Source ID:; App Source:

Habiter le bois ou le béton en France

Malgré la dominance du béton en France, il...

Agrandir

Malgré la dominance du béton en France, il y a aussi des constructions en bois, comme cette maison sur pilotis en Haute-Saône (Est).

Pierre Thibault
Collaboration spéciale, Le Soleil

J'étais en France le mois dernier pour une série de conférences. Il a neigé pendant mon séjour, environ 20 cm. On comprend qu'ici on a intégré l'hiver dans nos vies. Là-bas, la vie est alors perturbée. Les trains sont en retard, on ferme les écoles, les autoroutes... J'avais rarement vu autant de neige sur la France.

La France est un pays que je connais bien pour y avoir séjourné plus de deux ans. La première fois, j'y ai passé un an à l'âge de 16 ans avec ma famille. C'est un moment marquant de mon existence. J'y ai découvert l'architecture sous une autre forme. Nous habitions Paris, j'arrivais de Québec. D'abord, l'échelle de la ville nous envahit, puis toutes les places publiques, les cafés, les grands boulevards... La ville nous offre beaucoup de lieux pour la contempler. On comprend pourquoi les appartements peuvent être plus petits, la vie se passe beaucoup plus dans la ville. On peut passer un samedi au café avec des amis.

Après un séjour en France, je comprends leur fascination pour nos grands espaces. Nous avons une façon de construire très différente. Là-bas, la majorité des maisons sont en béton ; ici, elles sont construites en bois même si les revêtements extérieurs ne le sont pas. Habiter le bois, ou le béton, deux façons de construire. Lorsque je présente en France les maisons en bois que j'ai conçues dans la forêt, près d'un lac ou d'une rivière, je perçois qu'elles sont vraiment exotiques pour eux. Inversement, lorsqu'on regarde leurs maisons en béton, on se demande pourquoi. On comprend que la culture crée des habitudes.

Des différences

J'ai appris également que le bois est différent d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique. Par exemple, la période annuelle de croissance est plus longue pour le pin en France qu'au Québec, ce qui fait que le pin est plus dur et résistant chez nous, car chaque anneau est plus mince. Un arbre de même diamètre ici a donc plus d'anneaux et est plus dense. Si l'on regarde attentivement le paysage en France, l'architecture résidentielle dominante est très réglementée.

On doit suivre généralement des règles très strictes pour l'angle de la toiture, le type de revêtement, la couleur des volets, etc. On retrouve donc souvent une plus grande homogénéité, mais très peu de maisons contemporaines comme chez nous. Je vous en présente quelques-unes, histoire de vous faire voyager. D'abord pour vous montrer que malgré la dominance du béton, il y a aussi des constructions en bois, comme cette maison sur pilotis en Haute-Saône (Est) conçue par les architectes Bernard Quirot et Olivier Vichard. Elle nous donne presque l'impression de flotter au-dessus du paysage.

La maison a une ossature primaire en acier, le parement extérieur est en mélèze qui va griser avec les années. L'ensemble des pièces à vivre, cuisine, salle à manger et séjour s'ouvre sur une loggia qui offre de belles vues sur la plaine. Les chambres sont regroupées à l'opposé et seule l'entrée qui divise les espaces publics et privés touche le sol. Il y a une très belle relation qui est créée avec le paysage.

Je vous présente également une autre maison qui effleure à peine le sol. Celle-ci a été dessinée par les architectes Lacaton Vassal sur les dunes qui entourent le bassin d'Arcachon (Sud-Ouest). De grands pins ont poussé sur le site et consolident la dune. Les architectes ont donc eu l'idée de les intégrer à la maison. Six d'entre eux passent littéralement à travers la bâtisse. Ils ont développé un système ingénieux qui permet aux arbres de bouger avec le vent et de poursuivre leur croissance.

La maison, un grand rectangle de métal, semble presque accrochée aux arbres. Grâce à sa surélévation, les espaces de vie, à la façon d'un loft offre une vue imprenable sur le magnifique bassin d'Arcachon. Ces deux maisons tirent parti des conditions particulières de leur emplacement pour créer des espaces largement ouverts sur la nature. Pour ceux qui s'envoleront pour la France, il faut voir à Paris le nouveau musée du quai Branly qui est consacré aux Arts Premiers. Le projet, voulu par le président Jacques Chirac, a été conçu par l'architecte Jean Nouvel. Personnellement, je préfère la Fondation Cartier, un bâtiment qu'il a réalisé il y a quelques années sur le boulevard Raspail, il est plus fluide et léger.

_______________________

Pierre Thibault est architecte à Québec depuis plus de 20 ans. Diplômé de l'Université Laval, il partage sa vision de l'architecture et son expérience du milieu de l'habitation.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer