Il est toujours préférable d'attendre le premier gel de la saison avant de planter les bulbes de tulipes et la plupart des autres espèces bulbeuses à floraison printanière, insiste l'agronome Paul Jensen, représentant de la marque de commerce Simple Pleasures au Québec.

Mis à jour le 16 oct. 2007
Pierre Gingras
Pierre Gingras LA PRESSE

Il est toujours préférable d'attendre le premier gel de la saison avant de planter les bulbes de tulipes et la plupart des autres espèces bulbeuses à floraison printanière, insiste l'agronome Paul Jensen, représentant de la marque de commerce Simple Pleasures au Québec.

 Il rappelle que ces bulbes traversent l'Atlantique en bateau dans des containers où la température est contrôlée (un voyage de six à sept jours à partir de Rotterdam) et ils sont stockés au Canada dans des entrepôts réfrigérés. C'est pour éviter la prolifération des maladies qu'ils sont entreposés au frais, ce que tous les amateurs devraient faire en attendant la plantation, conseille-t-il.

 Si vous plantez vos bulbes quand le sol est trop chaud, son activité biologique se mettra en branle immédiatement et rapidement, ce qui risque de perturber sa période de dormance hivernale, un moment de repos essentiel pour assurer la floraison printanière. Certains soutiennent toutefois que peu importe le moment où vous plantez vos bulbes, cela ne modifie en rien leur floraison, des affirmations difficiles à vérifier.

 Je vous rappelle par ailleurs que même si vous les mettez en terre en décembre, vos narcisses, tulipes et autres devraient fleurir au printemps suivant, comme j'en ai fait l'expérience à quelques reprises. Bien sûr, il faut être un peu fou !