser l’espace de la cuisine.

Marie Tremblay-Laliberté
Collaboration spéciale

Réinventer la cuisine

L’idée derrière Skin a germé dans l’esprit de Louis-Philippe Pratte qui, lui-même concepteur de cuisines depuis une dizaine d’années, observait de nombreuses incohérences liées à l’utilisation des caissons, souvent fait de lourds panneaux de particules de bois. « Ce n’est pas une matière qui est valorisée, ça représente beaucoup de temps en atelier, en transport, et une grande quantité de matière qui ne donne pas de valeur à la cuisine. Il y a aussi beaucoup de dédoublements à cause de toutes les parois qui sont côte à côte. Il y a là un flagrant abus de matière. Je me disais : “Il me semble que ça n’a pas de sens, qu’il y a quelque chose à revoir et à améliorer” », explique le designer industriel.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

L’innovation du système Skin (prototype) réside dans le remplacement des caissons habituels par une structure d’acier qui, s’ancrant au mur et au sol, constitue un support résistant qui accueille le comptoir, les modules de rangement et les panneaux de finition.

À l’image d’une ossature solide recouverte d’une peau délicate, l’innovation du système Skin réside dans le remplacement des caissons habituels par une structure d’acier qui, s’ancrant au mur et au sol, constitue un support résistant qui accueille le comptoir, les modules de rangement et les panneaux de finition. La structure offre une grande flexibilité sur le plan de l’organisation des modules de rangement intérieurs et permet une utilisation complètement sur mesure qui s’adapte à toutes les configurations de cuisine.

Skin représente considérablement moins de matière qu’un système à caissons classique et comporte de nombreux avantages dont ceux d’alléger le transport, d’être extrêmement durable et d’être réutilisable et recyclable. On peut en effet facilement changer les panneaux de finition pour refaire le décor tout en conservant l'ossature d'acier. Dans l’exercice de sa pratique, Louis-Philippe Pratte considère l’enjeu de réduction comme une occasion d’innover dans une optique environnementale.

« Dans ma démarche de designer, je me pose toujours la question : comment répondre à une fonction avec le moins de matière possible ? »

Louis-Philippe Pratte

« Je trouve ça motivant comme exercice de design, de pousser plus loin pour voir comment il est possible de réduire au minimum », affirme-t-il.

Valeur ajoutée

Une fois portes et tiroirs refermés sur le système Skin, rien n’y paraît et l’ensemble présente un design élégant et épuré qui porte la facture distinctive des pièces de mobilier signées À hauteur d’homme. « L’idée n’était pas d’arriver avec un nouveau design pour l’esthétique générale de la cuisine, parce que visuellement, c’est la même chose. Le vrai changement se situe derrière ; ça ne paraît pas, mais ça comporte une réelle valeur ajoutée », soutient Louis-Philippe Pratte.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Pour la finition de ses cuisines, À hauteur d’homme offre un large choix de placages d’essences de bois locales certifiées FSC.

Pour la finition de ses cuisines, À hauteur d’homme offre un large choix de placages d’essences de bois locales certifiées FSC. L’environnement est au cœur de la philosophie de l’entreprise, qui porte également la mission de mettre en valeur le bois dans des pièces de qualité durables et 100 % québécoises.

« Si je réduis dans une cuisine pour une personne, c’est déjà très bien, mais si ce système-là pouvait être utilisé dans un projet de condos de 100 unités, il y aurait alors un grand impact. Le système est aussi pensé dans ce sens-là », dit Louis-Philippe Pratte.

Pour de plus amples informations sur le système Skin, il suffit de visiter le site internet d’À hauteur d’homme.

> Consultez le site d'À hauteur d'homme