Ça va, ça vient, mais là, ça y est : il y a dans l'air une «excitation pour le chrome». Sur les sacs à main, sur les autos, sur les bibelots, le chrome s'affiche en petites doses, comme un chouette rappel des années 60.

Michèle LaFerrière
Michèle LaFerrière LE SOLEIL

Ça va, ça vient, mais là, ça y est : il y a dans l'air une «excitation pour le chrome». Sur les sacs à main, sur les autos, sur les bibelots, le chrome s'affiche en petites doses, comme un chouette rappel des années 60.

Au dernier salon Expo habitat, l'entreprise québécoise Milano présentait une cuisine parée de ce rutilant matériau. Lampes, chaises, poignées d'armoires, tasses à café: ces accessoires donnaient le ton à une certaine tendance au clinquant. La designer Maryse Roy apprécie sa facilité d'entretien. «Pendant le salon, je passais ma manche sur le chrome taché, et hop, ça brillait !» racontait-elle.

Daniel Turcotte, de Transit Luminaires, trouve que c'est un matériau qui vieillit bien. «Les gens aiment son fini durable et inaltérable», observe-t-il. La quincaillerie Hors Série a elle aussi sorti ses poignées de portes et d'armoires en chrome. Le magasin Baltazar de la rue Saint-Joseph consacre plusieurs étagères à des produits Alessi chromés : salières et poivrières, bols à fruits, tire-bouchons, etc. À l'étage, il y a aussi des accessoires de salles de bains, brosses à toilette comprises.

Faut que ça brille

Claude Hébert, responsable de la recherche et du développement chez Zone, note un courant plus général vers tout ce qui brille : lampes de porcelaine chromées, oiseaux et chandeliers rutilants, miroirs avec des pourtours en miroir (!). «Le doré s'en vient», prévient-il. Maryse Roy affirme que l'acier inoxydable ne sera pas éclipsé pour autant. «Le chrome, c'est un cycle, dit-elle. On en voit sur les sacoches, les autos, les vêtements. La décoration n'y échappe pas.» Daniel Turcotte sent «une excitation», mais lui, ça ne l'émeut guère. «Les leaders du design ont réintroduit le chrome depuis deux ou trois ans, mentionne-t-il. Mais le gris est deuxième, pas loin derrière.»

Baignoires sur pattes chromées

L'entreprise de Sainte-Marie MAAX vient de mettre sur le marché deux nouvelles baignoires sur pattes de chrome, inspirées du style français classique. Ces baignoires sont offertes en deux modèles et deux formats. Leurs parois intérieures et extérieures ont un fini lisse en acrylique, un matériau que MAAX garantit pour 10 ans. La première, vaste et de style traditionnelle et plus grande (66 X 31 pouces), possède un dossier surélevé, qui permet une immersion totale du corps.On peut compléter son installation avec une robinetterie sur pattes très élégante.

La seconde mesure 58 X 30 pouces. Elle a des lignes plus modernes, ce qui donne la possibilité de l'intégrer autant dans un décor champêtre que contemporain. Ces baignoires de la collection Moment sont en vente chez Home Depot. La première vaut 1300 $ et ses robinets, 800 $. La seconde coûte 1000 $ et ses robinets, 750 $.