Semez tôt, récoltez rapidement!

Le radis «Zlata»... (Photo fournie par Thompson & Morgan)

Agrandir

Le radis «Zlata»

Photo fournie par Thompson & Morgan

Dossiers >

Cultiver l'art du potager

Cour et jardin

Cultiver l'art du potager

La fin de l'été annonce le temps des récoltes. Voici quelques conseils pour vous guider dans la cueillette des légumes du potager. »

Pierre Gingras

Si vous habitez dans la grande région métropolitaine, il y a de bonnes chances que la neige soit disparue depuis un petit moment, que les crocus et perce-neige soient en fleurs. Les amateurs les plus fiévreux, et j'en suis évidemment, ont commencé à faire leur ménage printanier. Le concert du carouge et du merle, l'odeur de la terre, les bourgeons dodus, quels moments divins!

 L'invitation vous est donc lancée aujourd'hui à sortir vos râteaux, pelles, sécateurs et semences. En plus de jouir des premiers jours du printemps, vous pourrez commencer votre potager et réaménager vos platebandes. Trop tôt, direz-vous. Absolument pas.

 D'abord le potager.

 De nombreuses plantes potagères peuvent être semées dès la mi-avril, si bien qu'à la mi-juin, et même avant dans certains cas, vous pourrez faire vos premières récoltes de la saison. On parle de radis et de laitue, bien sûr, mais aussi de variétés peu connues pour leur précocité, comme certains pois, les petits navets blancs ou jaunes (pas des rutabagas), le chou-rave, les bok choy, épinards, bettes à carde et même des carottes. Tels sont les suggestions et conseils de Manon Collard, jardinière autodidacte reconnue, qui a conçu un site sur le potager (www.jardinpotager.com) très fréquenté, et Nathalie Leuenberger, horticultrice responsable du Jardin des plantes utiles au Jardin botanique de Montréal, consultées sur le sujet.

 Évidemment, pas question de faire des semis dans la boue. Pour s'assurer que le sol soit suffisamment sec, on compresse un peu de terreau entre les mains. Il ne devrait pas s'écouler d'eau. Quant à la température du sol, du moins dans les premiers 5 cm de profondeur, elle devrait atteindre au moins 8º à 10ºC pour permettre une bonne germination des semences de la plupart des variétés que nous vous présentons aujourd'hui. Il va sans dire que si le sol est plus chaud, la germination en sera accélérée. On surveille aussi la météo. À ce temps-ci de l'année, il faut procéder au semis en pleine terre quand on est assuré de cinq jours consécutifs sans gel.

 Le radis, à juste titre, est considéré comme l'une des plantes potagères les plus hâtives sous nos climats. On peut semer les graines de radis dès que le sol est suffisamment chaud, soit habituellement vers la mi ou la fin avril dans la région métropolitaine. La cueillette se fera dans le mois qui suit. Cette plantation hâtive est d'autant plus propice que les radis détestent la chaleur. D'ailleurs, si vous les semez au début juin, par exemple, ils ont tendance devenir trop longs et coriaces au lieu de grossir, en plus de monter en graines très rapidement. On en trouve une foule de variétés dont le radis à peau orangée «Zlata», offert par la maison Thompson&Morgan (www.tmseeds.com).

Laitue, épinard et navet

 On compte des dizaines de variétés de laitues destinées au potager, mais pour obtenir une récolte rapide, il est conseillé d'utiliser celles en feuilles plutôt que pommées, qui peuvent être cueillies 25 jours après le semis. À elle seule, la maison Johnny's Selected Seeds (www.johnnyseeds.com), dans l'État du Maine, en offre plus de 50 variétés. La roquette, le cresson, la chicorée, la moutarde et autres plantes qui font habituellement partie de kits de semences de mesclun, peuvent aussi se semer très tôt. C'est aussi le cas du bok choy (ou pak choi) asiatique.

 Les épinards n'exigent souvent qu'une quarantaine de jours pour être prêts à cueillir. Par contre, si vous voulez récolter des bébés épinards, vous devrez patienter moins longtemps. On parle de 22 à 25 jours entre le semis et la récolte dans des conditions de culture optimales. Par exemple, le nouvel épinard rougeâtre «Bordeaux» de Johnny's Selected Seeds exige normalement 32 jours de croissance pour une récolte normale, mais seulement 21 jours si vous décidez de manger des petits plants. Même situation pour les choux de type "Kale" en feuilles et les bettes à carde, notamment la fameuse "Bright Lights" aux pétioles jaunes, rouges, roses, oranges ou blancs: 55 jours de culture pour un plant adulte, 28 jours pour des bébés «Bright Lights».

 Encore méconnu, le chou-rave est une autre espèce printanière intéressante. Semé fin avril- début mai, il sera prêt à manger dans 45 jours. Les variétés «Kolibri», à la peau pourpre, et «Winner» peuvent cependant être un peu plus hâtives. D'un goût plus délicat que le chou, le chou-rave se mange frais ou râpé, en salade. Cuit à la vapeur, en bâtonnets, il garde son croquant si on évite de trop le faire cuire.

 Les semences des petits navets blancs ou jaunes germent facilement en avril et atteignent une taille intéressante pour la table (environ 5 cm de diamètre) en une quarantaine de jours. On ignore souvent qu'il en est de même pour les carottes: après un semis très hâtif, fin avril-début mai, on pourra en consommer à partir de la mi-juin, du moins les variétés de petite taille.

 Manon Collard conseille en outre de semer aussi des pois en avril, notamment la variété «Lincoln», très sucrée, ou encore le pois mange-tout «Desiree», de couleur pourpre. Ils commenceront habituellement à produire vers la mi-juin. Elle rappelle aussi que les échalotes françaises vendues pour fin de plantation peuvent donner des tiges charnues que l'on consomme comme de l'oignon vert très rapidement.

 Nathalie Leuenberger signale pour sa part que les légumes-feuilles destinés à la consommation lorsqu'ils sont «bébés» peuvent être plantés assez densément.

 Par contre, si l'on privilégie un légume à pleine maturité, il faut éviter les semis trop denses car la croissance est alors retardée, rappelle-t-elle. Il est aussi conseillé d'éclaircir les plants dès que possible, car plus on attend, plus la plante pousse lentement.

Comptoir postal ou grande surface?

 Si vous commandez vos semences par comptoir postal, il faudra compter une bonne quinzaine de jours pour la livraison. On pourra aussi trouver des dizaines de variétés de graines de plantes potagères à l'étal des jardineries, pépinières et grandes surfaces. Assurez-vous de bien lire sur le sachet la durée de croissance requise avant la récolte. Celle-ci est indiquée en jours.

 Par ailleurs, voici quelques adresses internet où on trouvera des semences de plantes potagères:

 www.lasocietedesplantes.com

 www.intermonde.net/colloidales

 www.damseeds.com

 www.cooksgarden.com

 www.veseys.com

 www.stokeseeds.com

 www.horticlub.com

 Une toile flottante

 Au printemps, l'horticultrice Nathalie Leuenberger recommande d'utiliser une bâche flottante, une toile très légère que l'on étend sur le potager en maintenant les extrémités à l'aide de pierres. Cette toile permet de garder la température au niveau du sol à 4º ou 5ºC plus élevée qu'à l'extérieur, en plus de conserver un degré d'humidité ambiante excellent pour les plantes, de protéger du vent, des oiseaux et des altises, des insectes mangeurs de feuilles particulièrement voraces au printemps. Des semis de concombres menés à l'intérieur dans des capsules de tourbe peuvent même produire au jardin dès la mi-juin s'ils sont protégés par ce dispositif. Vendue dans une foule de catalogues et chez plusieurs pépiniéristes québécois (notamment la marque Plant Guard), la toile flottante blanche permet à 80% de la lumière d'atteindre les plantes. Elle peut être utilisée durant plusieurs années et demeure peu coûteuse.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer