Source ID:; App Source:

Économie d'énergie

Enfin, des luminaires Energy Star

Ce luminaire à lampe fluocompacte de Globe Électrique...

Agrandir

Ce luminaire à lampe fluocompacte de Globe Électrique n'est pas encore homologué Energy Star, mais il procure d'indéniables économies d'énergie. Le fameux symbole devrait être plus visible au cours des prochains mois.

Pour l'instant, ce sont surtout des torchères à lampes fluocompactes qui affichent le symbole de haute efficacité énergétique. Certains plafonniers répondent aussi aux critères du programme. Mais le choix est appelé à se diversifier, comme aux États-Unis. Au sud de la frontière, en effet, la sélection de luminaires homologués Energy Star est impressionnante. On y trouve des lampes de bureau, des lampes de table, des appliques, des rails d'éclairage et des lustres Energy Star. Nous devrions combler peu à peu notre retard.

Grâce à un changement de réglementation, la spécification Energy Star propre aux luminaires s'applique maintenant ici, explique Anne Wilkins, responsable du programme Energy Star à l'Office de l'efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada. Les luminaires homologués Energy Star chez nos voisins du Sud le sont automatiquement au Canada.

Ce qui les distinguent? Les luminaires doivent notamment consommer 66 % moins d'énergie que les appareils traditionnels. Ils doivent permettre de faire des économies sur la facture d'énergie, mais aussi à l'achat de lampes, qui doivent durer au moins 10 000 heures. Plusieurs des modèles sont conçus pour être utilisés avec des fluocompacts à culot à broches ou des fluorescents écoénergétiques. Il n'y a aucun substitut possible : comme il n'y a pas de douille, on ne peut y visser des lampes à incandescence.

Des économies appréciables

Un exemple des économies pouvant être réalisées? Une torchère à halogène consomme en moyenne entre 300 et 500 watts, souligne Mme Wilkins. Or, une lampe d'une puissance de 300 watts, allumée trois heures par jour pendant une année, coûtera environ 26,24 $ (à huit cents le kw/h, taxes incluses). Une torchère à lampe fluocompacte, quant à elle, dotée d'une lampe de 52 watts, allumée pendant autant d'heures, n'ajoutera que 4,55 $ annuellement à la facture d'énergie.

«Avec une seule lampe, on fait une économie de plus de 21 $, précise-t-elle. Ce n'est pas énorme en soi, mais quand on calcule tous les coûts dans une maison et que l'on considère le nombre de lumières allumées à l'intérieur et l'extérieur, chaque geste compte.»

Les torchères à lampes fluocompactes font une percée sur le marché grâce en bonne partie à Hydro-Québec, qui accorde une remise postale de 15 $ à l'achat d'un de ces produits. Lancée l'automne dernier, la promotion se poursuit jusqu'au 31 août. Les retombées sont indéniables, car les torchères à lampes fluocompactes coûtent environ le double des torchères à halogène.

Dans les magasins à grande surface comme Rona L'Entrepôt et Home Depot, par exemple, une lampe torchère de marque Globe, homologuée Energy Star, se vend environ 50 $. Un modèle à halogène, quant à lui, peut coûter seulement 20 $. La remise postale d'Hydro-Québec réduit l'écart de prix.

«Beaucoup de consommateurs ne savent pas pourquoi les torchères à lampes fluocompactes coûtent plus cher, dit Lisa Zentner, directrice du marketing chez Globe Électrique. Sans la promotion, ils n'en n'auraient pas acheté.»

Manufacturiers et commerçants comptent élargir leur sélection de luminaires homologués Energy Star au cours de l'année. Chez Home Depot, par exemple, environ 5 % des luminaires affichent déjà le logo. Le détaillant entend doubler son offre en 2007. Rona prévoit enrichir sa sélection de torchères à lampes fluocompactes et introduire des lampes de table Energy Star au cours de l'année.

Le fabricant Globe Électrique sent le vent tourner. Il est en train de mettre au point une collection de luminaires qui comprendra des torchères, des plafonniers, des lampes de bureau, et divers luminaires pour l'extérieur, qui seront tous homologués Energy Star.

Mais pour l'instant, c'est surtout sur le plan commercial que la demande pour les luminaires écoénergétiques se fait sentir. «Pour notre clientèle résidentielle, le design des luminaires est plus important que l'économie d'énergie, constate Alain Dufour, propriétaire des magasins Au Courant et Homier Luminaires. Comme l'électricité ne coûte pas très cher ici, les consommateurs sont moins verts qu'en Europe ou en Californie. Même si plusieurs modèles européens sont offerts avec des fluocompacts, les clients préfèrent leurs versions avec des lampes à incandescence.»




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer