On se retrouve bien souvent dépourvu face à un pépin du quotidien. Parfois, le problème est moins grave qu’en apparence ; il s’agit de pouvoir en déterminer correctement la source. Des ouvriers et des réparateurs ont accepté de livrer leurs secrets.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Elle est loin l’époque où le four à micro-ondes était un appareil sophistiqué qui épatait la galerie. Il fait maintenant partie du décor, et son prix avoisine parfois celui d’un four grille-pain. Lorsqu’il y a un bris, il faut le remplacer, les pièces coûtant bien souvent aussi cher qu’un appareil neuf. Toutefois, certains problèmes sont bénins et peuvent être réglés très facilement.

« C’est l’appareil sur lequel on a le moins de contrôle », reconnaît Brian Harding, propriétaire d’Elecproménager, entreprise de réparation d’électroménagers de la Rive-Sud. « Ce n’est pas comme les lave-vaisselle ou les laveuses, qui ont des cycles d’entretien à respecter. Il existe toutefois des trucs qui permettent de dépanner. » Et de donner quelques années de plus de vie utile à l’appareil, ce qui est non négligeable.

Des touches du pavé tactile ne fonctionnent plus ? « À force d’appuyer sur les mêmes boutons, ils peuvent rester collés à la carte électronique qui assure le relais du signal », explique Brian Harding, qui a une dizaine d’années d’expérience dans la réparation d’électroménagers. « On peut donc essayer de chauffer le pavé tactile avec un sèche-cheveux pour permettre au plastique de retrouver sa forme originale. D’ailleurs, le même truc est valable pour les joints de plastique des portes de frigo, qui peuvent durcir et s’écraser. »

PHOTO GETTY IMAGES

La plupart des problèmes de micro-ondes sont de nature électronique.

Aussi, M. Harding dit recevoir des appels pour réparer un plateau de cuisson qui ne tourne plus. « Beaucoup de micro-ondes ont des fonctions cachées qui permettent de désactiver la rotation du plateau, nous rappelle-t-il. C’est bien souvent une combinaison de touches qui permet d’accéder au menu des paramètres. L’information se retrouve dans le manuel d’instructions. » Une petite recherche sur l’internet permet aussi de trouver l’information si on a égaré son manuel.

Brian Harding nous rappelle avec justesse qu’un micro-ondes est un appareil électronique et que la plupart des problèmes de fonctionnement sont de cette nature. « Les cartes électroniques ont des condensateurs qui conservent une charge électrique pour empêcher le logiciel de se réinitialiser, explique-t-il. Il faut donc parfois débrancher l’appareil de 25 à 30 minutes pour le remettre à son état initial. »

Enfin, attention aux fours à micro-ondes vendus avec une hotte intégrée que l’on installe au-dessus des plaques de cuisson. « Le filtre de recirculation d’air au charbon doit être remplacé tous les trois à six mois, avertit Brian Harding. Si la sortie d’air est bloquée, la graisse de cuisson peut s’accumuler et occasionner des problèmes aux composantes électroniques du micro-ondes. »