Source ID:; App Source:

Du luxe au raffinement

Le salon et la salle à manger. En... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil)

Agrandir

Le salon et la salle à manger. En haut, à gauche, les fenêtres en bandeau sont orientées plein sud.

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

La maison a été bâtie dans un secteur... (Photo Patrice Laroche, Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

La maison a été bâtie dans un secteur agricole qui s'urbanise.

Photo Patrice Laroche, Le Soleil

Sur un vaste terrain triangulaire, cette maison du secteur des Rivières, au nord de Québec, se fond si bien à son environnement qu'on peut passer devant elle sans la remarquer. Ce n'est pas qu'elle soit modeste. Derrière ses portes de garage et sa façade hermétique, sous sa silhouette basse et allongée, disons plutôt qu'elle se fait discrète.

>> Visite guidée de la maison en photos.

 La portion du boulevard Bastien où elle se trouve est située dans un secteur agricole qui s'urbanise peu à peu. La piste des Cheminots longe sa cour parfaitement aménagée et fait étirer le cou des cyclistes. Le propriétaire a planté une haie de cèdres pour ne plus entendre leurs commentaires sur ses rosiers, son bassin d'eau, sa rivière et sa cascade.

Mais à l'intérieur de leur maison construite à la fin de 2004, l'homme et sa conjointe vivent dans la quiétude et la lumière, malgré l'achalandage du boulevard et une façade chiche en fenêtres. C'est le fait d'une architecture réfléchie.

Le concepteur Michel Gauthier a ainsi divisé la maison en deux volumes bien nets, liés par un hall d'entrée très vaste et très rouge. Cet aménagement régit l'organisation interne du plain-pied.

D'un côté, une aire ouverte regroupe la cuisine, la salle à manger et le salon qui s'ouvrent sur la cour grâce à un mur de portes et de fenêtres. Plafond de cèdre de l'Ouest, armoires de sapele, plancher de cumaru, inox, céramique, canapés fabriqués sur mesure par l'entreprise Le Saint : allié au bon goût, le luxe devient raffinement. Dans le haut des murs, de larges ouvertures disposées en bandeau et orientées plein sud garantissent un ajout de lumière dans ces pièces publiques.

 De l'autre côté, les chambres et la salle de bains occupent une aire plus cloisonnée de la maison. Comme elles sont situées derrière le garage, elles jouissent d'un espace à la fois intime et convivial.

Le hall se présente comme une frontière entre les deux volumes de la maison, et comme une transition progressive entre l'intérieur et l'extérieur. Les plantes et les toiles aiment la lumière qui l'inonde. Un peu en retrait, dans le court passage qui mène à la salle à manger, une tablette de zébrano se détache du mur rouge qui magnifie le veinage de ce bois exotique.

Lieu de loisirs

 S'il est moins guindé, le sous-sol est équipé pour les loisirs : cinéma maison, fauteuils de cuir tout confort, long comptoir de bar en inox, table de billard, foyer au gaz. «Au jour de l'An, on était 35, et on n'était pas du tout tassé», raconte le proprio. Le plancher de béton est fait pour les partys qui n'en finissent plus. Les amis et la parenté peuvent toujours rester à coucher dans l'une des deux chambres.

En hiver, monsieur range sous l'escalier une fabuleuse Harley Davidson qu'il descend du garage par un monte-charge. «Tous les planchers sont chauffants, même celui du garage», mentionne-t-il.

 Et dire que sur cette parcelle de terrain, trônait jadis une grange.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer