À rechercher? Les appareils conformes à la certification EPA, émise par l'Agence américaine de protection de l'environnement. Ils émettent jusqu'à 90 % moins de fumée et de polluants que les appareils conventionnels. Alors qu'un poêle à bois ordinaire projette de 40 à 60 grammes de particules fines par heure, un poêle à bois homologué EPA n'en laisse échapper que de deux à cinq grammes par heure. Et ces appareils technologiquement avancés permettent de consommer jusqu'à 33 % moins de bois.

Danielle Bonneau
Danielle Bonneau LA PRESSE

À rechercher? Les appareils conformes à la certification EPA, émise par l'Agence américaine de protection de l'environnement. Ils émettent jusqu'à 90 % moins de fumée et de polluants que les appareils conventionnels. Alors qu'un poêle à bois ordinaire projette de 40 à 60 grammes de particules fines par heure, un poêle à bois homologué EPA n'en laisse échapper que de deux à cinq grammes par heure. Et ces appareils technologiquement avancés permettent de consommer jusqu'à 33 % moins de bois.

«Le champion de l'anti-pollution est le modèle encastrable DSA 4, de la compagnie danoise Scan, qui n'émet que 1,1 gramme de particules fines par heure», révèle Jean-François Fauteux, vice-président du marketing de Maison DF, un distributeur de foyers haut de gamme écologiques et efficaces. Le secret : les appareils de haute efficacité assurent une combustion plus complète du bois.

Pour ce faire, la température doit être élevée. Mais il faut aussi avoir suffisamment d'oxygène (d'air) et de temps pour que les gaz de combustion brûlent complètement. «Les foyers à combustion évoluée utilisent deux chemins distincts d'air de combustion, explique le Guide complet des foyers au bois, publié par Ressources Naturelles Canada.

Le premier chemin alimente directement la combustion du bois, tandis que le second est situé immédiatement au-dessus du feu principal afin de capter et d'enflammer les produits non entièrement brûlés avant qu'ils ne soient relâchés dans la cheminée.» Résultat : il y a deux zones de combustion simultanées. «La combustion est beaucoup plus intense et complète, dit Skip Hayden, chercheur senior spécialisé en combustion chez Ressources Naturelles Canada. Les flammes ainsi créées sont complexes et très belles. Et elles génèrent beaucoup de chaleur.»

Les portes des appareils de haute efficacité, en vitrocéramique, ne bloquent pas la majeure partie de la chaleur qui émane du feu, comme le font les portes en verre trempé des appareils conventionnels. «On sent la chaleur qui rayonne», précise M. Hayden. La fumée, rappelle Jean-François Fauteux, est composée de particules de bois microscopiques qui n'ont pas brûlé. L'odeur de fumée n'est donc plus perceptible quand on fait un feu dans un foyer homologué EPA.

Norme anti-pollution

La norme EPA ne s'applique qu'aux poêles à bois et aux petits foyers encastrables, conçus pour être insérés dans l'âtre d'un foyer en maçonnerie existant. Dans ce cas, l'intérieur de la cheminée devra être rétréci pour favoriser une combustion plus complète du bois.

La certification EPA ne s'applique pas aux foyers à dégagement zéro, plus grands, installés dans les nouvelles constructions ou lors de rénovations. Mais plusieurs intègrent la technologie de la combustion évoluée et sont aussi performants que les poêles à bois homologués EPA. La compagnie ICC, de Saint-Jérôme, par exemple, déploie beaucoup d'efforts pour améliorer le rendement de ses appareils.

Dans sa gamme de foyers RSF, les modèles les plus larges et les plus profonds, Opel2 et Delta2 émettent respectivement 3,7g (avec un catalyseur) et 3,8g de particules fines à l'heure, révèle le directeur des ventes, Steve Rea. Le prix? Un poêle à bois conforme à la certification EPA, qui est joli, se vend à partir de 1100 $, indique Stéphane Houle, propriétaire de la Boutique Chaleur, à Longueuil. Les prix s'échelonnent ensuite jusqu'à environ 5000 $. Les foyers encastrables homologués EPA conçus pour être insérés dans l'âtre de foyers en maçonnerie, coûtent de leur côté un minimum de 2000 $ (installation en sus).

Quant aux foyers à dégagement zéro, ils se vendent aussi à compter de 1500 $. Jusqu'au 31 mars, l'Association des professionnels du chauffage et les marchands spécialisés participants offrent un rabais de 300 $ à tous ceux qui achèteront un appareil homologué EPA, en échange de leur vieux poêle à bois ou foyer. Un premier pas pour assainir l'air.

________________

Pour en savoir plus :

www.poelesfoyers.ca www.oee.nrcan.gc.ca/publications/infosource/pub/home_f