C'est un projet un peu fou, mais pour épater les visiteurs, il faut ce qu'il faut. La direction du Salon national de l'habitation a donc demandé à Maisons Dominus de construire, de A à Z, une spacieuse maison manoir de 3500 pieds carrés, entièrement décorée, en plein coeur de la Place Bonaventure en seulement six jours de travail!

Simon Diotte (collaboration spéciale) LA PRESSE

C'est un projet un peu fou, mais pour épater les visiteurs, il faut ce qu'il faut. La direction du Salon national de l'habitation a donc demandé à Maisons Dominus de construire, de A à Z, une spacieuse maison manoir de 3500 pieds carrés, entièrement décorée, en plein coeur de la Place Bonaventure en seulement six jours de travail!

 «C'est tout un défi! Normalement, on prend de 16 à 20 semaines pour ériger une maison de cette taille sans que l'on touche à la décoration intérieure», affirme Sylvain Tremblay, président de Maisons Dominus, un entrepreneur en construction de la Rive-Sud.

 Pour parvenir à relever ce défi, M. Tremblay, qui a sûrement fait des ulcères d'estomac dernièrement, a fait appel à plus de 150 personnes provenant de 60 entreprises différentes. Chaque minute de la construction a été soigneusement planifiée. Tout un casse-tête à gérer. «N'oublions pas que même s'il s'agit d'une construction temporaire, on respecte entièrement les normes de construction à quelques détails près - la maison ne sera pas isolée, entre autres», dit M. Tremblay.

 Le résultat est maintenant visible au Salon national de l'habitation, qui a ouvert ses portes hier et qui se déroule jusqu'au 29 mars à la Place Bonaventure. La Maison Dominus en est d'ailleurs l'attraction vedette. L'objectif des organisateurs est de présenter aux visiteurs la maison de rêve équipée des dernières innovations en matière d'habitation, mais affichant une architecture très classique

 Certifiée Novoclimat sur son lieu de construction, cette maison de plain-pied (très populaire par les temps qui courent en raison du vieillissement de la population) possède un système de chauffage et de climatisation par géothermie et utilise de multiples technologies de pointe, comme un système de surveillance par caméra et de commande à distance de température, d'éclairage et de son.

 À l'intérieur, on promet un aménagement digne des grands films hollywoodiens, avec les collections printanières de meubles de quelques célébrités, dont Donald Trump. «J'ai conçu une décoration d'inspiration contemporaine chic», affirme Ghislaine Chartier, la designer qui a signé le décor.

 Celle-ci a décidé de suivre la tendance du moment. «Je crois qu'en période de crise économique, les gens veulent des valeurs sûres. Ils optent donc pour un décor et des meubles plus sobres, mais ils expriment leur côté plus personnel avec les accessoires», dit-elle.

 La Maison Dominus est meublée par JC Perreault, un spécialiste du haut de gamme. Les jardins, aménagés par Pro-Jardin, présenteront les dernières tendances en matière d'aménagement extérieur. Le rêve de M. Tremblay: vendre cette maison au salon. Lors de son assemblage, tout a été prévu pour récupérer le maximum des matériaux pour la rebâtir.

 Outre cette attraction, plus de 500 exposants attendent les visiteurs au Salon national de l'habitation. Outre les stands traditionnels, les visiteurs peuvent profiter des multiples conférences au Théâtre Re/Max. En vedette: Manon LeBlanc, animatrice à Canal Vie, livrera ses conseils pour une métamorphose déco rapide, Pierre Cousineau, de Muralunique, présentera ses murales sur mesure, France Arcand, de Coup d'oeil design, parlera de Home Staging et François-Pierre Blain, de Bois et Bambou, présentera les multiples facettes du bambou. D'autres conférences sont aussi au programme.

 Pour connaître l'horaire, consultez le site www.salonnationalhabitation.com