Source ID:; App Source:

Éclairage «expressif» pour la maison Expo Québec

L'éclairage composé de lumière DEL lèche l'ambiance.... (Photo Érick Labbé, Le Soleil)

Agrandir

L'éclairage composé de lumière DEL lèche l'ambiance.

Photo Érick Labbé, Le Soleil

Gilles Angers
Le Soleil
Les éclairages en diodes peuvent changer de couleur... (Photo Érick Labbé, Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Les éclairages en diodes peuvent changer de couleur selon l'humeur du moment.

Photo Érick Labbé, Le Soleil

La toute nouvelle maison Expo Québec aura de quoi émerveiller ceux qui auront le plaisir de la remporter à la fin de l'été. Avec ses éclairages expressifs en diodes, qui peuvent se mouvoir et changer de couleur en fonction des saisons et des émotions, ou encore ses céramiques qui se prennent pour du cuir ou du bois, elle exprime un côté ludique et créatif qui réserve bien des surprises.

 Dans des niches, des replis muraux et des plafonds translucides de la maison familiale Expo Québec 2007 vagabonde une lumière (DEL) «numérique», douce, ondoyante et aux couleurs changeantes. Ce qui ajoute subtilement à ses attributs architecturaux qui en font déjà une résidence désirable.

 Cette lumière, qui induit des émotions tantôt tendres, tantôt festives, ne s'impose pas. Elle lèche toutefois l'ambiance et peut même être devinée de la rue.

Par ailleurs, au caractère lumineux, discret et décoratif de la maison se joint la partie supérieure du revêtement extérieur. Elle est en acrylique relevé d'éclats de quartz pour multiplier la lumière du jour puis celle tombant de la corniche, la nuit.

 Dévoilée cette semaine, cette 51e Maison familiale Expo Québec et 11e de la Fondation Maurice-Tanguay oppose, d'un autre côté, des tons de brun énergiques au caractère zen de ses de ses parquets, de ses murs, de ses sept vitraux et de sa salle d'ordinateur. Entre autres.

 Canulars

 À ses couvre-planchers en merisier traditionnel au reflet velouté se joignent, ailleurs, des revêtements de sol et un manteau de cheminée qui donnent lieu à d'aimables canulars.

 En effet, les carreaux de céramique dont ils sont faits reproduisent ici le bois, là le tissu, ailleurs le cuir de fine fleur.

 Puis des plafonds tendus en caisson (Barrisol) sont également trompe-l'oeil, donnant l'impression de suède fin.

 Dans la salle de mise en forme, à l'étage, un grand pavé de plancher est couvert de vinyle, pastichant de façon persuasive la paille tissée.

 Autre charmant canular. Dans une salle de bains, cette fois. Il s'agit d'une toile de fenêtre, imprimée de fleurs marines. Elle réunit «numériquement» toutes les couleurs de la pièce.

 Une moulure de contour fait croire à une porte d'art ou à un tableau posé au sol et appuyé contre le mur.

 La chambre d'ados est au nombre, selon Le Soleil, des pièces les plus charmantes. Elle exalte le skate ou planche à roulettes. Elle est bien de son temps.

 Le hall d'entrée, pour sa part, est très éclairé et d'aspect institutionnel, mais enveloppant.

L'escalier (merisier teint brun java) monte la garde. Sobre et élégant, il est sans contremarches pour le passage du jour tandis qu'il est accentué par des barreaux du dernier cri constitués de blocs de bois emmanchés d'inox brossé.

 Sous celui-ci, on aperçoit l'empreinte de l'escalier qui conduira au sous-sol, une fois la maison installée à demeure dans le Faubourg Raphaël, près du parc Chauveau, à la suite de son attribution par tirage le dimanche 26 août. Soit au terme d'Expo Québec, qui aura débuté le 15. Les visiteurs de la maison, enfin, seront ravis de découvrir que, pour la fluidité de la circulation, ils devront, pour passer d'une certaine chambre à une autre, emprunter le chemin de leur placard respectif.

 Renseignements et billets : 1 877 717-4411.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer