Pour le designer d'intérieur Christian Bélanger, un passionné d'éclairage, de beaux luminaires combinés à des couleurs actuelles aux murs peuvent suffire à revitaliser un décor. Cinq leçons à retenir.

Claudia Guerra LA PRESSE

1. Diversifier les sources et opter pour la flexibilité

Pour créer une atmosphère apaisante et invitante, on multiplie les sources lumineuses: lampes de sol, suspensions, spots dirigés vers des endroits précis qui donneront du relief à l'éclairage général des plafonniers, rails et encastrés. Le but? «Se sentir entouré de lumière», explique le designer d'intérieur Christian Bélanger. On opte pour les modèles qui modulent l'intensité afin de varier les usages.

2. Se faire plaisir

Que ce soit pour mettre en valeur un tableau ou attirer le regard vers une texture, un objet ou une zone, on choisit ses luminaires au gré de ses coups de coeur. «Il faut avoir du plaisir à allumer une lampe, car il y a quelque chose d'un peu émotif avec la lumière, explique le designer d'intérieur. Elle peut tout gâcher quand elle est de mauvaise qualité.»

3. Penser «réflectance»

Contrairement aux tons clairs, les couleurs sombres absorbent la lumière. Si la coloration de l'espace a une influence sur la façon dont les faisceaux sont reflétés, il est important de prendre en considération les coloris et les types de matériaux de la pièce. «Il y a eu un temps où la mode était au bois brun. Sans lumière périphérique, la suspension sur la table éclairait la vaisselle, pas les invités.» Mais si le blanc diffuse, il est aussi traître, car il n'est pas nécessairement un atout pour une atmosphère feutrée. «Si on veut de la chaleur, on aura intérêt à opter pour des tonalités comme des crèmes, des ocres, des gris chauds.»

4. La part de l'ombre

«Les ombres font partie du plaisir. Sans elles, ce sera moins subtil», ajoute Christian Bélanger. On s'inspire des ambiances enveloppantes et accueillantes des hôtels-boutiques et restaurants.

5. Demander conseil

«Pour optimiser son projet, ça vaut la peine de prendre une ou deux heures pour se faire conseiller par des spécialistes, et de voir ailleurs qu'en grande surface», recommande Stéphanie Cardinal, d'Humà Design. Pour ce faire, on suggère aussi de bien analyser la luminosité de la pièce à éclairer.