Aérien, invitant, le hamac crée un cocon propice à la rêverie, à la détente et à la méditation. Souvent coloré, de formats et de matériaux divers, il se prête à tous les lieux et usages.

Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

« Le hamac nous amène dans les réminiscences de l’état embryonnaire », estime Mohsen Saberian, propriétaire de La Maison du hamac, boutique spécialisée établie à Montréal depuis 1988. Utilisé notamment comme outil de thérapie sensorielle auprès des enfants, il est intégré à la pratique de bon nombre de spécialistes pour traiter entre autres des troubles de l’apprentissage, la première à l’avoir fait étant la pédagogue et orthophoniste brésilienne Béatriz Padovan, dans les années 1970.

Certains types de yoga aérien se pratiquent même à l’aide d’un hamac suspendu au plafond, comme l’Air Yogalates ou l’Air Yoga yin, explique Nicolas Beaudoin, propriétaire des studios Mouvement humain, à Montréal. « C’est vraiment enveloppant, un hamac », dit-il, précisant qu’en plus de s’en servir pour exécuter des mouvements précis et des étirements, on peut y méditer assis ou suivant différentes postures. « Je peux aussi facilement m’endormir dedans. »

Qu’il soit conçu pour accueillir plus d’une personne, sous forme de chaise ou adapté aux excursions en plein air, voici quelques pistes pour découvrir le hamac en quatre temps.

Pour une expérience de tout confort

Le hamac authentique, sans bâtons, possède un équilibre irréprochable et ne versera pas, affirme Mohsen Saberian. « On a souvent le réflexe de rentrer dans un hamac comme on rentre dans son lit ; mais dans le hamac, il faut rentrer en diagonale », dit-il. Cette façon de faire permet de répartir son poids et de ne pas creuser la courbe de l’étoffe, ce qui pourrait être inconfortable pour le dos après un certain temps. Que le hamac soit installé sur un support ou attaché à des points d’ancrage, il faut pouvoir y entrer sans difficulté et ne pas toucher au sol une fois qu’on y est allongé.

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

Hamac Ipanema une place, 99,95 $, à La Maison du hamac

Pour se détendre à deux

Le hamac matrimonial est suffisamment grand pour accueillir deux adultes à la fois. Pour y être à l’aise, ceux-ci doivent s’allonger en diagonale comme dans un modèle à une place. Mais attention : il faut prévoir une plus grande distance pour pouvoir installer adéquatement un hamac de cette grandeur — soit jusqu’à 13 ou 14 pi pour certains modèles. Il existe par ailleurs des hamacs dits intermédiaires qui occupent moins d’espace et dont le format est idéal pour une personne de grande taille ou un duo parent-enfant.

  • Hamac de luxe deux places, 214,95 $, à La Maison du hamac


    PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

    Hamac de luxe deux places, 214,95 $, à La Maison du hamac

  • Hamac Terra deux places, 214,95 $, à La Maison du hamac

    PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

    Hamac Terra deux places, 214,95 $, à La Maison du hamac

1/2
  •  
  •  

Pour le plein air

Plus légers que les modèles traditionnels en coton qui sont majoritairement fabriqués en Amérique du Sud, où leur utilisation est très répandue, les hamacs en tissu synthétique ont également l’avantage d’être plus compacts et de sécher rapidement. Des arguments convaincants pour les randonneurs et les campeurs, surtout lorsque le poids est compté… Il existe toute une panoplie de modèles dans les boutiques de plein air, certains ayant même une moustiquaire intégrée. À noter qu’il se vend aussi des moustiquaires pour hamacs séparément.

  • Hamac asymétrique Expedition avec glissière de Hennessy, entrée latérale à glissière et moustiquaire intégrée, 189,95 $, chez MEC

    PHOTO FOURNIE PAR MEC

    Hamac asymétrique Expedition avec glissière de Hennessy, entrée latérale à glissière et moustiquaire intégrée, 189,95 $, chez MEC

  • Hamac imprimé DoubleNest d’ENO en taffetas de nylon, 99,95 $, chez MEC

    PHOTO FOURNIE PAR MEC

    Hamac imprimé DoubleNest d’ENO en taffetas de nylon, 99,95 $, chez MEC

  • Hamac SkyLoft d’ENO avec système d’ajustement permettant de serrer le panneau supérieur pour élever le haut du corps, 159,95 $, chez MEC

    PHOTO FOURNIE PAR MEC

    Hamac SkyLoft d’ENO avec système d’ajustement permettant de serrer le panneau supérieur pour élever le haut du corps, 159,95 $, chez MEC

  • Hamac Nomad’s Land Bali en toile de parachute, 94,95 $, à La Maison du hamac

    PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

    Hamac Nomad’s Land Bali en toile de parachute, 94,95 $, à La Maison du hamac

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour une utilisation polyvalente

Pour l’intérieur comme pour l’extérieur, sur un balcon notamment, le hamac-chaise ne requiert que peu d’espace et offre autant de confort assis qu’allongé. Si l’on choisit de l’ancrer au plafond plutôt que d’opter pour un support, il faut visser le point d’ancrage à une poutre pour s’assurer de la solidité de l’installation. On peut d’ailleurs se procurer une plaque d’ancrage avec émerillon pour pouvoir à la fois se balancer et pivoter à 360 degrés, précise Mohsen Saberian, de La Maison du hamac, qui tient ce type d’accessoire en boutique et en ligne. Très demandé par les orthophonistes et les ergothérapeutes, ce hamac est également la chaise préférée de son fils pour jouer aux jeux vidéo, car elle lui donne la liberté de se mouvoir tout en suivant le feu de l’action. « Et ce qui est avantageux, c’est qu’à peine enlevé, il dégage l’espace », ajoute-t-il.

  • Chaise-hamac Ceara tissée avec franges, 189,95 $, à La Maison du hamac

    PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

    Chaise-hamac Ceara tissée avec franges, 189,95 $, à La Maison du hamac

  • Chaise-hamac Cozumel, 179,95 $, à La Maison du hamac

    PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON DU HAMAC

    Chaise-hamac Cozumel, 179,95 $, à La Maison du hamac

1/2
  •  
  •  
Visitez le site de la Maison du hamac
Visitez le site de MEC