Elles séduisent les acheteurs potentiels et confondent les puristes. La brique et la pierre décoratives ornent aujourd'hui les murs intérieurs et habillent les façades.

Mis à jour le 9 mai 2007
Sébastien Templier LA PRESSE

Elles séduisent les acheteurs potentiels et confondent les puristes. La brique et la pierre décoratives ornent aujourd'hui les murs intérieurs et habillent les façades.

 Si l'on en croit Pierre D. Martin, propriétaire du fabricant Design & Co, particuliers et commerçants sont de plus en plus nombreux à choisir ces faux matériaux; les designers, architectes et entrepreneurs y ont de plus en plus recours. «Si vous saviez, dit-il, combien il y a de faux murs de briques dans les cours des restaurants par exemple...»

Comparativement à la brique conventionnelle et à la pierre naturelle, ces matériaux sont plus légers, relativement faciles d'installation, d'un bon rapport qualité-prix et d'une définition esthétique quasiment irréprochable.

Moins épais de quatre pouces et demi que les produits authentiques, ceux-ci ne nécessitent pas le recours à un tailleur de pierre ou un maçon. Vous souhaitez mettre en valeur une pièce avec un mur de briques? Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, il vous suffira de coller au mur les briques de la même manière que l'on pose du carrelage sur un sol. L'inconvénient? Savoir s'armer de patience. La brique décorative est plus longue à installer que la brique conventionnelle et la main-d'oeuvre est rare.

On peut aussi recouvrir un mur intérieur ou une cheminée de fausses pierres. D'une garantie de 30 ans, ces reproductions sont du béton allégé, coulé dans un moule et travaillé chimiquement. Elles s'appliquent sur n'importe quel type d'habitation. La pierre habille plus couramment les façades et recouvre moins souvent les revêtements intérieurs. La brique est par contre utilisée dans tous les cas de figure.

Chez Design & Co par exemple, on propose un modèle de brique décliné en six coloris. Trois modèles de pierre sont offerts en trois couleurs. La pierre sèche sans joint est évidemment déconseillée pour les extérieurs où la pierre des montagnes, d'une forme carrée et d'un caractère plus vieillot, et le quartz, d'un style plus rustique, conviendront mieux.

Au prix moyen de 8 $ à 8,50 $ le pied carré, la pierre décorative est quatre fois moins chère que la pierre traditionnelle. Le prix moyen de la brique conventionnelle est habituellement de l'ordre de 3,50 $ à 4 $ le pied carré. L'imitation est détaillée de 6 $ à 8 $, selon le fabricant. Un prix que Pierre D. Martin estime raisonnable et avantageux. «Le traditionnel, c'est beau de loin mais c'est loin d'être beau», argumente-t-il.

_______________

Pour en savoir plus: www.pierresdesignco.com