«Les produits écologiques coûtent trop cher!» lance ma femme de ménage. «Et ils nettoient moins bien que les nettoyants ordinaires!» ajoute une amie. Ces perceptions courantes freinent le consommateur dans l'achat de nettoyants écolos.

Carole Thibodeau LA PRESSE

Dans les faits, avec les années, le prix des «verts» se rapproche de plus en plus de celui des «chimiques».

Hans Labrie, fondateur des Lavettes, entreprise d'entretien ménager écologique, reconnaît que les produits écolos coûtent en général un peu plus cher.

«Mais nous, nous n'avons pas envie de nous envoyer des COV dans les poumons à longueur de journée, déclare-t-il. Dans notre enfance, les odeurs fortes et les yeux qui piquent allaient avec le sentiment de propreté. Mais ça n'a pas besoin de sentir pour être propre.»

Et qu'en est-il de l'efficacité?

«Le produit écologique se travaille différemment, explique M. Labrie. Ça demande d'essuyer pour ne pas laisser de traces, car ils ne contiennent pas de substance volatile qui s'évapore en quelques secondes. Alors que les produits chimiques pour salle de bains ne demandent pratiquement pas d'effort - il n'y a qu'à rincer à l'eau chaude -, avec un nettoyant écolo, il faut frotter davantage.»

M. Labrie et ses six employés ont essayé maints produits écologiques et ont choisi leurs favoris parmi plusieurs marques.

Rohini Peris, hypersensible et présidente de l'Association pour la santé environnementale du Québec, estime qu'on peut entretenir sainement une maison simplement avec du vinaigre, du bicarbonate de soude, du peroxyde d'hydrogène, du savon, de l'eau et un chiffon de microfibre. «La première fois qu'on lave ses vitres à l'eau et au vinaigre, on trouve que ça ne marche pas, relate-t-elle. C'est à cause des vieux dépôts chimiques, qui mettent quelques semaines à disparaître. Même chose pour l'évier. Mais à force de le laver avec un peu de "petite vache" et de vinaigre, il demeure brillant très longtemps.»

Dans un sondage réalisé par CAA-Québec, 21% des participants utilisent le vinaigre comme produit principal pour nettoyer la maison.

Trois livres de recettes

Maison propre et jardin vert est un fascicule complet et pratique distribué gratuitement dans le réseau Accès-Montréal et lors de foires ou expositions, en plus d'être disponible sur le web (mots clés: propre, vert, pdf). C'est un véritable guide d'entretien ménager avec recettes.

L'Association pour la santé environnementale du Québec distribue elle aussi par la poste une plaquette gratuite, intitulée Est-ce que l'air à l'intérieur de votre maison est sain? , aussi sur le web.

Une troisième référence, le «livre de chevet» de l'agronome Edith Smeesters: Ménage vert, de Marc Geet Ethier, aux éditions Trécarré.

www.leslavettes.com

www.aeha-quebec.ca