On commence souvent à fabriquer ses savons dans une volonté de réduire la part d’ingrédients douteux dans son environnement, mais on se prend vite d’intérêt pour ce passe-temps créatif qui permet de décliner la formule à l’infini en jouant avec des huiles et des beurres végétaux, des colorants naturels, des huiles essentielles et d’autres ingrédients naturels — café, fleurs séchées, argiles, fruits, miel, céréales… Un peu comme on le ferait en cuisine, finalement !

Publié le 25 avril
Isabelle Morin
Isabelle Morin La Presse

C’est d’ailleurs un généreux livre de recettes que présente Anne-Marie Faiola avec Fabriquer ses savons. L’autrice française, que les amateurs de savonnerie artisanale connaissent pour sa chaîne YouTube et son blogue, ou encore par l’entremise de Bramble Berry, sa marque de produits pour la fabrication de savons, nous propose ici des créations qui sont garantes de succès et qui sont faciles à faire, notamment grâce au visuel qui accompagne chaque étape de la préparation.

Entre le savon au thé noir, les palets à la myrtille, les magnifiques camaïeux de Garance ou les rayons de miel, on risque de ne pas savoir où donner de la tête. Mais avant de se lancer dans la préparation, il est sage, pour ne pas dire nécessaire, de commencer par la lecture des premiers chapitres, qui vulgarisent le processus de la saponification. Initiés et débutants y trouveront leur compte à coup sûr.

Fabriquer ses savons

Fabriquer ses savons

Éditions Larousse, 2022

241 pages