Si on vous dit Instagram, vous penserez : repas tape-à-l’œil, plages de rêve, égoportraits, architecture magistrale…

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Or, il est un compte qui navigue en sens inverse, Pleasehatethesethings – en bon français : détestez ceci, s’il vous plaît.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM @PLEASEHATETHESETHINGS

Des architectures farfelues sont au rendez-vous. 

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM @PLEASEHATETHESETHINGS

Enfin une bonne raison d’uriner à côté. 

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM @PLEASEHATETHESETHINGS

La question n’est plus « pourquoi pas ? » mais bien « pourquoi ? ».

Sur le fil, mis en ligne par Dina Holland, décoratrice d’intérieur, on retrouve : fiascos architecturaux, décorations hideuses, aménagements dysfonctionnels… bref, une galerie des horreurs de l’habitation qui priverait de sommeil tout designer digne de ce nom.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM @PLEASEHATETHESETHINGS

Tous les goûts sont dans la nature. Même les mauvais. 

PHOTO TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM @PLEASEHATETHESETHINGS

L’histoire ne dit pas si la personne qui a réalisé cette installation a été mise à la porte.

Rejoindrez-vous les 250 000 abonnés qui suivent déjà ce compte pour alterner entre éclats de rire et grimaces de dégoût ?

> Consultez le compte @Pleasehatethesethings : https://www.instagram.com/pleasehatethesethings/