Source ID:; App Source:

Grands effets, petit budget

Paroi pivotante composée de panneaux de particules noirs,... (Photo André Tremblay, La Presse)

Agrandir

Paroi pivotante composée de panneaux de particules noirs, de polycarbonate (Verolite) blanc laiteux et d'un miroir vertical. Ce dernier permet d'amplifier l'effet de la mosaïque.

Photo André Tremblay, La Presse

Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Il n'est pas nécessaire d'être millionnaire pour épater les invités. Les architectes Marc-André Plasse et Stéphane Rasselet nous livrent conseils et astuces pour créer -sans se ruiner- un aménagement à la fois moderne et saisissant. Voici leurs meilleures idées issues de la rénovation de l'appartement de Cosima Parke et Luc Rathé, un couple âgé dans la quarantaine vivant dans le quartier Villeray.

> Fibrociment. Très résistants, les panneaux de béton en fibrociment sont utilisés notamment pour couvrir des balcons ou protéger des fondations. Autrement dit, ils se retrouvent (très) rarement à l'intérieur des résidences cossues. Mais plusieurs architectes, dont ceux de naturehumaine, les trouvent très intéressants, voire attrayants. «On aime le côté brut et minéral de ces panneaux. Ils font penser à la pierre Saint-Marc. Sans compter qu'ils ne sont pas très coûteux. Un panneau de 4 pieds sur 8 vaut environ 40$», explique Stéphane Rasselet.

Les architectes en ont posé dans les niches spectaculaires du salon de leurs clients. Chaque niche contient un tube fluorescent. «Ça anime l'espace et produit un bel éclairage d'ambiance», dit M. Rasselet. Maintenant ouvert sur deux niveaux, le salon possède un immense mur blanc de 19 pieds de haut (5,8 m). «C'est tellement haut qu'on n'aurait pas pu y poser un tableau. On l'aurait perdu de vue», souligne Marc-André Plasse.

Des panneaux de fibrociment couvrent également tout le mur situé derrière la tête de lit de la chambre principale. Le hic: ils peuvent avoir tendance à gauchir. Le conseil des architectes? Opter pour des panneaux épais (1,3 cm) pour éliminer les risques de gauchissement. Un clou ou une vis devrait être posé à chaque 30 cm pour éviter le gondolement. Attention, le fibrociment est poreux. «Idéalement, il faut le couvrir d'un scellant à base d'eau», précise Stéphane Rasselet.

Enfin, on ne tire pas de joints sur ces panneaux. Il faut effectuer de belles coupes nettes et les sabler par la suite.

> Fenêtre oscillo-battante. Elle permet de sortir à l'extérieur mais, bien souvent, coûte moins cher qu'une porte vitrée. Chez Alumilex, un spécialiste réputé pour ses fenêtres en aluminium, il faut payer environ 40% de plus pour une porte vitrée. Comment expliquer cette différence de prix? «Une porte vitrée est dotée d'une quincaillerie plus robuste, nuance Mario Toussaint d'Alumilex. Sans compter qu'on ne peut déverrouiller une fenêtre oscillo-battante de l'extérieur.»

> Cumaru naturel. Il est possible d'abaisser les coûts d'un parquet en cumaru.

«Règle générale, le cumaru de grade dit naturel est moins cher que le sélect, précise Pierre Poupart, propriétaire de Planchers de bois exotique Montréal. Il est environ 25% moins cher.» Par ailleurs, il faut s'attendre à observer de légères différences de largeur des lames et une variation de couleur et de grain. Autre idée: le choisir préhuilé. «Ça diminue les coûts de finition», ajoute le spécialiste.

> Verolite. «Moins coûteux que le verre trempé, les panneaux de polycarbonate (Verolite) translucides sont plus légers et, surtout, plus faciles à installer. Les ouvriers peuvent les tailler sur place avec un couteau de précision (X-Acto)», explique Marc-André Plasse.

> Caissons. Afin d'abaisser les coûts d'aménagement d'une penderie murale, on peut se procurer des caissons de placards, chez IKEA, par exemple. «Ensuite, l'ébéniste n'a qu'à réaliser des portes sur mesure. Chez nos clients, nous avons aligné huit placards sur une distance de 4,9 mètres», précise Marc-André Plasse.

> Plinthes rectangulaires. Dans un environnement parfaitement minimaliste, les moulures et les plinthes n'existent pas. Pour éviter les plinthes au plancher, il faut alors réaliser des joints creux. Dans ce cas, le plancher doit être bien droit et votre poseur de gypse très minutieux... Solution plus abordable et tout aussi moderne: des plinthes aux lignes droites, sans relief ni creux. «Il est souhaitable de les couvrir d'une peinture alkyle, expliquent les architectes. De cette façon, la poussière s'incruste moins.»

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer