Source ID:; App Source:

Un hortensia assoiffé

Au lieu de jeter les les hortensias pascals... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Au lieu de jeter les les hortensias pascals aux ordures à la fin de la floraison, pourquoi ne pas les planter au jardin? Vous serez surpris de leur résistance au froid hivernal.

Photo archives La Presse

Pierre Gingras

Cordonnier mal chaussé Je me suis fait avoir, une fois de plus. Il faudra que je me corrige. Comme chaque année, à Pâques, je me suis procuré des hortensias pour égayer la maison, dont un plant magnifique d'environ 70 cm, surmonté de sept grosses inflorescences de fleurs roses (on parle ici de corymbes) et de trois autres en devenir. Mais quelques heures après son arrivée et malgré un arrosage léger, il était tout fané.

Heureusement, les fleurs se sont redressées après une bonne douche, alors que la marge des feuilles est restée marquée. J'ai transplanté l'hortensia dans un pot plus gros et un terreau d'excellente qualité. Une nuit après la transplantation, le même drame s'est reproduit. J'avais omis de détremper le nouveau terreau. Un autre miracle pascal s'est produit. Après un arrosage, les fleurs ont repris leur tonus. Par contre, les feuilles sont restées endommagées. Je crains que la floraison ne soit écourtée.

Certains d'entre vous ont probablement vécu la même mésaventure, d'autant plus que bon nombre de ces plantes sont vendues sans aucune indication sur leur entretien. «Les hortensias ont un besoin constant en eau ; le terreau ne doit jamais sécher», explique Martin Girouard, de la maison Serres et Jardins Girouard, à Sainte-Madeleine, sur la Rive-Sud. L'horticulteur produit quelques milliers d'hortensias chaque année pour le temps de Pâques. Un travail qui commence d'ailleurs à la mi-avril avec l'arrivée des boutures en provenance de l'Oregon. Il souligne que l'appellation scientifique de l'espèce Hydrangea vient d'une racine grecque qui signifie eau. Même en serre, dit-il, la plante doit être arrosée abondamment au moins une fois par jour. L'eau doit absolument traverser tout le substrat et s'écouler en partie dans la soucoupe. Chez moi, la température ambiante monte autour de 25 le jour, en raison du soleil. Il faut donc arroser encore plus souvent.

Un dernier mot sur les hortensias pascals. Au lieu de les jeter aux ordures à la fin de la floraison, pourquoi ne pas les planter au jardin, à l'ombre, dans un sol plutôt acide (ou dans un fosse comblée à parts égales de mousse de tourbe et de terre), ou encore près d'un conifère. Vous serez surpris de leur résistance au froid hivernal. Dans mon jardin, certains ont fleuri plusieurs étés d'affilée. Pour sa part, Martin Girouard entrepose les siens dans une chambre froide durant l'hiver. Ils se retrouveront en serre à nouveau pour être en fleurs dans le temps de Pâques. Vous pourriez faire la même chose chez vous. Attention! La température de la pièce d'entreposage doit se situer autour de 2 ou 3ºC.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer