Pour la maison, il n’y a jamais trop de sources d’inspiration. Voici quelques idées aussi faciles à aimer qu’à adopter.

Catherine Handfield Catherine Handfield
La Presse

Si vous voulez faire pousser vos plantes vous-mêmes cette année, c’est le temps de vous y atteler : les semis intérieurs de plusieurs plantes potagères doivent être faits en mars et en avril.

Un endroit simple et accessible pour les installer ? Sur le comptoir de cuisine, sous les étagères, « dans le coin micro-ondes », suggère Geneviève Bessette, copropriétaire de La shop agricole. Il faut d’abord vous procurer un plateau standard (10 par 20 po), des multicellules et un dôme transparent, idéalement fabriqués avec du plastique épais pour une plus grande durabilité.

Pour l’éclairage (qui commence après la germination seulement), Geneviève Bessette suggère d’opter pour des néons horticoles T5 ou encore des barres DEL conçues pour la croissance des plantes. Comme une barre couvre environ 5 po de largeur, il faudra en acheter deux, qu’on vissera en parallèle sous les étagères de cuisine. Un autre essentiel : un minuteur numérique pour veiller à ce que les plantes reçoivent entre 16 et 18 heures d’éclairage par jour.

« Ça prendra aussi du terreau à semis, sans compost, indique Mme Bessette. Après un certain moment, les plantes à tige – cerise de terre, tomate, aubergine, piment, poivron – devront être transplantées dans des pots plus gros, entre 9 et 12 cm. Et là, on va mettre du compost, idéalement du vermicompost, et de l’engrais naturel. »

Si bon vous chante, cette installation vous permettra aussi de faire pousser de la verdure et des fines herbes à longueur d’année.

> Consulter le calendrier des cultures des Jardins de l’écoumème

> Consulter des conseils pour les semis ici et ici