Source ID:; App Source:

Doit-on tailler les hortensias?

Hortensia «Endless Summer»... (Photo Armand Trottier, La Presse)

Agrandir

Hortensia «Endless Summer»

Photo Armand Trottier, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'automne au jardin

Cour et jardin

L'automne au jardin

Nos trucs et conseils pour préparer adéquatement le jardin pour l'hiver. »

Pierre Gingras
L'hortensia «Artic Blue» est magnifique, mais il ne... (Photo Armand Trottier, La Presse) - image 1.0

Agrandir

L'hortensia «Artic Blue» est magnifique, mais il ne fleurira pas si ses branches ont gelé durant l'hiver.

Photo Armand Trottier, La Presse

Comment tailler les arbustes, conifères, arbres fruitiers, plantes d'intérieur? À n'en pas douter, la taille demeure un sujet de préoccupation pour de nombreux lecteurs. Chaque année, les questions fusent.

 Aujourd'hui, nous traiterons des hortensias, des arbustes de plus en plus populaires au Québec, notamment avec la récente venue des «Endless Summer» et de «Blushing Bride». C'est la question de Jeanne Moreau, une lectrice de Gatineau, qui m'a incité à me pencher sur le sujet: «Peut-on tailler un hortensia sur tige l'automne?» demande-t-elle.

 Rappelons d'abord qu'il existe quatre types d'hortensias couramment utilisés au Québec. (Le terme hydrangée nous vient de l'anglais. qui a emprunté l'appellation scientifique.) Le plus populaire est probablement l'hortensia «Annabelle», un arbuste vigoureux aux grosses fleurs blanches et hâtives, ainsi que ses proches cousins qui appartiennent aussi à la famille d'Hydrangea arborescens.

 Dans ce cas, on rase le plant au niveau du sol, soit à l'automne ou au printemps. D'ailleurs, faute de taille, «Annabelle» peut dégénérer tranquillement et donner de moins de moins de fleurs.

 L'autre grand groupe, celui des Hydrangea paniculata ou hortensia paniculé, est très prisé lui aussi. Ces arbustes, qui peuvent parfois atteindre 3 et même 4 m, produisent de grosses panicules pointues. D'abord verdâtres, elles passent au blanc et ensuite au rose. Au cours de l'automne, les fleurs sèchent mais vont persister aux branches une bonne partie de l'hiver. Les hortensias sur tige font partie de ce groupe.

La taille n'est pas nécessaire à moins de vouloir réduire l'ampleur du plant. Les fleurs vont tomber progressivement au cours de l'hiver. Chez moi, je coupe les vieilles hampes florales au printemps.

 Les Hydrangea macrophylla nous donnent, pour leur part, plusieurs cultivars aux fleurs bleues. Ce sont eux que l'on vend habituellement dans le temps de Pâques. Ils n'ont pas vraiment besoin de taille non plus. Tout simplement parce qu'ils sont plus fragiles au froid et que leurs branches vont souvent geler durant l'hiver, du moins celles qui ne sont pas protégées par la neige ou un paillis. Vous n'aurez qu'à couper le bois mort au printemps.

 Le hic, c'est que la plupart d'entre eux fleurissent sur le bois de l'année précédente. Tout ce qui a gelé ne produira donc pas de fleurs même si le plant reste bien vigoureux et qu'il donne une foule de nouvelles branches au printemps. Voilà d'ailleurs qui répondra à une question commune à plusieurs autres lecteurs: pourquoi mon hortensia ne fleurit-il pas?

 Depuis deux ans, je vis d'ailleurs le même problème avec «Arctic Blue» un hortensia de l'espèce Hydrangea serrata, le quatrième groupe, qui a le même comportement. J'ai pour philosophie de ne jamais protéger mes plantes en hiver, même si je fais exception pour mon bananier vivace et quelques rosiers hybrides de thé qui sont buttés. Si bien que faute d'une couche suffisante de neige protectrice, je n'ai eu qu'une seule fleur dans mes deux plants cet été. Une fleur poussant timidement sur un moignon de branche qui avait échappé au gel, près du sol. Par contre, ces hortensias sont devenus gigantesques durant la belle saison, produisant des dizaines de branches qui ont atteint 1,5 m de hauteur. Mais comme j'appréhende qu'elles gèleront dans les prochains mois, exit «Artic Blue» !

 Heureusement, «Endless Summer» et le nouveau venu «Blushing Bride» sont des exceptions à la règle. Ces deux cultivars d'Hortensia macrophylla fleurissent à la fois sur les vieilles et les nouvelles tiges. Si les branches ne gèlent pas, elles produiront des fleurs rapidement à la fin du printemps. Mais peu importe. Les nouvelles tiges fleurissent rapidement, elles aussi, et donnent des fleurs bleues ou rosâtres (selon le taux d'acidité du sol) jusqu'aux premiers gels. D'ailleurs depuis son apparition sur le marché, en 2004, il s'est vendu plus d'un million de «Endless Summer» sur le continent. La plante est rustique en zone 4. Même rusticité chez «Blushing Bride», une variété qui produit des fleurs blanches virant progressivement au rose au cours de la maturation.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer