Feuillages et fleurs surdimensionnés, fibres de bois et raphia, aquarelles aquatiques ou paysages des tropiques… La nature s’affiche décidément sans retenue aux murs cette saison.

Isabelle Morin Isabelle Morin
La Presse

Fleurs, feuillages et branchages

La biophilie laisse son empreinte sur la décoration depuis quelques années déjà, observe Patrick Robichaud. Jamais le designer de la firme Clairoux n’a vu telle diversité de plantes d’intérieur dans les décors ni tant de bouquets et feuillages sur les murs qu’en ces temps, cependant. Les papiers peints et les murales en mettent plein la vue avec des fleurs grossies comme sous l’effet d’une loupe et des feuillages luxuriants – comprendre géants !

Tout ce qui évoque la nature est dans l’air du temps, affirme le designer, ce qu’il explique par un besoin de se connecter aux choses « vraies ». Cette tendance ne fait pas dans la subtilité, souligne-t-il avec ravissement. C’est au contraire un véritable « statement » sur le plan décoratif.

Anaïs Tenkerian, gérante des ventes chez Empire papier peint, corrobore ces observations. Les grosses fleurs et les feuillages sont dans la tendance, à l’instar des fruits et branches d’arbres, ajoute-t-elle. Présents sur les papiers peints, ces motifs migrent de plus en plus vers les murales, des images de grandes dimensions utilisées en accent qui sont d’ailleurs offertes dans des formats de plus en plus variés.

Des paysages apaisants et dépaysants

  • Papier peint Branch, à MuralsWallpaper.com

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MURALSWALLPAPER

    Papier peint Branch, à MuralsWallpaper.com

  • Cyrana, dans la collection Botanica de Casadeco, chez Empire papier peint

    FOURNIE PAR EMPIRE PAPIER PEINT

    Cyrana, dans la collection Botanica de Casadeco, chez Empire papier peint

  • Feuillage graphique, Manon Leblanc Design chez C&M textiles

    FOURNIE PAR C&M TEXTILES

    Feuillage graphique, Manon Leblanc Design chez C&M textiles

1/3
  •  
  •  
  •  

« Le vivre en harmonie avec la nature, les produits verts, tout ça se répercute sur les tendances, soutient Anaïs Tenkerian. On voit beaucoup de paysages de montagnes, de forêts, de lacs... Ce n’est plus uniquement une photo avec des couleurs réelles et franches, comme avant. Les teintes sont atténuées, ce qui donne un résultat très zen, très apaisant. »

Chez C&M textiles, on constate aussi un engouement pour les murales de jungle sur lesquelles figurent des singes, des oiseaux et d’autres animaux exotiques. « Les gens veulent injecter de la couleur et de la joie de vivre dans leurs décors et le papier peint est un moyen très facile de changer l’esprit d’une pièce », estime le propriétaire des boutiques, Jonathan Auger.

Des textures et des formes géométriques

  • Murale Brume, à ManonLeblancDesign.com

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MANON LEBLANC DESIGN

    Murale Brume, à ManonLeblancDesign.com

  • Murale rétro Ellendale, à Wayfair.ca

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE WAYFAIR

    Murale rétro Ellendale, à Wayfair.ca

  • Collection La ménagerie des animaux disparus, Moooi Wallcovering, chez C&M textiles

    PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE MOOOI WALLCOVERING

    Collection La ménagerie des animaux disparus, Moooi Wallcovering, chez C&M textiles

1/3
  •  
  •  
  •  

La paille, le bambou, le liège et les fibres de bois s’entremêlent dans des papiers peints aux reliefs organiques. Cette tendance, qui fait notamment revivre les années 1970, a beaucoup évolué dans les dernières collections, indique la spécialiste d’Empire papier peint. « On imprime maintenant des lignes, des formes géométriques et autres motifs naturels sur ces papiers texturés », dit Anaïs Tenkerian.

Les placages de bois ou de liège, souvent découpés dans des formes géométriques, font aussi une entrée dans le résidentiel alors qu’ils étaient utilisés, ces dernières années, dans les projets commerciaux comme les restaurants et bars. C’est aussi le cas pour les reproductions de bois, de pierres et de béton, complète Jonathan Auger.

Pastel et dorés

PHOTO FOURNIE PAR EMPIRE PAPIER PEINT

Enyo Wood, par Grace Whitman, chez Empire papier peint

La tendance Art déco apparue dans les tendances il y a environ deux ans est toujours très présente et s’affiche par l’intermédiaire de motifs géométriques. Elle met de l’avant des couleurs riches et élégantes : du doré, du noir, du vert émeraude et des bleus. « Cette année, d’autres couleurs s’ajoutent, annonce Anaïs Tenkerian. On retrouve beaucoup de couleurs pastel dans ces motifs, comme des roses et des pêches pâles. »

Intégrer la tendance chez soi

PHOTO FOURNIE PAR EMPIRE PAPIER PEINT

LBY Doors, par Caselio, chez Empire papier peint

Il est préférable de commencer sa décoration avec le choix de la murale ou du papier peint, et choisir le reste des accessoires ensuite, conseille Anaïs Tankerien. « On limite l’utilisation de motifs, sinon ça enlève de la valeur à tous les accents. On met aussi une murale sur un mur plein, sans portes et fenêtres, et on veille à ce que le dessin ne soit pas caché par les meubles. »

Quand il est question de murales ou de papiers peints chargés, Jonathan Auger recommande de privilégier les endroits de la maison qui bénéficient d’un bon éclairage. Comme ils donnent le ton à la décoration, il est aussi plus facile de les intégrer à des pièces fermées qu’à des aires ouvertes.

La tendance en impose, reconnaît Patrick Robichaud. L’erreur à éviter, selon lui, est de mettre l’accent uniquement sur le mur ornemental en gardant le reste de la pièce dépouillé pour contrebalancer. « Ça crée au contraire un déséquilibre, comme si la pièce penchait d’un seul côté », illustre-t-il. Le designer conseille entre autres d’éviter les blancs sur les murs non tapissés et d’opter plutôt pour une teinte grisée déjà présente dans le papier peint – ni trop pâle ni trop foncée. On pourrait choisir un papier peint texturé ou uni, suggère-t-il encore, ou bien miser sur des pans de rideaux. L’idée est de faire en sorte que tout ne tourne pas uniquement autour du papier peint. »

Recouvrir l’ensemble des murs de papier peint est une option qui convient aux petites pièces comme la salle d’eau ou l’entrée. Les moins frileux pourront aussi marier les motifs, mais l’intervention exige du doigté, précise Patrick Robichaud. « J’aime personnellement le style anglais où l’on retrouve des motifs partout. Moi, ça me prend toutes sortes de choses pour me garder intéressé, sinon je m’ennuie. Tout dépend si on veut aller plus loin dans cette folie ou non ! »

> Consultez le site de MuralsWallpaper (en anglais)

> Consultez le site de Clairoux

> Consultez le site d’Empire papier peint

> Consultez le site de C&M textiles

> Consultez le site de Manon LeBlanc Design

> Consultez le site de Wayfair

> Consultez le site de Moooi Wallcovering (en anglais)