Source ID:; App Source:

Cachez ce tuyau que je ne saurais voir

Les lofts Tomico à Verdun.... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Les lofts Tomico à Verdun.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Sauzède-Bilodeau
Le Soleil
La toile tendue Barrisol permet de dissimuler les... (Photo Jocelyn Bernier, Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

La toile tendue Barrisol permet de dissimuler les conduits en les contournant. Sur ce plafond, on l'a teint en noir lustré pour un effet miroir.

Photo Jocelyn Bernier, Le Soleil

Ils sont gros, visibles et parfois encombrants, mais plus souvent qu'autrement, ils ajoutent du style. Les tuyaux qu'arborent les lofts ou les condos à aire ouverte sont toujours tendances, selon les designers. Même si certains seraient tentés de les camoufler.

 «Souvent, on va peindre les tuyaux d'une couleur foncée, noir ou gris. On ne veut pas les dissimuler», explique la designer d'intérieur Catherine Tremblay.

 Marilena Tricarico, également dans le domaine du design, est du même avis. Cacher la tuyauterie revient à saboter le caractère du loft. «L'idée du loft, c'est justement de voir cette tuyauterie, alors on ne suggère pas de la camoufler. C'est très tendance et très esthétique.»

 En fait, si le plafond est pâle, on préfère mettre en évidence les conduits à moins, bien sûr que la pièce soit basse. Dans ce cas, les tuyaux sombres risquent d'alourdir l'atmosphère. «Dans les lofts, on a souvent au moins huit pieds de hauteur, ajoute Catherine Tremblay. À ce moment-là, on peut se permettre de garder le tout foncé.» Sinon, reste la peinture blanche ou de la même couleur que les murs.

 Pas touche aux conduits

 Si toutefois, on n'apprécie pas le style amené par un conduit noir ou argent ou qu'il détonne avec la décoration, on peut le déguiser. «Je suggère de poser une toile Barrisol qui est très malléable», explique Catherine Tremblay. Cette toile tendue épouse les courbes ou les lignes du mur et du plafond. Elle sert principalement à cacher les coins moins désirés d'une pièce.

Si la toile ne vous dit rien, il reste l'option d'ajouter des niveaux de plafond ou des boîtes en gypse, «mais ce n'est pas l'idéal, poursuit Catherine Tremblay. Dans les sous-sol, ça se voit régulièrement, mais dans un loft, c'est moins beau».

 Et pour ce qui est des gros camouflages en plâtre, ils se font de plus en plus rares sur le marché de la construction. «Dans les anciennes constructions, le tuyau était isolé dans le plâtre, ajoute Marinela Tricarico. Mais c'est encore mieux de ne pas avoir de plâtre et d'avoir le plomberie d'origine.»

 En fait, même si elle ne le conseille pas, Marinela propose à ceux qui désirent dissimuler ces indésirables de le faire derrière autre chose. Des meubles, des rideaux, une bibliothèque, mais rien qui puisse abîmer la plomberie. Puisqu'après tout, ces conduits sont là pour des questions pratiques et non décoratives. «Il ne faut rien accrocher puisque certains contiennent du gaz. En fait, je proposerais simplement d'arranger un système de tablettes.»

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer