Source ID:; App Source:

Faire durer le plaisir dans un jardin d'automne

Le chrysanthème «Mammoth».... (Photo La Presse)

Agrandir

Le chrysanthème «Mammoth».

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'automne au jardin

Cour et jardin

L'automne au jardin

Nos trucs et conseils pour préparer adéquatement le jardin pour l'hiver. »

Pierre Gingras
La rudbeckie «Goldsturm» poursuit souvent sa floraison jusqu'à... (Photo Pierre McCann, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La rudbeckie «Goldsturm» poursuit souvent sa floraison jusqu'à la mi-octobre.

Photo Pierre McCann, La Presse

Dans mon jardin d'automne, les cierges d'argent exhalent leur parfum épicé; les hibiscus vivaces étalent leurs fleurs géantes; les bergénies refleurissent de peur d'être oubliées; les chrysanthèmes penchent la tête sous le poids des fleurs; les graminées s'amusent avec le vent; le bananier profite du temps doux avant de revêtir sa couverture hivernale et les petits-enfants croquent joyeusement dans les poires asiatiques.

 >> En photos: voyez les plus belles fleurs d'automne choisies par Pierre Gingras.

 Un jardin d'automne plein de vie! Malheureusement, pour une foule de jardiniers amateurs, la saison de jardinage commence en mai, avec le long week-end de la Journée nationale des Patriotes, pour se terminer à la fête du Travail, début septembre. À la rentrée, finie la fête au jardin!

Pourtant avec un peu de planification, septembre et octobre peuvent devenir des mois de belle effervescence jardinière, parfois plus qu'en mai. Hélas, nous sommes souvent moins portés à planter des variétés de vivaces à floraison tardive parce qu'elles ne sont pas en fleurs lors de nos premières visites dans les pépinières, au moment de la fièvre horticole. Il faut dire aussi que nos entreprises horticoles ne font guère d'efforts pour en faire la promotion, ne serait-ce qu'en affichant des photos permettant de voir la plante en floraison.

 Évidemment, il ne faut pas oublier non plus les nombreuses annuelles qui sont encore en pleine forme à cette époque de l'année. Je pense aux graminées telles que le Pennisetum rubrum avec ses jolies plumeaux pourpres, aux choux ornementaux, aux nombreuses rudbeckies comme «Prairie Sun» ou «Irish Spring», à la nouvelle euphorbe («Diamond Frost», à ces traditionnels alyssum parfumés qui semblent increvables, aux prolifiques zinnias rampants (sanvitalia), aux héliotropes qui nous offrent leur parfum vanillé sans jamais se fatiguer et aux dahlias qui attendent toujours le premier gel pour tirer leur révérence. Bien sûr, la liste des annuelles qui fleurissent jusqu'au gel est considérable, mais encore faut-il faire le bon choix au printemps si on veut s'assurer que le spectacle sera de longue durée.

Prolonger le plaisir

 Quant aux vivaces, le choix est plus limité mais tout aussi spectaculaire. En fin de semaine dernière, toutes les variétés de cimicifugas exposaient leurs cierges rose pâle; les rosiers fleurissaient encore et les kalimeris (aster japonais) formaient de grosses touffes blanchâtres. Mais l'automne, c'est aussi le temps des sedums, des asters et des chrysanthèmes. Et puis, il y a aussi ces espèces qui se donnent comme objectif de nous offrir la plus longue des floraisons, comme la rudbeckie «Goldsturm», l'échinacée «Fragrant Angel», les nepata, les anémones japonaises, les hortensias, les gaillardes et les roses trémières. Et pour notre plus grand plaisir, les trolles, les anémones «Macrantha» et même quelques pieds d'alouette se remettent à fleurir stimulés par le tempos doux. (J'ai même vu un rhododendron couvert de fleurs chez un voisin).

J'oubliais! Les colchiques ont commencé à fleurir il y a une quinzaine de jours et les crocus d'automne (Crocus speciosus) devraient se pointer le nez dans une semaine ou deux pour offrir leur coloris jusqu'à la mi-novembre. Tiens, jetez un coup d'oeil au feuillage des épines-vinettes, au plumeau des graminées, aux fruits étonnants de l'actée et du fusain européen et quoi encore? Vous voyez, l'automne peut être extraordinaire au jardin. Mais il y un danger: vous ne voudrez plus en sortir.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer