Source ID:379189; App Source:cedromItem

Les lampes Capside de Loïc Bard

Les lampes ont été conçues de façon à ce... (PHOTO FOURNIE PAR LOÏC BARD)

Agrandir

Les lampes ont été conçues de façon à ce qu'elles puissent soit être suspendues comme un lustre, soit posées directement sur une surface plane, debout ou inclinée sur une table ou au sol, façon lampe d'appoint.

PHOTO FOURNIE PAR LOÏC BARD

Mélanie Roy
La Presse

Loïc Bard est fraîchement diplômé de l'École d'ébénisterie d'art du Cégep du Vieux-Montréal. Dans le cadre d'un projet de fin d'études, il a donné naissance à la minisérie des lampes Capside.

Leur nom est un lointain clin d'oeil à l'«ancienne vie» française de Bard, où il s'occupait davantage de biologie que de design: une capside consiste en un ensemble de molécules qui enveloppe... un virus. Un rappel de sa forme, composée de multiples facettes géométriques en bois d'érable massif, dont la structure interne est renforcée par du bois de merisier russe.

Elles ont été conçues de façon à ce qu'elles puissent soit être suspendues comme un lustre, soit posées directement sur une surface plane, debout ou inclinée sur une table ou au sol, façon lampe d'appoint. L'intérieur des parois, peintes de couleurs vives (jaune, bleu, vert), ainsi que les fils électriques peuvent être personnalisés à la demande.

On peut se les procurer en ligne (loicbard.com) ou à Montréal chez Interversion (4273, boul. Saint-Laurent), chez Monde Ruelle (2205, rue Parthenais) ou à L'empreinte coopérative du Vieux-Montréal (88, rue Saint-Paul E.). Selon leur format (6, 8 ou 9 pouces), elles se détaillent à 260 $, 320 $ ou 420 $.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer