Source ID:; App Source:

Tableaux vivants grâce à Flowerbox

Imaginés par deux paysagistes marseillais en 2005, les... (Photo fournie par Flowerbox)

Agrandir

Imaginés par deux paysagistes marseillais en 2005, les Flowerbox sont de véritables tableaux en trois dimensions.

Photo fournie par Flowerbox

La Flowerbox permet de revisiter la plante de... (Photo fournie par Flowerbox) - image 1.0

Agrandir

La Flowerbox permet de revisiter la plante de salon ou le cactus de salle de bains sans «boucher des trous» ou encombrer l'espace.

Photo fournie par Flowerbox

Sortir les plantes de leurs pots pour les accrocher au mur comme des cadres. Voilà le pari qu'a pris Simon Dauphin en important le concept français Flowerbox.

 «Je cherchais un projet original à rapporter ici, affirme le Québécois qui a passé près de 10 ans en France. Lorsque je suis entré dans la boutique Flowerbox, à Marseille, j'ai été tellement enchanté que j'ai immédiatement proposé aux concepteurs d'ouvrir une franchise à Montréal.»

 Composées de mosaïques de feuillages, de cactus, de fleurs ou de bambous encastrées à l'intérieur de boîtiers à l'allure moderne, les Flowerbox sont de véritables tableaux en trois dimensions. Imaginé par deux paysagistes marseillais en 2005, le concept de «végétalisation verticale» a rapidement fait fureur chez nos cousins français. Depuis une semaine, il est désormais possible de s'en procurer partout au Québec via le site Internet de la Galerie Flowerbox.

 Pour Simon Dauphin, la Flowerbox permet de revisiter la plante de salon ou le cactus de salle de bains sans «boucher des trous» ou encombrer l'espace.

 «Ça met de la couleur, de la vie ! lance l'entrepreneur. On voit la plante comme on n'est pas habitués et à mon avis, on l'apprécie beaucoup plus car l'angle vertical permet de mieux percevoir ses particularités.»

«Décrocher, arroser, raccrocher»

 Près de 150 variétés de végétaux sont présentement offertes. La plupart sont des plantes vertes ou grasses car elles sont plus robustes. Quelques variétés de fleurs, comme la campanule, la saint-paulia et la violette africaine, peuvent aussi être intégrées. Les prix des boîtiers varient entre 12 et 275 $.

 «De par leur format, on présente des plantes assez particulières, souligne Simon Dauphin. Ce sont à peu près les mêmes variétés que les gens sont habitués de voir, mais elles doivent s'insérer dans des pots de deux à deux pouces et demi, ce sont donc des miniplantes.»

 Et l'entretien ? «Ça se limite pas mal à décrocher, arroser, raccrocher», dit Simon Dauphin. Les plantes sont empotées dans de la mousse végétale qui absorbe immédiatement 20 fois son poids en eau. «Dans tous les cas, ça nécessite moins d'entretien qu'une plante de salon et ça ne s'effrite pas comme de la terre. Il n'y a donc rien qui tombe du tableau», conclut-il.

 _________________

Galerie Flowerbox

> Commandes en ligne : www.flowerbox.ca

> Commandes par téléphone : 514-843-4400

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer