Le conseil municipal de Lac-Mégantic a modifié les dispositions réglementaires des coûts des travaux de rue et d'infrastructures dans le futur développement résidentiel du centre-ville historique qui sera reconstruit, à la suite du sinistre de juillet 2013.

Mis à jour le 19 oct. 2018
Ronald Martel LA TRIBUNE

Ces modifications concernent la rue en impasse qui sera construite près de la rue Thibodeau et du complexe hôtelier prévu à proximité, et menant à un stationnement municipal. Les travaux prévus s'élèveraient à 2 263 000 $.

Le premier paragraphe de l'article 4 du règlement 1736 sera remplacé pour établir une taxe spéciale affectant chaque propriété immeuble située dans le futur développement, selon la superficie de cette propriété, afin de pourvoir aux dépenses engagées aux intérêts et au remboursement en capital des échéances annuelles de 75 pour cent dudit emprunt.

L'autre 25 pour cent de cet emprunt, pour les intérêts et le remboursement en capital des échéances annuelles, serait plutôt remboursé par une taxe spéciale sur tous les immeubles imposables dans la municipalité, à un taux suffisant d'après leur valeur apparaissant au rôle d'évaluation en vigueur chaque année, en même temps que la taxe foncière générale.

Enfin, dans le cas des immeubles non imposables, le coût attribuable à ces immeubles sera à la charge de tous les immeubles imposables sur le territoire de la municipalité. Ces immeubles feront, eux aussi, l'objet d'une taxe spéciale selon leur valeur apparaissant au rôle d'évaluation en vigueur à chaque année.

Il n'a pas été mentionné si certaines de ces dépenses seraient remboursées par Québec.

Le conseil municipal de Lac-Mégantic a aussi autorisé le directeur du Service d'urbanisme et de géomatique, Jean-François Brisson, à effectuer une demande de subvention pour la construction de la piste cyclable longeant la rue Frontenac, sur 860 mètres, en même temps que la reconstruction de la rue et des infrastructures au centre-ville sinistré. La Ville entend ainsi promouvoir le transport actif.