Les cache-pots prennent de l’assurance. Mis de l’avant, leur rôle ne se limite plus à dissimuler des pots de plastique d’une simplicité extrême. Ils sont choisis avec soin et mariés avec d’autres congénères qui les mettent à leur tour en valeur. Non seulement font-ils valoir la beauté de la plante qu’ils abritent, mais ils contribuent à rendre tout décor plus chaleureux. Les voici en six tendances.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

L’union fait la force

  • Des cache-pots de différents formats faits avec des matériaux variés donnent un intérêt visuel supplémentaire à une pièce, tout en y intégrant un peu de verdure, fait remarquer Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. 

    PHOTO FOURNIE PAR HOMESENSE

    Des cache-pots de différents formats faits avec des matériaux variés donnent un intérêt visuel supplémentaire à une pièce, tout en y intégrant un peu de verdure, fait remarquer Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. 

  • Des cache-pots de différents formats sont agencés ensemble pour transformer une pièce en un havre de paix, constate Heena Saini, spécialiste des relations publiques au niveau commercial chez IKEA Canada. Des plantes de différents horizons se côtoient, petites ou grandes. 

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    Des cache-pots de différents formats sont agencés ensemble pour transformer une pièce en un havre de paix, constate Heena Saini, spécialiste des relations publiques au niveau commercial chez IKEA Canada. Des plantes de différents horizons se côtoient, petites ou grandes. 

  • Mélanger des plantes entre elles crée un volume intéressant sur une table, souligne la photographe Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Il ne faut pas hésiter à jouer avec les formes et les couleurs des cache-pots, précise-t-elle. Ci-contre, ils sont tous de couleurs froides. 

    PHOTO ANNE BRUN PHOTOGRAPHE, FOURNIE PAR ZONE

    Mélanger des plantes entre elles crée un volume intéressant sur une table, souligne la photographe Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Il ne faut pas hésiter à jouer avec les formes et les couleurs des cache-pots, précise-t-elle. Ci-contre, ils sont tous de couleurs froides. 

  • Les cache-pots ont remplacé les vases, constate Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Avec leur aspect artisanal, fait à la main, ils s’intègrent dans tous les décors et contrastent avec le bois, le marbre, le métal doré. Chacun représente un coup de cœur et raconte sa propre histoire.

    PHOTO ANNE BRUN PHOTOGRAPHE, FOURNIE PAR ZONE

    Les cache-pots ont remplacé les vases, constate Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Avec leur aspect artisanal, fait à la main, ils s’intègrent dans tous les décors et contrastent avec le bois, le marbre, le métal doré. Chacun représente un coup de cœur et raconte sa propre histoire.

  • Des cache-pots, qui s’harmonisent ensemble et comportent des plantes différentes, habillent une pièce, indique Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau. Le plus haut pot sur pattes (95 $) contient une sansevière jaune et verte (230 $), tandis qu’un tillandsia (35 $) ajoute de la personnalité au second pot sur pattes (40 $). Les deux plantes sont artificielles. 

    PHOTO FOURNIE PAR DÉCORS VÉRONNEAU

    Des cache-pots, qui s’harmonisent ensemble et comportent des plantes différentes, habillent une pièce, indique Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau. Le plus haut pot sur pattes (95 $) contient une sansevière jaune et verte (230 $), tandis qu’un tillandsia (35 $) ajoute de la personnalité au second pot sur pattes (40 $). Les deux plantes sont artificielles. 

  • Une plante près de la fenêtre, c’est bien. Deux, c’est mieux. Cache-pots avec supports Abela, chez Structube, 29 $ et 39 $. 

    PHOTO FOURNIE PAR STRUCTUBE

    Une plante près de la fenêtre, c’est bien. Deux, c’est mieux. Cache-pots avec supports Abela, chez Structube, 29 $ et 39 $. 

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Besoin de se différencier

  • Mieux vaut disposer les plantes sur des surfaces de différentes hauteurs pour attirer l’œil et leur rendre justice. Les trois types de supports de la collection Satsumas sont en bambou. 

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    Mieux vaut disposer les plantes sur des surfaces de différentes hauteurs pour attirer l’œil et leur rendre justice. Les trois types de supports de la collection Satsumas sont en bambou. 

  • La popularité du jardinage intérieur continue de grandir, constate Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. « Il faut essayer de mélanger des cache-pots de différentes grandeurs, différentes formes et différentes couleurs. Des cache-pots surélevés sur des supports s’avèrent un excellent moyen de libérer de l’espace au sol tout en ajoutant de la hauteur à la composition », dit-elle. 

    PHOTO FOURNIE PAR HOMESENSE

    La popularité du jardinage intérieur continue de grandir, constate Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. « Il faut essayer de mélanger des cache-pots de différentes grandeurs, différentes formes et différentes couleurs. Des cache-pots surélevés sur des supports s’avèrent un excellent moyen de libérer de l’espace au sol tout en ajoutant de la hauteur à la composition », dit-elle. 

  • Deux plantes ficus lyrata artificielles de tailles différentes (130 $ et 90 $) sont mises en valeur par des cache-pots sur pattes de hauteurs variées (120 $ et 60 $). Un feuillage mixte artificiel dans un cache-pot suspendu (160 $) complète le décor, composé par Décors Véronneau. 

    PHOTO FOURNIE PAR DÉCORS VÉRONNEAU

    Deux plantes ficus lyrata artificielles de tailles différentes (130 $ et 90 $) sont mises en valeur par des cache-pots sur pattes de hauteurs variées (120 $ et 60 $). Un feuillage mixte artificiel dans un cache-pot suspendu (160 $) complète le décor, composé par Décors Véronneau. 

  • Un cache-pot choisi avec soin rehausse la beauté naturelle de chaque plante, fait remarquer Kim Tran, coordinatrice des relations publiques et médias sociaux chez Structube. Les pots de métal Sol, de hauteurs différentes, se complètent. 16 $ et 19 $. 

    PHOTO FOURNIE PAR STRUCTUBE

    Un cache-pot choisi avec soin rehausse la beauté naturelle de chaque plante, fait remarquer Kim Tran, coordinatrice des relations publiques et médias sociaux chez Structube. Les pots de métal Sol, de hauteurs différentes, se complètent. 16 $ et 19 $. 

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Envie de hauteur

  • La qualité des plantes artificielles s’étant améliorée au cours des dernières années, celles-ci peuvent être suspendues à loisir. « Comme les plantes n’ont pas besoin d’être arrosées et ne nécessitent pas de lumière, elles peuvent être installées un peu partout », souligne Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau. 

    PHOTO FOURNIE PAR DÉCORS VÉRONNEAU

    La qualité des plantes artificielles s’étant améliorée au cours des dernières années, celles-ci peuvent être suspendues à loisir. « Comme les plantes n’ont pas besoin d’être arrosées et ne nécessitent pas de lumière, elles peuvent être installées un peu partout », souligne Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau. 

  • Dans une salle de bains plutôt froide et aseptisée avec son carrelage, des plantes suspendues procurent couleur et chaleur, indique Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Elles ont un côté frais et vivant, porteur d’énergie. 

    PHOTO ANNE BRUN PHOTOGRAPHE, FOURNIE PAR ZONE

    Dans une salle de bains plutôt froide et aseptisée avec son carrelage, des plantes suspendues procurent couleur et chaleur, indique Anne Brun, directrice de création web chez Zone. Elles ont un côté frais et vivant, porteur d’énergie. 

  • Les plantes suspendues sont mises à contribution pour habiller un coin dégarni d’une pièce. Elles apportent une touche de fantaisie, estime Heena Saini, porte-parole d’IKEA Canada. 

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    Les plantes suspendues sont mises à contribution pour habiller un coin dégarni d’une pièce. Elles apportent une touche de fantaisie, estime Heena Saini, porte-parole d’IKEA Canada. 

1/3
  •  
  •  
  •  

Une touche tropicale

  • Cette plante artificielle de la collection Fejka s’inscrit dans la tendance d’intégrer des plantes, qui rappellent un climat tropical et apportent une touche estivale à l’intérieur, souligne Heena Saini, porte-parole d’IKEA Canada.

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    Cette plante artificielle de la collection Fejka s’inscrit dans la tendance d’intégrer des plantes, qui rappellent un climat tropical et apportent une touche estivale à l’intérieur, souligne Heena Saini, porte-parole d’IKEA Canada.

  • Un palmier areca jouxte une sansevière verte, aussi artificielle (160 $ et 110 $), dans des cache-pots sur pattes aux motifs ethniques (150 $ et 60 $). Les plantes qui ont beaucoup d’ampleur, comme le palmier, sont très populaires, constate Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau.

    PHOTO FOURNIE PAR DÉCORS VÉRONNEAU

    Un palmier areca jouxte une sansevière verte, aussi artificielle (160 $ et 110 $), dans des cache-pots sur pattes aux motifs ethniques (150 $ et 60 $). Les plantes qui ont beaucoup d’ampleur, comme le palmier, sont très populaires, constate Anick Thélusma, chargée de projet en marketing chez Décors Véronneau.

  • De faux palmiers et monsteras aux feuilles allongées, qui peuvent atteindre de 4 à 6 pi de hauteur, aident à délimiter certains espaces, tout en leur donnant un petit air tropical, souligne Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. À partir de 60 $. 

    PHOTO FOURNIE PAR HOMESENSE

    De faux palmiers et monsteras aux feuilles allongées, qui peuvent atteindre de 4 à 6 pi de hauteur, aident à délimiter certains espaces, tout en leur donnant un petit air tropical, souligne Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. À partir de 60 $. 

  • L’Areca est une plante tropicale artificielle assez populaire, indique Kim Tran, coordinatrice des relations publiques et médias sociaux chez Structube. 169 $. 

    PHOTO FOURNIE PAR STRUCTUBE

    L’Areca est une plante tropicale artificielle assez populaire, indique Kim Tran, coordinatrice des relations publiques et médias sociaux chez Structube. 169 $. 

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Des couleurs toniques

  • À l’approche du printemps, le besoin d’intégrer des couleurs vibrantes se fait sentir. La teinte corail apporte un élément amusant autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, indique Heena Saini, spécialiste des relations publiques au niveau commercial, chez IKEA Canada. Modèle Kakiplommon en acier galvanisé, 1,49 $.

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    À l’approche du printemps, le besoin d’intégrer des couleurs vibrantes se fait sentir. La teinte corail apporte un élément amusant autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, indique Heena Saini, spécialiste des relations publiques au niveau commercial, chez IKEA Canada. Modèle Kakiplommon en acier galvanisé, 1,49 $.

  • Le bleu est prédominant cette année, indique Anick Thélusma, de Décors Véronneau. « Le bleu méditerranéen est une belle couleur riche avec un effet calmant », précise-t-elle. Le cache-pot en céramique (120 $) a été jumelé avec un monstera artificiel (100 $). Les petites plantes artificielles en pot coûtent 23 $ chacune. 

    PHOTO FOURNIE PAR DÉCORS VÉRONNEAU

    Le bleu est prédominant cette année, indique Anick Thélusma, de Décors Véronneau. « Le bleu méditerranéen est une belle couleur riche avec un effet calmant », précise-t-elle. Le cache-pot en céramique (120 $) a été jumelé avec un monstera artificiel (100 $). Les petites plantes artificielles en pot coûtent 23 $ chacune. 

  • Les cache-pots et pots de teintes vives permettent d’injecter facilement de la couleur dans un décor, indique Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. Selon elle, le bleu et le blanc seront très forts le printemps et l’été prochains.

    PHOTO FOURNIE PAR HOMESENSE

    Les cache-pots et pots de teintes vives permettent d’injecter facilement de la couleur dans un décor, indique Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. Selon elle, le bleu et le blanc seront très forts le printemps et l’été prochains.

1/3
  •  
  •  
  •  

Matières texturées

  • Le béton s’invite un peu partout à l’intérieur. Se distinguant les uns des autres, les cache-pots de la collection Boysenbär affichent des bulles d’air naturelles et certaines variations dans leur finition.

    PHOTO FOURNIE PAR IKEA CANADA

    Le béton s’invite un peu partout à l’intérieur. Se distinguant les uns des autres, les cache-pots de la collection Boysenbär affichent des bulles d’air naturelles et certaines variations dans leur finition.

  • Beaucoup de cache-pots ne sont pas lisses. Leurs motifs tridimensionnels leur donnent un côté artisanal, mais aussi une certaine élégance. Le cache-pot Francis (34 $ et 16 $), chez Zone, s’accorde très bien avec celui dénommé Jema, qui est doré (11,50 $). 

    PHOTO ANNE BRUN PHOTOGRAPHE, FOURNIE PAR ZONE

    Beaucoup de cache-pots ne sont pas lisses. Leurs motifs tridimensionnels leur donnent un côté artisanal, mais aussi une certaine élégance. Le cache-pot Francis (34 $ et 16 $), chez Zone, s’accorde très bien avec celui dénommé Jema, qui est doré (11,50 $). 

  • Les cache-pots ont de plus en plus des textures variées. Qu’ils aient des accents tridimensionnels ou différents finis, ceux qui sont faits à la main ajoutent un élément artisanal au décor, souligne Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. 

    PHOTO FOURNIE PAR HOMESENSE

    Les cache-pots ont de plus en plus des textures variées. Qu’ils aient des accents tridimensionnels ou différents finis, ceux qui sont faits à la main ajoutent un élément artisanal au décor, souligne Libby Stunt, experte en décoration chez HomeSense. 

1/3
  •  
  •  
  •