On n'accorde pas l'attention que l'on devrait à l'aménagement de la salle de lavage, déplore l'organisatrice professionnelle torontoise Clare Kumar. Après avoir réfléchi aux mille et un gestes faits pour trier, laver puis faire sécher les vêtements, elle a conçu une pièce à la fois efficace et ergonomique, à la demande de la multinationale Whirlpool.

Danielle Bonneau LA PRESSE

Selon elle, la salle de lavage optimale comporte quatre zones: une zone de préparation (avec un évier, un espace de rangement pour les détergents et un plan de travail), à côté de la zone de lavage et de séchage (avec la laveuse et la sécheuse, côte à côte). Leur font face un plan de travail, pour le pliage du linge, ainsi qu'une zone de finition, avec des paniers pour les vêtements propres et une planche à repasser. Une petite corde peut être installée au-dessus pour suspendre les vêtements séchés à l'air.

«On sous-estime le temps passé à faire la lessive, constate Mme Kumar. Lorsque possible, on devrait lui consacrer une pièce afin de faciliter le processus. Ce serait logique que celle-ci se situe à l'étage des chambres, où se trouvent les vêtements et les lits. On élimine ainsi beaucoup de pas inutiles.»

À ceux qui ont de l'espace pour installer un plan de travail ailleurs qu'au-dessus de la laveuse frontale et de la sécheuse, elle recommande les piédestaux. «La laveuse et la sécheuse se trouvent à une hauteur confortable et le transfert du linge d'un appareil à l'autre se fait aisément, dit-elle. Sinon, mieux vaut préserver l'espace de comptoir au-dessus des appareils.»

Pour ceux qui n'ont pas beaucoup d'espace, elle recommande des produits comme la trieuse à trois compartiments avec planche à repasser, offerte notamment chez Wal-Mart. «Souvent, ce sont les mêmes petites choses qui nous rendent fous», dit-elle. Si on s'organise et qu'on a un système pour trier le linge, on est moins stressé et on fait le travail plus rapidement. Il faut prendre le temps de penser à ce qui cause de la frustration, afin d'y remédier.

Les améliorations apportées aux laveuses et aux sécheuses facilitent aussi grandement le travail, fait-elle remarquer. Le distributeur de savon de la laveuse Whirlpool Duet, par exemple, peut contenir suffisamment de détergent pour faire 36 brassées. Le même appareil, doté de la technologie 6e sens, est en mesure d'évaluer la quantité d'eau requise, en fonction de la taille de la brassée, et établit la température idéale de l'eau. Le réglage «vapeur» sur les sécheuses assorties réduit le froissement des tissus et les odeurs... et permet d'espacer les visites chez le nettoyeur.

Autre avantage non négligeable: la très grande capacité des laveuses à chargement frontal, comme celles de la multinationale coréenne LG Electronics. Ces dernières pouvant contenir beaucoup de vêtements à la fois, la lessive peut se faire plus rapidement. Les appareils, par ailleurs, sont dotés de leur propre technologie (6Motion), qui combine six mouvements de lavage différents, à chaque cycle de lavage. Quant à la vapeur, elle est également mise à contribution dans certains modèles de laveuses LG pour dissoudre la saleté, éliminer les odeurs et défroisser les vêtements.