Source ID:; App Source:

Tuyaux & Co., la belle excuse

Robin de Millo Terrazzani, Benoit Therrien et Nicolas... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Robin de Millo Terrazzani, Benoit Therrien et Nicolas Turgeon (de gauche à droite), de Tuyaux & Co

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Claudia Guerra

Collaboration spéciale

La Presse

Cinq gars se réunissent tous les mardis. Pas tant pour boire de la bière (un peu quand même) que pour discuter de Tuyaux&Co., une jeune entreprise montréalaise qui conçoit et fabrique du mobilier en bois avec des tuyaux de plomberie.

Ils ne connaissaient pas le métier d'ébéniste ni les techniques pour faire un meuble. En fait, Tuyaux&Co. a démarré avec peu de moyens lors d'un souper de Noël en 2012, mais les fondateurs possédaient du moins l'essentiel: un bon concept, à la fois joli et utilitaire, de l'audace et une énergie contagieuse.

«Je cherchais à me bricoler un support pour accrocher les vêtements au plafond et je me suis retrouvé dans le département de plomberie d'une quincaillerie. C'est de là qu'est née cette idée un peu folle de construire du mobilier avec des tuyaux», raconte Nicolas Turgeon.

Les proportions n'étaient pas parfaites, mais les cinq amis (l'un d'eux quittera l'entreprise en cours de route) s'imaginent déjà ajouter du bois à un assemblage de tuyaux et tout ce que cette alliance peut leur permettre de produire, soit à peu près n'importe quoi, y compris des luminaires.

En octobre dernier, alors que le projet commençait à stagner, Benoit Therrien est arrivé en renfort (l'ébéniste de formation a d'ailleurs quitté un emploi chez Bombardier pour se consacrer pleinement à sa passion). Le groupe des cinq, complété par Robin de Millo Terrazzani, Frédéric Landry et Gabriel Brice, change de local pour mieux s'installer, rue Casgrain, augmenter la complexité et améliorer la finition de ses produits.

Table à manger Cournot, 1100 $... (Photo fournie par Tuyaux&Co.) - image 2.0

Agrandir

Table à manger Cournot, 1100 $

Photo fournie par Tuyaux&Co.

Support pour verres à vin et pour casseroles,... (Photo fournie par Tuyaux&Co.) - image 2.1

Agrandir

Support pour verres à vin et pour casseroles, projet Barrire.

Photo fournie par Tuyaux&Co.

«Quand l'utile devient style»

Nicolas Turgeon emprunte la formule au beau livre Le mobilier industriel: Quand l'utile devient style de Brigitte Durieux pour décrire le look des créations signées Tuyaux&Co., qui se situent entre l'industriel et le contemporain.

«C'est un design fonctionnel aux lignes simples, mais avec un esthétisme intéressant grâce au mariage des matériaux», ajoute Benoit Therrien. Les meubles sont en bois massif (cerisier, noyer et merisier). «C'est un bois local qui arrive brut, on s'occupe de tout le processus pour le planer», précise Robin de Millo Terrazzani. Les tuyaux sont quant à eux nettoyés selon un procédé de sablage au jet par une entreprise spécialisée, ce qui leur donne une teinte foncée.

Autre particularité, Tuyaux&Co. mise sur le service personnalisé. «Certains sont tannés d'acheter du IKEA qu'on jette deux ans après. Nous, on fait du mobilier actuel et durable. On donne aussi au client l'opportunité de parler avec celui qui fabrique le mobilier. Ça devient une expérience», estime Nicolas Turgeon.

Étagères, tables et bibliothèques sont présentées sur le site web «à titre indicatif», sorte de vitrine sur ce que les artisans sont capables de réaliser: proposer des solutions de rangement intelligent, créer des structures pour optimiser l'espace et finalement régler toutes sortes de problématiques qu'on retrouve dans les petits appartements montréalais.

Meubles-lavabos, supports à verres, escalier... en moins d'un an, la jeune entreprise a réussi à se bâtir une belle réputation auprès des «essayeux». «Présentement, nos clients sont des gens qui ont de l'imagination, qui sont audacieux comme nous, et qui nous font confiance, car leurs projets, on ne les a jamais faits», dit Benoit Therrien.

Une raison de se voir

Avec le recul, les partenaires se trouvent un peu téméraires d'avoir sauté si vite dans l'aventure, mais avec raison. Le groupe a signé son premier contrat commercial et deux d'entre eux (Robin et Nicolas) se consacrent maintenant à temps plein à l'entreprise qui, au départ, était surtout un prétexte pour se voir plus souvent.

«On a fait notre baccalauréat ensemble en économie politique, mais après avoir terminé on dirait qu'on s'est éloignés les uns des autres. Ce projet venait nous allier, on n'avait pas le choix de se rencontrer une fois par semaine», explique Nicolas Turgeon.

Du coup, les cinq camarades se réunissent tous les mardis. «Pour discuter de stratégie, d'image de marque et prendre une petite bière», avoue Robin de Millo Terrazzani. Et parler de tout et de rien.

tuyauxandco.com




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer